Adobe tue définitivement Shockwave ce mardi 9 avril 2019

Adobe Schockwave tire sa révérence ce mardi 9 avril 2019 comme annoncé il y a quelques semaines. Il s’agit en réalité du coup de grâce asséné à cette technologie qui était déjà à l’agonie depuis plusieurs années, remplacée par les solutions modernes telles que le HTML5 et le WebGL.

Adobe Shockwave

Les technologies évoluent et le monde s’adapte. Après la mort programmée de Flash Player pour 2020, Adobe annonçait il y a quelques semaines qu’il abandonnait définitivement Adobe Shockwave, son autre technologie qui permettait de créer et de lire des contenus interactifs sur le web. À partir d’aujourd’hui, l’application cesse d’être proposée au téléchargement sur le site de l’éditeur pour les systèmes Windows.

Adobe Shockwave meurt officiellement aujourd’hui

L’abandon progressif d’Adobe Shockwave avait débuté en 2017, lorsque l’entreprise a mis un terme au support d’Adobe Director, l’outil pour les développeurs qui permettait de créer des jeux 2D ou 3D, des animations et autres contenus pour le web. Dans le même temps, le lecteur Shockwave avait cessé d’être disponible sur macOS. C’est désormais le cas sur Windows. Ce pas supplémentaire sonne le glas de cette technologie qu’on avait presque fini par oublier, d’autant plus qu’elle est encore moins utilisée qu’Adobe Flash dont la fin a été précipitée par des problèmes récurrents de sécurité. Flash offre quasiment les mêmes possibilités que Shockwave. 

Il n’y a plus aucune raison de continuer à développer cette solution, comme le reconnait l’entreprise. Elle évoque en effet la baisse de l’utilisation de Shockwave au profit des technologies plus modernes que sont le HTML5 Canvas et le WebGL. Les seuls pouvant continuer accéder à Shockwave après le 9 avril sont les clients d’entreprise, et ce, jusqu’à l’expiration de tous les contrats en 2022.

Pour le reste, c’est le moment de dire Adieu. Mais cette fin de vie de Shockwave n’aura aucune incidence notable sur l’expérience des internautes puisque très peu de sites proposent encore aujourd’hui des jeux vidéo, du contenu interactif reposant sur cette technologie.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
BeiTaAd : un malware Android se cache dans 238 applications du Play Store

Le malware Android BeiTaAd a été repéré dans 238 applications disponibles sur le Google Play Store. Une fois installé sur votre smartphone, le maliciel va vous bombarder de publicités. D’après certains témoignages, le mobile infecté devient rapidement inutilisable.  Lookout, une…

Aptoide accuse Google de saboter les concurrents du Play Store

Aptoide part en guerre contre Google et l’accuse de saboter les concurrents du Play Store afin d’empêcher l’émergence de toute alternative. Les développeurs de l’application invitent la firme à plus de fair-play en laissant les utilisateurs jouir de leur liberté…

Android Q : première démonstration du mode PC en vidéo

Android Q a un mode PC intégré qui permet d’utiliser les smartphones comme unité centrale d’un ordinateur. Google était resté muet sur cette fonctionnalité avant de l’évoquer au cours de sa conférence i/o qui se déroulait au début du mois…

/e/ : voici les premiers smartphones Android sans Google

/e/, l’OS Android sans la moindre trace de Google, sera bientôt proposé à la vente sur une poignée de smartphones, dont les Galaxy S9 de Samsung. Sans surprise, le projet s’adresse surtout aux utilisateurs soucieux de protéger leur vie privée….

CameraX : voici comment Google compte améliorer les applications photo Android

Avec CameraX, annoncé lors du Google I/O 2019, les applications photo des smartphones Android vont pouvoir s’étoffer, et exploiter au maximum les capteurs photo de votre smartphone et les capteurs supplémentaires (profondeur de champ, autofocus…) éventuellement ajoutés par le fabricant….