5G : le réseau du futur est truffé de failles de sécurité

La 5G, le réseau du futur, est criblée de failles de sécurité, révèle une étude suisse. D'après les chercheurs, le protocole 5G AKA, censé protéger l'identité et la localisation des internautes, mis en place par la coopération 3GPP, n'est pas à la hauteur. Dans certains cas, des pirates seront même capables de localiser la position de votre smartphone, met en garde l'étude. 

5G

“À l'aide de l'outil de vérification du protocole de sécurité Tamarin, nous avons effectué une évaluation complète du protocole 5G AKA” expliquent les chercheurs du groupe Information Security de l’École polytechnique fédérale de Zurich. Mis en place lors d'apparition de la 3G, le protocole AKA (Authentification and Key Agreement) est “insuffisant pour atteindre tous les objectifs de sécurité”, met en garde Ralf Sasse, co-auteur de l'étude. Si la 5G promet des débits bien supérieurs à la 4G, elle suscite aussi beaucoup d'inquiétudes.

Le réseau 5G est criblé de failles de sécurité, accuse une étude

Si l'étude souligne que plusieurs failles ont été comblées par rapport aux protocoles précédents, d'autres subsistent toujours. En théorie, certaines failles restées béantes pourraient permettre aux pirates de localiser votre smartphone. En cas d'attaque, votre smartphone ne transmettra pourtant pas sa localisation complète.

Cependant, grâce à un dispositif de suivi, un pirate pourra repérer si votre appareil se trouve à proximité. “Les appareils de suivi les plus sophistiqués pourraient constituer de graves dangers pour les internautes connectés en 5G” prévient Lucca Hirschi, un chercheur participant à l'étude. L'étude rappelle que la sécurité de vos données a tout de même été améliorée par rapport par la 3G ou la 4G. Pour corriger les dernières failles de la 5G, qui devrait débarquer en France en 2020, les chercheurs ont pris contact avec le 3GPP.

Ce n'est pas tout. Le réseau du futur ne serait pas seulement dangereux pour votre vie privé, la 5G serait aussi dangereuse pour votre santé. D'après les scientifiques du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’OMS , la 5G augmentera en effet significativement l’exposition aux champs électromagnétiques. Dans ces conditions, plusieurs villes, dont Bruxelles, ont décidé de reporter l'avènement de la 5G.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
5g enchères france bouygues
Enchères 5G jour 2 : Orange est toujours le plus gourmand et les prix décollent

Les enchères 5G se poursuivent ! Lors de cette deuxième journée, Orange, SFR, Free Mobile et Bouygues Télécom se sont disputés les 11 blocs disponibles. L’opérateur historique campe sur ses positions et réclame toujours 5 blocs. Le prix unitaire de chaque bloc s’est rapidement envolé jusqu’à 111…

free
Free Mobile promet les premiers forfaits 5G à la fin de l’année

Free Mobile promet de lancer les premiers forfaits 5G à la fin de cette année. L’opérateur de Xavier Niel assure que les abonnés verront une différence avec les performances de la 4G. Dans la foulée, le télécom rappelle que la 5G va limiter l’impact…

5g
5G : Rennes interdit provisoirement le déploiement du réseau

Rennes interdit provisoirement le déploiement de la 5G sur son territoire. Avant que des antennes 5G ne soit activées dans l’agglomération, la capitale bretonne va imposer 6 mois d’étude d’impact et de débats citoyens. Un rapport final concernant les effets…

5g orange antenne huawei
5G : Orange et Huawei en France, c’est terminé !

Orange et Huawei ne vont plus collaborer en France. Les autorités françaises viennent de rejeter la demande de l’opérateur de s’appuyer sur les équipements Huawei pour développer son réseau 5G. Tout comme Free, Orange va se tourner vers les installations…