Amazon veut livrer des colis en moins de 24 heures depuis les centres commerciaux

 

Amazon pilote actuellement un programme dans le cadre duquel ses chauffeurs Flex sous contrat viennent chercher et livrer des colis depuis les centres commerciaux pour les remettre aux particuliers en moins de 24 heures.

amazon surtaxe vendeurs tiers
Crédits : Unsplash

Alors qu’Amazon a souvent été accusé de faire très mal aux commerces de proximité, le géant américain souhaiterait désormais utiliser tous ces magasins comme fournisseurs pour les clients qui souhaitent une livraison le jour même. Le test, selon un rapport de Bloomberg, semble être en cours depuis au moins le début de l'année et concerne des centres commerciaux en Arizona, au Nevada et en Virginie.

Depuis le début de l’année, certains clients aux États-Unis n’ont donc pas remarqué qu’Amazon effectuait ses livraisons depuis les centres commerciaux locaux. Bloomberg rapporte qu'Amazon se contente de répertorier les produits disponibles pour la livraison le jour même, et si quelqu'un commande quelque chose, un chauffeur Amazon Flex vient le chercher chez le détaillant partenaire.

Lire également – Amazon : l’Arcep veut augmenter de 3€ le prix des livres sur Internet

Amazon veut aider les commerces de proximité à survivre

Tout comme les chauffeurs d'Instacart ou de DoorDash, les chauffeurs Flex d'Amazon utilisent leur propre véhicule pour livrer des colis. Ils récupèrent généralement les colis dans les stations de livraison d'Amazon, mais il est également possible de récupérer les colis dans les commerces de proximité.

Un tel partenariat avec Amazon devrait grandement aider les commerces de proximité à embrasser l’ère numérique, mais surtout inciter les consommateurs à commander davantage s’ils savent qu’ils seront livrés en moins de 24 heures. Certains commerçants pourraient ainsi voir le nombre de ventes exploser. Il faut rappeler que le commerce en ligne explose en France depuis la pandémie de COVID-19, il est donc important pour les géants du e-commerce d’aider les magasins physiques à survivre. Le géant américain avait déjà récemment grandement aidé les restaurateurs en proposant Deliveroo Plus dans son abonnement.

Il reste désormais à savoir si Amazon compte ou non à l’avenir étendre ce programme en dehors des États-Unis. Si c’est le cas, on imagine qu’un tel système ne sera pas disponible en France avant au moins plusieurs années, le temps qu’Amazon noue des partenariats avec différents centres commerciaux.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !