Amazon : 24 employés à l’hôpital à cause d’un robot et d’un spray anti-ours

Maj. le 7 décembre 2018 à 16 h 21 min

24 employés d’un entrepôt d’Amazon ont récemment été hospitalisé. Un des robots de l’entreprise a accidentellement ouvert une canette de spray répulsif destiné à repousser les ours, contenu dans un des colis en transit. Pour les syndicats, la firme de Jeff Bezos met ses employés en danger en utilisant des machines. 

amazon employés hopital robot

Ce jeudi 7 septembre, un robot utilisé par Amazon a malencontreusement percé une canette de spray répulsif, contenant 255 grammes de capsaïcine, un concentré d’extraits de piments rouges. Amazon propose plusieurs de répulsifs de ce genre sur son site. « Aujourd’hui, dans notre centre de traitement des commandes de Robbinsville, un aérosol a émis de fortes émanations dans une zone de taille réduite » explique un porte parole d’Amazon à nos confrères d’ABC News.

24 employés Amazon hospitalisés suite à un accident provoqué par un robot

Au total, 50 employés ont été touchés par le répulsif. La plupart se sont plaint de difficultés à respirer et d’une sensation d’inflammation aux yeux et à la gorge. Il s’agit tout simplement des effets provoqués par la capsaïcine. « Tous les employés de la zone ont été déplacés dans un endroit sécurisé et les salariés souffrant de symptômes ont directement été traités » poursuit le porte parole, assurant que la sécurité des employés est la priorité absolue d’Amazon.

Malgré les précautions prises, 24 des 50 employés touchés ont dû être transférés à l’hôpital le plus proche pour des soins complémentaires. « Tous les employés touchés sont ou devraient sortir de l’hôpital dans les 24 heures » assure le porte parole d’Amazon, soucieux d’endiguer les critiques. Amazon a en effet souvent été critiqué pour ses conditions de travail.

D’après un porte-parole du canton de Robbinsville, l’accident est directement dû à une défaillance du robot utilisé par Amazon. L’entreprise se sert en effet de nombreux robots dotés de bras mécaniques et d’une reconnaissance visuelle pour aider ses employés. 14 % des 185 centres logistiques d’Amazon aux USA sont équipés de robots.

Peu après l’incident, les syndicats sont montés au créneau pour fustiger les conditions de travail dans les entrepôts d’Amazon. « Les robots automatisés d’Amazon mettent des humains en danger de mort, c’est un autre exemple honteux concernant cette entreprise qui fait de l’argent sur la santé et la sécurité de ses employés, et nous ne pouvons plus accepter ça » assène Stuart Appelbaum, du Wholesale and Department Store Union. Récemment, les syndicats recensaient d’ailleurs 9 employés morts dans les entrepôts d’Amazon depuis 2013.

Lire aussi : Amazon a breveté une cage pour salariés

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !