Amazon : des employés réclament la fermeture des entrepôts pendant le confinement

 

Des employés Amazon réclament la fermeture des entrepôts en France pendant la période de confinement. D'après les salariés, les conditions d'hygiène et de sécurité sur leur lieu de travail sont insuffisantes pour endiguer la propagation du coronavirus. De nombreux travailleurs ont donc décidé de rester chez eux, au grand dam de leur employé. 

amazon vend 4000 produits dangereux site

Ce 16 mars 2020, la France est entrée en confinement total. Les déplacements sont désormais limités. Pour sortir de leur domicile, les Français doivent se munir d'une attestation sur l'honneur. Quelques jours plus tôt, le gouvernement avait décrété la fermeture des commerces. Les magasins d'alimentaire, et les boutiques indispensables au fonctionnement de la nation, sont autorisés à rester ouverts. C'est notamment le cas d'Amazon. Pour faire face à l'afflux croissant de commandes en ligne, Amazon a d'ailleurs annoncé le recrutement de 100 0000 employés supplémentaires dans ses entrepôts et pour ses services de livraison.

Amazon est accusé de mettre ses employés en danger

Ce 18 mars, des salariés Amazon ont manifesté devant un entrepôt situé à Saran, dans le Loiret, rapporte Reuters. Les employés regrettent que les entrepôts de la firme restent ouverts pendant la période de confinement. Selon eux, il est impossible de respecter les mesures de distanciation sociale mises en avant par le gouvernement, dont la distance de sécurité d'un mètre entre chaque individu.

Lire également : Amazon suspend la livraison de certains produits non-essentiels jusqu’au 5 avril

“Les gens viennent travailler dans des conditions déplorables. Nous n’avons pas de moyens de protection et sommes souvent plusieurs centaines à travailler en confinement” regrette Jean-François Bérot, un responsable syndical de Sud-Solidaires. Dans ces conditions, les manifestants ne comprennent pas pourquoi les entrepôts d'Amazon sont autorisés à rester ouverts. Ces derniers jours, plusieurs cas suspectés de Covid-19 auraient d'ailleurs été repéré dans les hangars Amazon situés dans les Hauts-de-France.

“Nous avons moins d’un pour cent de nos stocks qui sont de l’alimentaire, donc nous sommes très loin d’être indispensables à la continuité de la nation. Pour nous, soit on ferme tout, soit on ne ferme rien, mais il ne peut pas y avoir de demi-mesure” tacle Julien Vincent, délégué syndical CFDT. “La plateforme est jugée activité indispensable par le gouvernement alors que le personnel passe son temps à emballer des DVD et autres godemichets” ajoute l'Union Syndicale Solidaires Nord.

Le taux d'absentéisme grimpe en flèche chez Amazon

Pour protester, de nombreux employés ont décidé de ne pas se présenter au travail. Dans un entrepôt situé à Lauwin-Planque, en région Hauts-de-France, entre 300 et 350 salariés ont préféré rester chez eux. D'après les syndicats, le taux d'absentéisme dans les entrepôts français d'Amazon se situe entre 30 et 40% depuis l'entrée en vigueur du confinement.

Pour convaincre les employés de venir travailler, alors que les commandes en ligne explosent en France, Amazon a proposé des augmentations de salaire aux syndicats. Une proposition rejetée par les responsables syndicaux. “La direction a donc fait savoir que leur absence serait considérée comme une absence autorisée non payée. On ne sera pas sanctionné, pas licencié, mais pas payé” assure Sandra Holota, déléguée syndicale CGT.

De son côté, Amazon assure en effet que les directives du gouvernement et des autorités sanitaires sont intégralement respectées. Que pensez-vous de cette affaire ? Faut-il fermer les entrepôts Amazon ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !