Amazon, Google, Apple : les enceintes connectées, un danger comparable à la « cigarette » ?

Amazon, Google et Apple utilisent leur assistant et enceintes à des fins de « surveillance », selon l’investisseur et fondateur de Betaworks John Borthwick. Ce dernier alerte sur le peu de droits dont jouissent utilisateurs lorsqu’il s’agit de cette collecte – en référence aux récents scandales soulevés par l’écoute de conversations privées par des employés de ces firmes. Et les met pour l’heure plutôt dans la case des « mauvaises technologies » qu’il compare à la « cigarette ». 

Les utilisateurs d’enceintes connectées Amazon Echo, Google Home ou de l’assistant Siri sur les iPhone sont « surveillance », à en croire l’investisseur américain John Borthwick – qui a notamment contribué au lancement de firmes comme Twitter et AirBnB était au coeur d’une vidéo publiée par Yahoo Finance. Celui-ci était invité à s’exprimer sur les travers d’internet – et à dire comment selon lui les start-ups pourraient améliorer la situation. John Borthwick s’est souvent montré critique de l’action des géants d’internet. Au détour de l’entretien d’une trentaine de minutes, il revient à la charge sur la question des enceintes connectées.

Amazon, Google, Apple : les utilisateurs d’assistants vocaux n’ont pas assez de droits selon John Borthwick

« Je pense qu’en 2019 […] la technologie est une solution à certains problèmes, mais est aussi une source de certains problèmes dans notre société », commence John Borthwick. Et d’ajouter que ce qu’il appelle la mauvaise technologie « ressemble à un polluant, c’est toxique, comme la cigarette ». Et en guise d’exemple, l’entretient passe très rapidement à la question des enceintes connectée et des écouteurs intelligents. L’homme concède la révolution qu’elles représentent : « nous considérons qu’il s’agit d’une nouvelle catégorie d’interface ». Mais nuance immédiatement en soulignant la réalité de ce que représentent ces nouveaux appareils et services, tels que l’ont conçu les GAFA :

« Je dirais que ces nouvelles enceintes et écouteurs sont problématiques à deux ou trois niveaux. Et le premier c’est que, du point de vue du consommateur, de l’utilisateur, c’est que ces appareils sont utilisés pour ce qui n’est autre chose – c’est difficile de l’appeler autrement – que de la surveillance ». John Borthwick fait ici référence aux scandales qui ont récemment émergé de l’écoute de conversations privées par des employés Amazon, Google mais aussi Apple. Dans les trois cas, les firmes assuraient avoir eu recours à ces pratiques pour améliorer la reconnaissance vocale de leurs enceintes.

Mais on a appris que ces employés, et parfois des sous-traitants, ont pu avoir accès à des conversations très privées, souvent sensibles, avec dans certains cas des informations permettant d’identifier l’adresse et/ou la personne propriétaire de l’enceinte. Depuis, certains comme Apple et Google ont décidé de mettre fin à leur programme d’écoute. Mais ce n’est pas encore le cas chez Amazon. Or le problème n’est pas, selon John Borthwick, tant que cette écoute ait lieu – que le fait que les utilisateurs n’en aient pas été bien informés au préalable et que des données personnelles soient ainsi transmises à des tiers sans leur consentement.

Lire également : Enceintes connectées – Google Assistant, Alexa et Siri comprennent mieux les hommes que les femmes

« Je pense à titre personnel que vous, en tant qu’utilisateur et que personne qui aime la technologie, devriez avoir beaucoup plus de droits autour de l’utilisation de vos données que vous en avez aujourd’hui », estime-t-ilPensez-vous comme John Borthwick que les assistants actuels sont « un polluant toxique comme la cigarette » ? Partagez votre avis dans les commentaires. La totalité de l’interview est également disponible (en anglais) dans la vidéo que nous avons reprise en fin d’article.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Netflix est maintenant disponible sur Google Nest Hub et Nest Hub Max

Netflix est maintenant disponible sur Google Nest Hub et Nest Hub Max. Les utilisateurs des deux écrans connectés de la firme de Mountain View pourront désormais bingewatcher leur série préférée sur un support supplémentaire. Netflix, la plateforme de streaming qui…

HomePod : Apple est-il sur le point de jeter l’éponge ?

Le HomePod est en rupture de stock sur le site Apple américain, et semble avoir disparu d’autres déclinaisons de l’Apple Store dans le monde. Alors que des rumeurs sur un possible successeur reviennent sporadiquement depuis plusieurs mois, Apple pourrait changer…

Google Home : Ok Google, voici les meilleures commandes vocales

Google Home c’est avant tout Google Assistant, l’un des assistants vocaux les plus performants du marché. Or, même si il sait faire beaucoup de choses, connaître d’avance quelques commandes qui donneront des réponses satisfaisantes est très utile. Vous trouverez tout…

Samsung lancera enfin le Galaxy Home Mini le 12 février 2020

Samsung devrait lancer le Galaxy Home Mini le 12 février 2020 : la firme l’a annoncé dans un communiqué en Coréen brièvement mis en ligne avant d’être retirée. L’enceinte qui tourne avec l’assistant vocal Bixby sera le premier produit de…

Sonos mettra à jour ses vieilles enceintes « le plus longtemps possible »

Face à une grogne persistante chez ses clients, Sonos revient sur ses décisions et annonce que les anciens systèmes audio bénéficieront de mises à jour aussi longtemps que possible pour corriger leurs bugs récalcitrants. Aucune nouvelle fonctionnalité ne sera en…

Amazon Alexa : les meilleures commandes vocales à essayer sur votre enceinte Echo

Amazon Alexa s’impose comme une solide alternative au Google Assistant et à Siri. Nous vous proposons une sélection afin de bien commencer avec l’assistant vocal, entre multimédia, appels, informations, méteo, programmation de réveil… et quelques clins d’œil. A découvrir ci-dessous !  Les possibilités…