5G : Macron appelle l’Europe à ne pas laisser les firmes comme Huawei prendre le pouvoir

La 5G était au coeur d’une interview d’Emmanuel Macron accordée à l’hebdomadaire The Economist jeudi 7 novembre. Le président français fustige l’absence de coordination des Etats sur le déploiement, et leur choix de déléguer ces questions aux opérateurs et aux firmes. Et agite la menace d’une perte de souveraineté sur la 5G en Europe. 

Emmanuel Macron 5G
Emmanuel Macron / Crédits : Wikimedia Commons + Phonandroid

L’Union Européenne peut se targuer de succès majeurs comme la disparition des frontières ou encore la monnaie unique… mais aussi capable soit-elle de réussir, la vieille dame de l’ouest sait aussi régulièrement afficher ses désaccords au grand jour. La position des 27 Etats sur les questions géopolitiques et stratégiques en sont un exemple hélas banal. Les Etats-membres l’ont une nouvelle fois montré avec les réseaux 5G – faute de définir une position commune, par exemple, sur le cas Huawei.

Le président français Emmanuel Macron s’exprimait sur la question jeudi 7 novembre 2019 dans les colonnes de l’hebdomadaire américain The Economist. Et selon lui, ses alliés sont complètement passé à côté du véritable enjeu sous-jacent d’une vraie politique de déploiement de la 5G : leur souveraineté. Il explique : « parce que l’Europe n’avait pas de réflexion, ni de coordination on avait délégué aux opérateurs de télécommunications des choix souverains ».

Et d’ajouter que «les entreprises peuvent être des partenaires, mais c’est aux États de gérer». Au fil de l’interview le chef de l’Etat explique qu’il «ne veut stigmatiser aucun constructeur» surtout pas, évidemment, Huawei qu’il ne nomme à aucun moment mais auquel il pense très fort. Néanmoins, ajoute-t-il «si nous n’agissons pas, dans 5 ans je ne saurai pas dire à mes concitoyens ‘Vos données sont protégées’».

Lire également : 5G – tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La France a justement fait le choix d’une approche plutôt protectrice à l’égard de la souveraineté nationale. En France, les opérateurs doivent faire valider leurs choix d’équipementiers réseau par l’administration.

Source : Le Figaro



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Citroen AMi : Kia veut aussi sa petite citadine électrique et économique

À l’occasion d’une interview, le directeur général de Kia Motors Europe a confirmé l’intention de la marque d’investir dans le segment des petites voitures urbaines, citant l’AMI de Citroën comme exemple. Il souhaite développer un modèle économique qui offrirait la…

Voiture électrique : l’UE veut lever la TVA pour booster les ventes

Dans le cadre du plan de relance économique européen, une aide fiscale pourrait être accordée pour l’achat d’un véhicule propre, électrique ou hybride. Parmi les mécanismes évoqués, des exonérations de TVA pourraient notamment être accordées. Le ministre français de l’Économie,…

Android 11 appellera la 4G++ « 5Ge » et la 5G mmWave « 5G+ »

Android 11 va introduire une nouvelle convention de nommage pour les réseaux mobiles. Au risque de brouiller les lignes entre les technologies 4G et 5G. On le découvre sur le blog développeurs officiel Android 11 : la prochaine version du…

Ford invente une couverture solaire qui recharge les voitures électriques

Ford imagine et brevète une couverture solaire pour recharger ses véhicules électriques. Installée sur le toit, elle pourrait recouvrir entièrement le véhicule, et procéder au rechargement des batteries grâce à l’énergie solaire.  Décidément, Ford se montre des plus créatifs depuis…

DirectX 12 : Microsoft va porter sa technologie graphique sur Linux !

Microsoft explique sur son blog qu’il va porter une version de DirectX 12 sur Linux. Le changement doit permettre la prise en charge de l’accélération graphique pour les applications du sous-système Linux de Windows 10. Cela devrait également déboucher sur…

Amazon rouvre enfin ses entrepôts en France

Mise à jour du mercredi 20 mai 2020 Amazon a finalement rouvert les portes de ses six entrepôts français ce mardi 19 mai 2020. Dans un communiqué de presse, la filiale française se félicite « que le dialogue avec les représentants…