Activision Blizzard : Microsoft promet que les futurs Call of Duty ne seront pas des exclusivités Xbox

 

Microsoft est en passe de racheter Activision Blizzard pour presque 70 milliards de dollars. Pour rassurer les autorités de la concurrence, la firme de Redmond dévoile une série d’engagements pour ses futurs jeux et son Store en ligne. Elle affirme ainsi que les nouvelles acquisitions ne seront pas exclusives aux consoles Xbox.

Microsoft rachete Activision Blizzard

Microsoft a frappé un grand coup en janvier en annonçant le rachat d’Activision Blizzard pour presque 70 milliards de dollars. Une opération monstrueuse qui va changer le visage de l’industrie du jeu vidéo. Elle sera évidemment scrutée de très près par les différentes autorités anticoncurrentielles à travers le monde.

Pour rassurer ces différentes autorités, Brad Smith de chez Microsoft a publié un billet de blog dans lequel il dévoile ses engagements pour l’avenir. De nombreux points sont évoqués, mais les plus importants tournent autour de la gestion de la boutique en ligne de la firme de Redmond.

Microsoft s’engage à ne pas faire de concurrence déloyale

Une fois Activision Blizzard propriété de Microsoft, la société américaine sera un mastodonte qui laissera peu de place à la concurrence, ce qui peut inquiéter. Elle s’engage donc à continuer à sortir ses jeux, en particulier Call of Duty, sur les consoles autres que la Xbox :

« Pour être clair, nous continuerons à sortir les Call of Duty et les autres jeux Activision Blizzard sur PlayStation pendant toute la durée déterminée par l’accord entre Sony et Activision. Nous nous engageons aussi auprès de Sony à les sortir au-delà de la date indiquée dans l’accord existant afin que les fans puissent continuer à profiter de leur jeu préféré. »

A lire aussi – Warcraft arrive sur Android et iOS, Blizzard peut-il moderniser la licence ?

Plus que ça, Microsoft s’engage aussi par rapport à sa boutique en ligne. Brad Smith dévoile ainsi de nombreuses règles que la firme de Redmond va appliquer dans le futur. Voici les plus importantes :

  • La possibilité pour tous les développeurs d’accéder à la boutique d’application Xbox tant qu’ils respectent les règles.
  • Microsoft s’engage à continuer à respecter les données personnelles des utilisateurs et ne pas les utiliser pour concurrencer les applications des autres développeurs.
  • Les applications tierces seront traitées de manière égale par rapport aux applications Microsoft
  • Microsoft n’obligera pas les développeurs à utiliser son système de payement pour les achats-in-app (comme le fait Apple, par exemple)
  • Les développeurs pourront continuer de communiquer directement avec leurs clients sans forcément passer par Microsoft.

Bref, Microsoft prend des engagements forts pour désamorcer en amont tous les points sensibles que pourraient lui reprocher les régulateurs de la concurrence. Pour rappel, le rachat d’Activision Blizzard a certes été annoncé le mois dernier, mais il ne sera pas effectif avant 2023, si les commissions de régulation n’y voient pas d’inconvénients, bien évidemment.

Source : Microsoft



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !