Achats intégrés, loot boxes… : faut-il une loi pour empêcher les jeux des enfants d’endetter les parents ?

Les achats intégrés et autres loot boxes provoque une multiplication inquiétante du nombre de cas de parents endettés à cause des jeux de leurs enfants. BBC rapporte une liste d’histoires, après l’appel d’un député à renforcer les lois. Le député Tom Watson estime ainsi que ces achats intégrés peuvent conduire à des pratiques addictives, comme les jeux d’argent.

loot boxes, achats intégrés argent

Les loot boxes et autres achats intégrés aux jeux, sont sans conteste un sujet clivant. D’un côté les éditeurs estiment qu’il s’agit d’un recours indispensable pour rendre l’industrie rentable et proposer des jeux toujours meilleurs sur toutes les plateformes. Les joueurs PC et consoles ne comprennent pas forcément pourquoi ils devraient dépenser plus d’argent après avoir acheté un jeu une soixantaine d’euros. Mais le vrai débat, c’est que la présence de ces loot box et achats intégrés conduit les enfants, en particulier, à provoquer des dépenses inconsidérées et à adopter des pratiques addictives. Le député britannique du Labour Tom Watson s’est en particulier ému du cas de parents endettés par leurs enfants après la publication d’un article sur le cas d’enfants qui ont dépensé plusieurs centaines de livres sterling sur leur switch en jouant à Fifa.

Quand les achats intégrés et loot boxes endettent les parents

BBC compile dans un article les témoignages édifiants de lecteurs qui évoquent parfois des dettes atteignant un montant de plusieurs milliers de livres – et à peu près autant en euros. Il y a par exemple l’histoire d’un jeune adulte de 22 ans atteint de troubles épileptiques et d’autisme qui a provoqué plus de 3 160 livres de dépenses dans le jeu Hidden Artifacts sur son iPad. Ses parents se sont rendu compte de ces achats trop tard et Apple n’a pas accepté de les rembourser, les forçant à se séparer de leurs économies : « il est extrêmement perturbant que les personnes vulnérables, comme mon fils, puissent devenir victimes de ce qui est présenté comme un jeu éducatif », regrette l’un des parents.

Lire également : Loot boxes – des Youtubeurs célèbres incitent les enfants à jouer à des jeux de hasard, de vraies arnaques

BBC rapporte également le cas d’un enfant de 16 ans qui a réalisé plus de 2000 livres d’achats intégré dans un jeu de basketball édité par EA. L’enfant est dans ce cas allé chercher la carte de crédit de ses parents qui ne sont rendu compte de rien jusqu’à ce que des paiements commencent à leur être refusés. Ou encore celui d’un joueur Fortnite âgé de 15 ans, et qui est parvenu à dépenser quelques 1000 livres Sterling avec une multitude de petits achats intégrés. Le quotidien rapporte une poignée d’autres cas troublants. Que pensez-vous des achats intégrés ? Faudrait-il aussi, de ce côté de la Manche, débattre d’un encadrement plus strict ? Partagez votre avis et vos histoires dans les commentaires.

Source : BBC

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Stadia : Google dévoile l’interface Android, iOS et TV

Google vient de lever le voile sur l’interface Android, iOS et TV de Stadia, quelques jours avant son lancement.Une poignée de visuels dévoilent en effet les différents menus de la plateforme, dont celui dédié aux réglages de la qualité d’image. Sans surprise,…

PS5 : date de sortie, prix et fiche technique

Vous vous y perdez dans les informations sur la future Playstation 5 de Sony ? Ne vous inquiétez pas, nous aussi ! Pour s’y retrouver un peu, on fait le point sur les information disponibles. Retrouvez au fur et à mesure toutes les nouvelles actualités, les rumeurs et les annonces sur la console de salon.