Amazon peut supprimer votre compte si vous demandez trop de remboursements

Amazon a fermé le compte d’un client pour avoir demandé trop de remboursement. C’est l’histoire improbable que rapportent nos confrères du journal Le Parisien. Thibault Tardier, utilisateur marseillais accro au site de e-commerce, a également perdu tous ses privilèges Amazon Prime. Le compte de son conjoint et de sa mère ont également été suspendus et ce sans raison, ce qui pose des questions sur la gestion des données personnelles de ce client.

Crédits : Wikipedia
Entrepôt d’Amazon à Lauwin-Planque dans le département du Nord de la France.

Amazon ne semble pas apprécier les demandes de remboursement. Pourtant, comme le précise la loi, le consommateur bénéficie d’un droit de rétraction de 14 jours pour tout achat effectué sur Internet, par téléphone ou par correspondance. Un délai qui passe à 30 jours d’ailleurs sur Amazon. La loi, Thibault Tardier l’a connaît et ne comprends toujours pas la décision du géant du e-commerce.

Ce client marseillais vient de perdre l’accès à son compte. Le motif ? Avoir beaucoup trop de demande de remboursements à son actif. « Nous avons pris cette mesure car vous n’avez cessé de demander des remboursements pour vos commandes. Nous pouvons accepter un problème occasionnel mais nous ne pouvons plus continuer à vous rembourser un nombre aussi important de commandes », se justifie l’entreprise américaine.

Thibault Tardier est d’autant plus enragé car il était un utilisateur plus que régulier du site marchand : près de 200 € par mois de commande pour lui, 200 € pour ses parents. De la déco, des vases, des luminaires, des jouets pour enfants, un smartphone… Les achats sont variés. D’après lui, il n’aurait retourné « que 20 à 30% » de ses articles, parce « qu’ils étaient abîmés ou défectueux ».

À lire également : Amazon – Jeff Bezos s’est fait pirater sur WhatsApp par le prince d’Arabie Saoudite 

Amazon clôture également le compte de sa mère et de son conjoint

Loin de baisser les bras, Thibaul Tardier décide de créer un nouveau compte, puis un second. Un stratagème qui ne fonctionnait que le temps d’une ou deux commandes, avant que le compte ne soit supprimé encore une fois par Amazon. Seulement, ce que ne digère pas Thibault Tardier, c’est de voir que sa mère et son conjoint ont été logés à la même enseigne. Comptes fermés pour les deux. Sans raison apparente, puisqu’à l’inverse de M. Tardier, il n’y avait pas de demandes « excessives » de remboursement.

« Je me pose des questions sur la gestion des données personnelles », affirme le client marseillais, inquiet de voir les comptes de ses proches fermés sans motif. De plus, il restait de l’argent sur les deux profils : 26,98 € sur le compte de sa mère et une carte cadeau de 50€ du côté de son conjoint. Les sommes ont été définitivement perdues.

À lire également : Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site

Bien déterminé à répliquer, Thibault Tardier a décidé de faire appel à l’association de consommateurs UFC-Que Choisir ainsi qu’à la fédération de la vente à distance Fevad. Le jeune agent de recouvrement bancaire souhaite que les sommes d’argent restantes sur les comptes de sa mère et de son conjoint soient remboursées, au même titre que le montant de son abonnement Amazon Prime (49€ par an) au prorata du temps restant (son abonnement courait jusqu’en mai 2020).

Pour l’heure, Amazon reste inflexible : « Nous voulons que tout le monde puisse utiliser Amazon, mais il arrive que l’on abuse de notre service sur une longue période […] Nous ne prenons jamais de décision de suspension à la légère, mais avec des centaines de millions de clients à travers le monde, nous prenons les mesures appropriées pour protéger l’expérience de nos clients », s’exprimait le géant du e-commerce dans les colonnes du Parisien.

Source : Le Parisien



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !