Adobe va tuer Flash et propose déjà aux développeurs, responsables de sites web et publicitaires d’abandonner définitivement ce format si décrié au profit de standards ouverts comme le HTML5. Depuis maintenant un an, plusieurs navigateurs tels que Chrome, Edge et Safari, bloquaient de toutes façons Flash, décrié pour ses failles de sécurité, ses piètres performances et de facto son impact sur l’autonomie des ordinateurs portables. 

flash mort

Une page se tourne ! Adobe vient d’annoncer la mort programmée de Flash Player et du format Flash à la fin de 2020. Et recommande déjà de passer « à de nouveaux formats ouverts ». Le changement est l’épilogue de plus d’une décennie ou le format Flash, les vidéos .flv, les petits jeux, quizz, et autre sites interactifs sont devenus la pierre angulaire du web.

Flash Player : Adobe annonce la mort de Flash en 2020

Avant de subir une averse de critiques jusqu’à devenir un format indésirable pour une partie des navigateurs internet. Chrome, tout comme Safari bloquent en effet Flash sur la plupart des sites, laissant uniquement le plugin se lancer sur demande, ou sur des gros sites qui finiront tôt où tard par passer à des formats réellement ouverts dans le cas de Chrome.

Comment en est-on arrivé là ? Il y a eu le développement d’alternatives open source, comme le HTML5 et le CSS3 reconnus par tous les navigateurs modernes. Mais aussi tout une longue liste de failles critiques comme celle-ci. Les développeurs ont également souvent souligné que le plugin avait un impact très négatif sur les ressources système et l’autonomie des ordinateurs portables.

Son caractère fermé ne permettait pas d’améliorer ces aspects sans collaboration directe avec Adobe. Du coup Adobe a fini par céder :

 Nous arrêterons de mettre à jour et de distribuer Flash Player à la fin de 2020, et nous encourageons les créateurs de contenus de migrer tout contenu Flash existant vers ces (sic) nouveaux formats ouverts

En attendant, Adobe s’engage à poursuivre son effort de mises à jour pour accompagner la transition, et éviter que des failles de sécurité ne soient exploitées. Mais les navigateurs internet ont déjà commencé, nous vous le disions, à enterrer le format. outre Chrome et Safari, Flash sera désactivé dès 2019 par défaut dans Edge, et Mozilla demandera une confirmation pour lancer Flash dès le mois prochain.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Dark web : les dealers se mettent eux aussi au Black Friday

Les dealers se mettent eux aussi au Black Friday sur le dark web. Les cybercriminels profitent de cet événement commercial pour vendre leurs produits illicites à prix cassé. La drogue, les cartes de crédit volées, et les logiciels de piratage…

Amazon, eBay et Wish sont accusés de vendre des produits explosifs et mortels

Chargeur qui explose, sèche-cheveux qui s’enflamme… Une association britannique accuse eBay, Amazon et Wish de commercialiser des produits électriques potentiellement mortels. Les géants du e-commerce sont dans le collimateur de l’Electrical Safety First, une association britannique à but non lucratif….

Internet : un Français sur six est incapable de s’en servir

Un Français sur six ne sait pas se servir d’Internet, annonce une étude de l’Insee. En 2019, une importante partie de la population ne dispose en effet toujours pas d’accès au web. De plus, de nombreux usagers quotidiens d’Internet manquent…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…