5 raisons de ne pas acheter le Xiaomi Mi5

Maj. le 15 mars 2016 à 19 h 58 min

On a beau l’adorer, le Xiaomi Mi5 vient aussi avec beaucoup de concessions qui deviendront bien vite des problèmes récurrents pour les utilisateurs. Par soucis de balancer votre point de vue, nous vous proposons donc 5 raisons de ne pas acheter la star du Mobile World Congress 2016.

xiaomi-mi5-unboxing-officiel-08

Oui, on veut terriblement l’aimer. Le Xiaomi Mi5 présenté lors du Mobile World Congress 2016 a fait l’effet d’une bombe atomique sur la concurrence en propulsant les mêmes spécificités techniques pour à peine la moitié du prix de ses concurrents.

Mais aujourd’hui, afin de contrebalancer quelque peu l’affaire, nous vous devons de vous rappeler que tout n’est pas rose avec le smartphone du constructeur chinois et que, particulièrement en France, il ne vaudrait peut-être mieux pas succomber à la tentation.

N°1 : les bandes 4G/4G+ françaises et européennes ne sont pas supportées

S’il est un argument majeur dans le fait de ne pas se procurer le téléphone, c’est bien ce problème incontestable : le Xiaomi Mi5 ne sera pas entièrement compatible avec les réseaux 4G / 4G+ français, et n’est pas même nécessairement à l’épreuve de l’avenir.

En effet, comme les précédents modèles du constructeur chinois avant lui, il ne supporte pas la bande 800 MHz (B20) pourtant majoritaire en France et dans toute l’Europe. Celle-ci est utilisée dans le cadre de la 4G et la 4G+, aussi vous serez bien souvent contraints de ne profiter que de la 3G. Ironique pour un flagship de 2016.

Mais qui plus est, il ne sera pas compatible avec la bande en or 700 MHz (B28) qui sera déployée en France d’ici 2020 et propulsera l’avenir de notre réseau. Ceci impactera également les abonnés Free, qui n’utilise pour l’instant que le 1800 et le 2600 MHz mais compte bien évoluer via cette dernière.

smartphone sav

N°2 : pas de garantie ni de SAV

Bien que beaucoup aimeraient argumenter qu’ils n’ont jamais eu de problème avec leurs téléphones et n’ont ainsi jamais eu à utiliser un quelconque SAV, la disponibilité limitée à la Chine et l’Inde du Xiaomi Mi5 fait qu’en tant qu’utilisateurs français, vous ne profiterez jamais d’un véritable suivi pour votre téléphone.

Aussi peu cher que puisse être le dernier smartphone du constructeur chinois, s’il vous claque dans les doigts au bout de 2 mois… Il ne vous reste plus qu’à repasser à la caisse. Les problèmes de batterie ou d’écran sont légions dans l’univers des smartphones, mais vous n’en serez pas protégés.

Xiaomi-Mi-5-or-noir-blanc

N°3 : import obligatoire et rareté

Si Xiaomi a pu développer un téléphone aussi puissant à un prix aussi bas, c’est tout simplement parce qu’ils profitent du fait qu’ils vendent directement à leurs consommateurs permettant de répercuter l’économie réalisée grâce à l’absence d’un intermédiaire revendeur directement sur leurs prix.

Ce n’est pas la seule chose sur laquelle ils gagnent, puisque leur revenu est aussi basée sur le fait de vendre des services et outils sur leurs magasins en ligne. En important le téléphone, vous ne faites que créer cet intermédiaire sans pour autant en gagner les bénéfices (suivi, garantie, compatibilité) et êtes condamnés à attendre des lustres avant de recevoir votre nouveau téléphone.

Les prix enflent nécessairement du fait que ceux-ci ne font que commander en leur nom un téléphone directement à Xiaomi pour vous le revendre à prix d’or. Malgré le fait que vous paierez probablement 50 à 100€ de plus que le prix réel, vous ne profitez de rien de plus que le téléphone. Une « bonne affaire » qui cache qu’au moindre problème, rien ne vous protège.

Nouveau MIUI 7

N°4 : une surcouche spéciale très proche d’iOS

MIUI n’a jamais véritablement caché son inspiration d’iOS et a été l’une des premières à réussir à émuler le feeling particulier du système d’exploitation d’Apple sur le système libre d’Android. Aussi, bien que ce logiciel soit parfait pour convertir un utilisateur d’iPhone aux vertus de l’OS Google, il n’est pas forcément facile pour un habitué d’Android de l’apprécier.

Qui plus est, l’import vous force à retrouver une ROM chinoise ou anglaise sur votre téléphone. Beaucoup de revendeurs proposent de vous installer avant de vous renvoyer votre téléphone la version française, mais cela sous-entend que vous n’êtes clairement pas le premier à toucher votre smartphone censé être neuf mais ne faites que racheter une seconde-main en parfait état.

Acheter un smartphone Xiaomi en France, c’est avant tout être un bidouilleur majoritairement capable de flasher des ROMs et trouver les traductions françaises non-officielles du système d’exploitation chinois. En prime, les services MIUI, qui font leur force dans leur pays, ne vous sont pas nécessairement accessibles.

adaptive-storage-marshmallow

N°5 : pas de port micro SD

La version premium du Xiaomi Mi5 intègre 128 go de mémoire de stockage, un chiffre record pour notre industrie qui reste pour l’instant bloqué à un couple 32 ou 64 go de base selon le prix que vous investissez pour acquérir le dernier modèle des autres constructeurs.

Mais la majorité des Android haut de gamme de 2016 ont aussi pour eux qu’ils intègrent le support des cartes micro SD, qui avec l’adoptable storage introduit dans Android 6.0 Marshmallow ne fait qu’augmenter exponentiellement les capacités de nos téléphones à moindre prix.

A l’image d’Apple, Xiaomi n’a jamais souhaité intégrer cela dans ses propres produits préférant prioriser l’attirance vers ses modèles les plus onéreux. Mais même si ses offres sont beaucoup plus accessibles, l’absence du port micro SD est remarquée, l’unité de stockage permettant un échange bien plus simple entres deux téléphones ou même lorsque l’on veut transférer ses fichiers d’un téléphone à un ordinateur.

Bien sûr, tout cela pourrait n’être que broutille pour vous, et ainsi ne pas représenter un frein à l’achat. Mais pour la plupart des utilisateurs, il s’agit là de points très importants qu’il est nécessaire de rappeler : le Xiaomi Mi5 n’est pas que paillettes, et demandera également énormément de concessions.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi Mi Mix 3 : date de sortie, prix, fiche technique

Le Xiaomi Mi Mix 3 sera lancé le 25 octobre 2018 et embarquera trois grosses nouveautés très attendues : un écran borderless avec menton fin, une caméra escamotable et un capteur d’empreinte intégré à l’écran. Voici tout ce qu’il faut…