Depuis ce week-end, branle-bas de combat sur les boutiques en ligne, et notamment Amazon : le prix des masques chirurgicaux connaît une inflation inédite. En cause, la peur d’être contaminé par le Coronavirus, qui a déjà fait une centaine de morts dans le monde. Et même si le masque n’est pas réellement efficace pour contrer le virus, cela n'empêche pas les internautes de se ruer dessus.

Amazon, tout comme les pharmacies, connaît actuellement un phénomène sans précédent concernant la vente d’un produit bien particulier. Les masques de protection, aussi appelés masques chirurgicaux, s’arrachent comme des petits pains. En conséquence de quoi, certains commerçants sont déjà en rupture de stock ou en profitent pour monter artificiellement les prix de leurs précieux accessoires.

Ainsi, quand un lot de 200 masques se négocie habituellement moins d’une vingtaine d’euros sur Amazon, ce même lot voit son prix plus que de doubler. C’est le cas par exemple de ce lot de 200 unités, qui s’affiche désormais à plus de 42 €, lui qui était vendu à peine 17 € la semaine dernière. À tel point que certains produits sont désormais en rupture totale. Le même phénomène se produit dans les pharmacies, qui connaissent actuellement des pénuries de masque de protection.

Fort heureusement, quelques vendeurs gardent les pieds sur terre et continuent à proposer des masques à des prix plus abordables, malgré une hausse évidente des prix (comptez moins de 7 € les 50 unités comme ici).

Mais au fait, le masque est-il réellement efficace ? Agnès Buzyn, l’actuelle ministre de la Santé, a expliqué dimanche que ce type de masque n’avait aucune pertinence pour lutter contre le coronavirus. « Aujourd’hui, il n’y a aucune indication adressée à la population française pour acheter des masques. C’est totalement inutile », a-t-elle expliqué. Et de rajouter : « Les masques chirurgicaux que l’on voit sur les photos sont des masques qu’il faut mettre quand on est malade pour éviter d’envoyer des microbes à son entourage. » En somme, ces masques n’ont d’utilité que pour éviter de contaminer autrui, et ne protègent en aucune façon leur porteur.

À lire aussi : Coronavirus, cette intelligence artificielle a anticipé l’épidémie 10 jours avant l’OMS



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Il pirate le répondeur du restaurant de son ex pour le faire couler

Un citoyen américain a détourné le répondeur du restaurant de son ex-femme. Il avait enregistré un message vocal qui annonçait la fermeture de l’établissement jusqu’en mars 2020. De fait, les clients ont logiquement déserté le restaurant, créant un manque à…