7 raisons d’attendre 2017 pour changer de smartphone

De nombreux smartphones très séduisants sont sortis cette année, avec parfois même des concepts intrigants… Faudrait-il pour autant plonger tout de suite ? Nous vous donnons 7 raisons d’attendre 2017 avant de vous décider à changer de téléphone.

7-raisons-attendre-acheter-smartphone

La majorité des smartphones attendus pour 2016 ont désormais été présentés voir même sortis, ou sortiront d’ici peu en France. De quoi directement se poser la question : faut-il que je change mon smartphone cette année ?

Après tout, c’est devenu un véritable investissement qui demande réflexion, tant les prix peuvent devenir démesurés sur cette catégorie. Jusqu’à plus de la moitié d’un SMIC pour un si petit appareil, mais qui est aussi si puissant qu’il peut dépasser certains ordinateurs des générations précédentes.

A cela, nous vous répondons : pourquoi ne pas attendre encore une année de plus ? En effet, le cru 2016 aussi bon soit-il est impacté par certaines mouvances du marché qui ne s’exprimeront qu’en 2017. Laissez-nous vous convaincre.

opinion-tous-smartphones-2016-ressemblent

En 2016, rien ne bouge vraiment

Les sorties de 2016 ont beau être très bonne, avec un Galaxy S7 qui a réussi à être élu le meilleur smartphone de l’année en très peu de temps, elles n’ont pas ce degré de magie que l’industrie pouvait avoir à sa création.

Pour être honnête, les smartphones sont même devenus très ennuyeux. Il est devenu difficile de s’émerveiller sur les nouvelles fiches techniques de nos appareils, qui ne font finalement que rajouter un 1 ou un 2 à des produits que nous connaissions déjà.

Evidemment que nos smartphones seront plus puissants. Evidemment qu’ils seront plus rapides. Mais à quoi bon ? D’autant que le design de la majorité de ceux-ci ne bouge plus vraiment, ce qui ne donne aucune motivation à en changer ne serait-ce que pour le look.

samsung-snapdragon820

Un Snapdragon 820 en forme d’excuse

Ce qui est bien sûr la raison principale de changer de téléphone, et le hardware qui va véritablement impacter profondément les performances de nos appareils, c’est la venue d’un nouveau SoC incluant processeur et GPU pour une puissance brute augmentée.

Mais cette année est l’année du Snapdragon 820. Et celui-ci a des allures d’excuses plus que de révolution. Après un 810 catastrophique, dont le problème de chauffe était largement reconnu et qui aura fait s’éloigner les constructeurs, Qualcomm a dû revoir intégralement sa copie.

Il a donc abandonné les huit coeurs et est revenu aux 4 coeurs, et a surtout cherché à limiter la chauffe de son système. Ce qui en soi peut être bon, et c’est un processeur très puissant par ailleurs, mais pas excitant.La prochaine génération devrait être bien plus importante.

appareil photo LG G5

La phase bêta du modulaire ressortira bien plus importante

En 2016, les grandes stars de l’innovation technologiques ne sont autres que les smartphones modulaires. Le LG G5 comme la dernière gamme Moto X proposent cette mentalité, avec plus ou moins de succès. Chacun a sa propre sauce, mais aucune ne prend vraiment.

Le téléphone de LG force d’éteindre entièrement le téléphone pour en retirer la batterie, quand le Moto X sacrifie son smartphone pour le bien de la clarté de ses modules. Qui plus est, développer des modules pour ces plateformes demande une acceptation au préalable des constructeurs et un partenariat.

Il faut garder en tête que tout cela n’est au final qu’une bêta. En 2016, le modulaire est présent sur le marché, et c’est la seule chose qui importe. En 2017 toutefois, les idées seront raffinées tout autant que le matériel présent, l’ouverture sera probablement au rendez-vous pour les booster et les offres bien plus intéressantes.

L’idée d’un smartphone modulaire est une bonne idée, faite pour durer. Mais pas sous cette forme. Elle sera donc nécessairement reprise par d’autres acteurs, jusqu’à en faire une plateforme réellement viable.

motorola-ara-project-des-smartphones-modulables-et-personnalisables

Le projet Ara sortira en 2017

Bien sûr, on ne peut parler du modulaire sans parler du projet Ara de Google. Ici, cette mentalité n’est plus véritablement accessoire, et promet de pouvoir changer les composants entiers de son téléphone en les clipsant dans une coque intégrant simplement l’écran.

A la I/O de 2016, nous avons pu voir la nouvelle forme d’Ara, qui est hélas beaucoup moins exhaustive qu’on ne l’espérait : fini la possibilité de tout changer, mais une plateforme qui intégrera de base écran, processeur et RAM et rendra le reste entièrement modulaire.

