Google Assistant, Siri : Google et Apple n’écoutent plus vos conversations

Google et Apple ont tous deux annoncé la suspension de l’analyse de conversations Google Assistant et Siri. Dans les deux cas, cette suspension est annoncée temporaire. Apple promet l’introduction prochaine d’une option de consentement. Ce n’est pour le moment pas le cas du côté de Google.

Google Assistant

Amazon, Apple et Google ont tous été épinglés pour des pratiques peu orthodoxes concernant leurs différents assistants vocaux. La dernière polémique en date concerne Apple qui fait écouter les conversations Siri des utilisateurs par des sociétés tierces. Suite aux révélations de ces derniers jours, Apple et Google ont décidé de suspendre l’écoute des utilisateurs.

Google et Apple n’écoutent plus les conversations Google Assistant et Siri

« Pendant que nous effectuons un examen approfondi, nous suspendons l’analyse des conversations Siri au niveau mondial. De plus, dans le cadre d’une future mise à jour logicielle, les utilisateurs auront la possibilité de choisir de participer au programme », a expliqué Apple dans un communiqué. La firme introduira donc bientôt une option de consentement qui n’existait pas jusqu’ici. Pire, les utilisateurs n’étaient pas informés de cette pratique avant les fuites de ces dernières semaines. C’est pareil pour Google, et ce, malgré les nouvelles contraintes qu’imposent le RGPD en Europe.

Si Apple arrête son programme d’écoute partout dans le monde, la suspension des écoutes Google Assistant ne concerne que l’Europe pour une durée de trois mois, le temps de conduire des enquêtes suite à la fuite des données de conversations de plus de 1000 utilisateurs en Allemagne. Les autorités allemandes ont en effet exigé l’arrêt des écoutes et une enquête sur les méthodes employées en interne afin d’assurer le respect de la vie privée des utilisateurs. La firme s’est exécutée mais applique cette suspension à toute l’Europe.

Contrairement à Apple, Google n’a pas encore indiqué s’il permettra aux utilisateurs de choisir s’ils souhaitent lui accorder l’autorisation d’accéder à leurs conversations pour, comme l’entreprise l’explique, améliorer les performances de Google Assistant et proposer une expérience personnalisée.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Puma lance sa première montre connectée lors de l’IFA 2019

C’est une grande première pour Puma, qui vient de dévoiler à l’IFA 2019 sa toute première smartwach. Si l’accessoiriste arrive sur ce marché avec un peu de retard, sa montre devrait néanmoins être appréciée des plus sportifs, à qui elle…

IKEA va accélérer le lancement d’objets connectés à petit prix

IKEA vient d’annoncer un coup d’accélérateur sur ses objets connectés – des produits qui jouissent d’un succès grandissant à l’image des ampoules Trådfri et des enceintes Symfonisk grâce à un prix plus doux que la concurrence. Home Smart, sa division…

Siri est désormais plus intelligent qu’Amazon Alexa

Siri, l’assistant vocal intégré aux iPhone, iPad, MacBook, Apple Watch et au HomePod, est désormais plus intelligent qu’Amazon Alexa, l’assistant des enceintes Echo, rapporte une étude. Au cours des 12 derniers mois, l’assistant développé par Apple s’est grandement amélioré. Malgré…