Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs mois ou années. La firme de Jeff Bezos affirme mettre tout en oeuvre pour repérer les produits non conformes à sa réglementation. 

amazon nourriture périmée 2 ans site

D’après nos confrères de CNBC, on trouve une multitude de produits dont la date de péremption est déjà dépassée sur Amazon. Selon les données collectées par 3PM, une firme d’analyse, 40% des vendeurs de produits alimentaires sont visés par plus de cinq plaintes concernant a fraîcheur de leurs aliments.

Lire également : Amazon va donner les articles invendus afin d’éviter le gaspillage

Amazon : des vendeurs tiers commercialisent des aliments périmés depuis 2 ans

Parmi les produits périmés épinglés dans l’enquête, on trouve des sachets de thé de la marque Teavana. L’entreprise qui produit les sachets a pourtant fermé en 2017. D’après les témoignages recueillis par CNBC, le thé infusé était tout simplement imbuvable à cause d’une forte odeur chimique.

Amazon est rapidement monté au créneau pour rassurer les consommateurs. Un porte parole rappelle que tous les produits mis en vente sur son site doivent être conformes à la législation et aux règles d’Amazon. Le géant de la vente en ligne demande en effet aux vendeurs de lui garantir que chaque article alimentaire ne sera pas périmé avant 90 jours. Lors de la mise à vente, les vendeurs tiers doivent en effet fournir une date d’expiration à Amazon.

Comme le souligne Thomas Gremillion, directeur du groupe de défense des consommateurs Consumer Federation of America, cette politique n’est visiblement pas efficace. « Certains vendeurs pourraient prendre la décision commerciale de vendre des produits périmés et de laisser Amazon en intercepter une partie » explique Thomas Gremillion. De son côté, la firme de Jeff Bezos assure qu’il s’agit uniquement de cas isolés. Selon le groupe, il n’est pas nécessaire de bannir les vendeurs tiers impliqués.

Ce n’est pas la première fois que les produits proposés par des vendeurs tiers sont pointés du doigt. En août dernier, une vaste enquête du Wall Street Journal mettaient en évidence la présence de 4152 produits illégaux et dangereux sur le site de e-commerce. Dans certains cas, on trouve aussi des contrefaçons sur Amazon. L’entreprise assure faire son possible pour identifier les produits non conformes à ses réglementations, notamment grâce à des programmes de vérification dopés aux algorithmes. Avez-vous déjà acheté un produit périmé sur Amazon ? Avez-vous pu obtenir un remboursement ? On attend votre témoignage dans les commentaires.

Source : CNBC

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Internet : un Français sur six est incapable de s’en servir

Un Français sur six ne sait pas se servir d’Internet, annonce une étude de l’Insee. En 2019, une importante partie de la population ne dispose en effet toujours pas d’accès au web. De plus, de nombreux usagers quotidiens d’Internet manquent…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…

Chrome : Google va bloquer les faux sites HTTPS non sécurisés

Dans une prochaine mise à jour, Google Chrome va s’attaquer aux sites web présentant des pages HTTPS qui n’offrent pas les garanties de sécurité du standard. Il existe en effet de nombreuses pages web en HTTPS mais qui chargent du contenu non…

WiFi 6 : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil domestiques. Mais à quoi correspond cette appellation exactement ? Quelles différences avec les autres générations de WiFi ? À quoi sert vraiment le WiFi…