Moins intéressant ne veut pas dire pour autant dénué d’intérêt, et il y a fort à parier que le prototype évolue encore. Lorsque l’on sait que le premier smartphone Ara sortira officiellement en 2017, et si on aime à être un early adopter, il n’y a donc aucun intérêt à acheter un appareil en 2016.

google project tango modelisation

Danser le Tango avec son smartphone

Le Project Tango n’est plus un projet : c’est une réalité. Et le premier smartphone à en bénéficier ne sera autre que le Lenovo Phab2 Pro qui sortira en septembre 2016. Bien que l’on pourrait penser la technologie plus proche du secteur industriel, celui-ci sera un smartphone grand public.

Ce qui laisse à penser que Tango est bien plus global qu’il pourrait y paraître. Pour rappel, il s’agit d’un design à plusieurs caméras permettant de situer dans l’espace le téléphone tout autant qu’analyser son environnement pour interagir avec celui-ci dynamiquement.

L’application de cette technologie se retrouve ainsi très proche d’une réalité augmentée boostée aux hormones. Et qui sait, peut-être verra-t-on des casques à l’image du Samsung Gear permettant de transformer son téléphone pour le faire devenir un concurrent à Hololens. Si la technologie est prête en 2016, elle ne sera utilisée commercialement qu’en 2017 : un point de plus pour attendre.

minecraft-realite-virtuelle-gear-vr-samsung

La réalité virtuelle arrive avec les écrans 4K

On ne pourrait parler de réalité augmentée sans parler également de son frère d’armes totalement opposé : la réalité virtuelle. La technologie fait ses premiers pas sur le marché grand public cette année avec la venue des casques Oculus Rift, HTC Vive et PlayStation VR.

Mais le smartphone a également une longueur d’avance avec le Samsung Gear, et a beaucoup plus de chance de rendre la technologie populaire. Pour cela, Google a annoncé sa plateforme Daydream à l’IO/2016 et donnera un cahier des charges technique aux constructeurs pour leurs futurs modèles de 2017.

C’est donc en 2017 que la réalité virtuelle sera véritablement intégrée à l’écosystème Android, et que des projets véritablement importants seront mis sur les devants de la scène. Mais ce n’est pas tout : les écrans 4K, poussés par cette révolution, seront également centraux dans cette évolution. Toute la technologie de 2016 sera donc en retard sur ce point, rendant l’investissement incertain pour l’année.

tablettepilable-lenovo

Les écrans flexibles deviendront réalité

Tous ne sont pas touchés par cette dernière technologie, et notre communauté s’est souvent exprimée contre. Si la réalité virtuelle ne vous touche pas, une dernière révolution se prépare pour 2017 qui touchera l’intégralité des consommateurs : les smartphones pliables.

Cela fait quelques années déjà que les constructeurs préparent leurs technologies d’écran, mais celles-ci sont enfin prêtes pour une commercialisation grand public. Samsung en particulier a son prototype prêt à passer en production de masse.

Et Lenovo a lui-même présenté un concept intéressant de smartphone dépliable pour devenir une tablette ou s’enroulant autour du poignet pour devenir une montre. De quoi véritablement bouleverser l’industrie elle-même, en proposant un format novateur qui accaparerait l’intégralité des usages des appareils mobiles de 2016.

En parcourant cette liste, et sachant toutes les nouveautés attendant les consommateurs dès le début de l’année prochaine, comment arriver à justifier de prendre part à cette année somme toute banale qu’est 2016 ?

Il ne s’agit plus là d’attendre « le smartphone un peu plus puissant de 20% de l’année prochaine », mais de véritables changements dans la manière d’appréhender notre utilisation du smartphone. C’est pourquoi nous vous le disons très sincèrement : attendez 2017, et commencez plutôt à économiser !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Google va ressembler de plus en plus à Apple

Le lancement du Pixel 3 en France et dans davantage de pays à travers le monde est l’aboutissement d’un retour en force de Google dans le hardware. La firme est longtemps restée en retrait sur ce point préférant développer des services et…

Google+, Glass, Ara, Hangouts… 7 échecs cuisants que Google aimerait faire oublier

Google a connu un certain nombre d’échecs durant sa carrière voici une liste des plus gros bides qu’a connu l’entreprise ces dernières années. Cela concerne aussi bien ses produits et ses services liés au web que ses diverses incursions dans le domaine du hardware. La firme a connu un grand nombre de revers c’est le moment de faire un point.

eSIM : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

L’eSIM est programmée pour supplanter les cartes SIM. Mais de quoi s’agit-il véritablement, et pourquoi c’est un enjeu important ? Dans ce dossier, nous vous expliquons précisément ce qu’est l’eSIM et pourquoi constructeurs, opérateurs, et clients ont intérêt à adopter…