Amazon supprime 4000 vendeurs ayant gonflé leurs prix avec le coronavirus

 

Comme prévu, Amazon a étudié minutieusement les prix pratiqués par les vendeurs de sa marketplace et a suspendu les comptes de plus de 3900 d’entre eux, ce qui correspondrait à plus d’un demi-million de produits ayant profité de la crise du coronavirus pour enfler leurs prix. Les données de ces vendeurs seront transmises aux autorités fédérales.

Amazon

Au mois de février, les vendeurs de la marketplace d’Amazon ont reçu un premier avertissement. Le géant américain supprimait de ses étals virtuels un million de remèdes miracles contre le Covid-19. C’était évidemment du charlatanisme pur et simple. Un mois plus tôt, la firme constatait une hausse extraordinaire du prix des produits liés à l’épidémie : masque de protection et gel hydro-alcoolique.

Lire aussi : Amazon réduit la qualité du streaming de Prime Video en Europe, comme Netflix et YouTube

Pendant les quelques semaines qui ont suivi, ce sont plusieurs dizaines de milliers de produits qui ont été déréférencés de la place de marché. Bien évidemment, cela ne devait pas s’arrêter en si bon chemin. La plate-forme de commerce en ligne ne s’est pas attaquée qu’aux produits, mais aussi aux vendeurs. Dans une déclaration officielle, relayée par l’agence de presse économique Bloomberg, Amazon déclare avoir mis en place une équipe dédiée à la recherche de ceux qui ont revu à la hausse les tarifs de leurs produits.

Un demi-millions de produits supprimés

La plate-forme a ainsi suspendu plus de 3900 comptes sur sa marketplace. Cela représente plus d’un demi-million de produits qui ont ainsi été retirés. Tous les vendeurs ont appliqué une hausse tarifaire suite à la crise du coronavirus, ce qui est contraire à la loi en vigueur aux États-Unis. Bloomberg rappelle en effet que le Président Donald Trump a fait voter une loi prévenant les inflations. Amazon ajoute que les informations sur les vendeurs ciblés seront transmises au procureur et aux autorités fédérales.

Même si l’entreprise est sujette à polémique vis-à-vis de ses livreurs, Amazon s’engage comme toutes les autres grandes entreprises dans la crise du coronavirus. Nous rapportions plus tôt dans la journée que la firme va livrer des kits de dépistage à Seattle. En début de semaine, elle a également pris la décision de suspendre la livraison des produits non essentiels pour se focaliser sur les produits de première nécessité. Enfin, elle a décidé d’abonder fortement les heures supplémentaires travaillées par ses employés pendant cette crise sanitaire.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
chrome mode sombre android résultats google
Google améliore le mode sombre de Chrome

Google va apporter des modifications d’interface à son navigateur Google Chrome sur Windows 10 et MaOS. Ici, c’est le mode sombre qui va avoir le droit à quelques petites modifications bienvenues. Si elles ne changeront pas drastiquement l’expérience, elles sont…

amazon pharmacie ligne
Amazon devient une pharmacie en ligne et vend des médicaments sur ordonnance

Amazon devient une pharmacie en ligne. Le géant du e-commerce permet désormais d’acheter des médicaments sur ordonnance depuis son site et son application mobile aux États-Unis. Les abonnés prime bénéficient de plusieurs avantages exclusifs dont la livraison gratuite et des…