Amazon autorise enfin ses employés à garder leur smartphone au travail

 

Amazon assouplit ses mesures vis-à-vis de ses employés. Le géant du e-commerce américain autorise les smartphones personnels dans ses entrepôts pour des questions de sécurité. Cette décision intervient alors que les États-Unis ont été ravagés par des dizaines de tornades meurtrières et que commence la cinquième vague de l’épidémie mondiale au COVID-19.

amazon employe entrepot smartphone

Le smartphone est devenu une composante essentielle de notre quotidien. Il sert à travailler, à se divertir, à s’informer, à communiquer, à sauvegarder des souvenirs, voire à payer ses courses. Mais, depuis presque deux ans, le rôle « historique » du smartphone, c’est-à-dire appeler et envoyer des messages, a repris une grande importance. L’épidémie mondiale de COVID-19 a forcé les familles et les amis à respecter la distanciation sociale afin de freiner la progression du virus.

Lire aussi – Google : des salariés créent le premier syndicat de l’histoire de la firme

Seulement, le smartphone n’est pas le bienvenu partout. Certaines entreprises estiment que leurs employés ne devraient pas avoir leur smartphone sur leur lieu de travail. Plusieurs raisons peuvent pousser à cela. Distraction. Fuite d’information. Dans certains pays, comme les États-Unis, le droit du travail autorise les sociétés à forcer les employés à laisser leurs smartphones (ou d’autres produits) au vestiaire ou dans leur voiture. C’est notamment le cas d’Amazon.

Les employés d'Amazon peuvent garder leur smartphone dans les entrepôts

En effet, le géant du e-commerce a longtemps banni les smartphones personnels des salariés qui travaillent dans les entrepôts. Mais cette mesure a été levée en 2020 quand l’épidémie de coronavirus a touché les États-Unis. La raison : les employés souhaitent pouvoir rester en contact permanent avec leurs proches et être en mesure de réagir plus rapidement. Deux ans plus tard, alors que nous apprenons à vivre avec le virus, Amazon souhaitait rétablir l’interdiction en janvier 2022. Ce qui semble étonnant. Mais les conditions de travail dans les entrepôts d'Amazon ont régulièrement été sujettes à enquête.

Mais, ce week-end, Amazon renonce. La firme annonce que l’interdiction a été repoussée « jusqu’à nouvel ordre ». L’information a d’abord été annoncée aux employés concernés par mail. Puis elle a été confirmée à nos confrères de Bloomberg par un porte-parole. Cette décision fait suite à la demande de nombreux employés des entrepôts qui souhaitent conserver leurs smartphones pour des raisons de sécurité au travail. Ils veulent être en mesure d’appeler les secours si un accident arrive.

Les salariés veulent rester informés sans interférence d'Amazon

Cette crainte n’est pas anodine. Des dizaines de tornades ravagent les États-Unis depuis le début du mois de décembre et plus d’une centaine de victimes sont à déplorer. Le Missouri, le Tennessee, l’Arkansas, le Mississippi et l’Illinois ont été le plus impactés. Dans ce dernier état, six salariés d'Amazon sont morts dans l’effondrement de l’entrepôt d’Edwardsville. Selon Bloomberg, les salariés d’Amazon veulent être en mesure d’être alertés d’un risque « sans interférence » de la part de leur employeur, le smartphone pouvant faire la différence entre la vie et la mort de quelqu’un.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !