Top 5 des pires flops de smartphones, le top des échecs cuisants

Maj. le 9 avril 2018 à 0 h 13 min

Le monde du smartphone et de la technologie en général est un univers en constante et en perpétuelle évolution, les constructeurs rivalisent chaque année d’ingéniosité et de créativité pour présenter aux consommateurs de nouvelles technologies et de nouvelles innovations. Ceux-ci ne peuvent pas viser juste à tous les coups : certains smartphones furent en effet un énorme échec.

smartphone

Dans ce top, il ne sera pas question de smartphones adulés ou de modèles ayant réussi à trouver leurs places sur le marché ou dans le coeur des utilisateurs. Non, nous préférons vous prévenir, dans ce top, vous allez découvrir des smartphones avec des fonctionnalités qui ont totalement raté leurs entrées, les modèles qui furent des échecs cuisants, certains appareils ayant même couverts de honte leurs constructeurs…Âmes sensibles s’abstenir donc, ce top transpire l’échec !

Le Samsung Galaxy Note 7, le smartphone qui fait des étincelles

Inutile de vous présenter le Galaxy Note 7, le smartphone lancé en 2016 qui était annoncé comme une belle réussite et un succès évident pour le constructeur coréen Samsung. Pourtant, après plusieurs explosions à répétition, la marque a dû prendre la douloureuse décision de rappeler la totalité des modèles commercialisés. Comme vous vous en doutez, cette histoire a entraîné une énorme chute de popularité pour la firme.

Malgré cette déconfiture, Samsung a décidé de sortir cette année une nouvelle édition de son Galaxy Note 7 doté d’une batterie qui n’explose pas. Outre ce détail, l’appareil baptisé Galaxy Note 7 Fan Edition est entièrement comparable au modèle original. Celui-ci a été commercialisé en Corée du Sud depuis le 7 juillet dernier. 

Avec son Galaxy Note 8 qui sera annoncé le 23 août prochain, Samsung espère effacer la triste renommée de son précédent flagship de l’esprit des utilisateurs du monde entier. La marque y parviendra-t-elle ?

galaxy note flop

Windows Phone, le système d’exploitation qui agonise

Le 11 juillet dernier, Microsoft a enterré son OS mobile pour de bon. Le système d’exploitation élaboré par la firme américaine a été un bide monumental. Depuis des mois, il était de notoriété publique que Windows Phone était mort ou était en passe de l’être. Qu’est ce qui a précipité le décès de l’Operating System lancé en 2014 avec confiance par Microsoft ?

A l’origine, l’entreprise cherchait à surfer sur le succès des Nokia Lumia qui étaient équipé de Windows Phone. Malheureusement pour Microsoft, certains marchés comme les USA se sont montrés totalement hermétique à ce nouveau système d’exploitation. En 2015, Microsoft n’a en effet vendu que 4,5 millions de Nokia Lumia. Pas de quoi assurer la réussite de son système d’exploitation donc.

Autre erreur stratégique de Microsoft : ne pas suivre le mouvement des applications dès son essor. Le choix particulièrement réduit des applications sur le Windows Store a précipité la mort de l’OS mobile. Vous voulez en savoir plus les causes du fail de Windows Phone ? Jetez un oeil à notre dossier, qui annonçait déjà début 2016 l’extinction à venir de l’OS mobile.

Possédez-vous encore un smartphone qui tourne sous Windows Phone ? Si oui, n’hésitez pas à nous donner votre avis sur le système d’exploitation.

windows phone flop

Amazon Fire Phone, le smartphone gadget bradé à moins de 100 dollars

Après le joli petit succès rencontré par son Kindle, Amazon a décidé en 2014 de se lancer dans le domaine du smartphone. Très rapidement, l’appareil a été la cible de vives critiques et de chiffres de vente particulièrement désastreux. L’Amazon Fire Phone a été particulièrement critiqué sur chacun de ses aspects.

Son design a ainsi été qualifié d’hideux et de dénué d’interêt tandis que ses performances ont été jugées mauvaises. Son prix de 649 dollars a aussi rebuté les consommateurs. A ce prix là, nombreux sont ceux qui ont préfères se tourner vers un téléphone Android. L’Amazon Fire Phone a fini par être bradé jusqu’à 99 dollars par Amazon afin de liquider au mieux son stock. Une version de 6 pouces à moins de 50 euros a même fini par être commercialisée. 

Qu’est ce qui clochait tellement avec le smartphone d’Amazon ? L’essentiel de ses fonctionnalités n’étaient en fait que des gadgets non aboutis et dénués d’une véritable utilité pratique, comme le décevant effet parallaxe issu de ses 4 caméras avant. Pire, l’Amazon Fire Phone était entièrement dépendant des services proposés par Amazon, comme Amazon Prime et Prime Music. L’entreprise de Jeff Bezos a tenté de jouer la carte de l’originalité et de la différence par rapport à ses concurrent mais elle s’est rapidement rendue compte de son fiasco.

Vous posséder encore un Amazon Fire Phone ? Faites-nous un petit retour en commentaire !

amazon

Samsung Galaxy Beam, le smartphone projecteur

En février 2012, Samsung annonçait la sortie d’un smartphone un peu spécial : il s’agit en fait d’un téléphone équipé d’un projecteur. En 2017, un tel modèle peut surprendre mais à l’époque de nombreuses marques croyaient fermement en l’avenir des smartphones projecteurs. Le Galaxy Beam était en effet capable de projeter une image d’une taille de 50 pouces ! 

Qu’est ce qui a engendré le flop de ce modèle ? Premier coupable à pointer du doigt c’est le concept même du smartphone. Un smartphone capable de projeter une image sur un mur n’attire qu’une minuscule niche d’utilisateurs. Autre problème majeur, le projecteur ne s’est vite démontré efficace que dans un environnement parfaitement sombre et sans obstacles. Dans quelles circonstances un utilisateur lambda va-t-il pouvoir se servir du projecteur du Galaxy Beam ? Au prix de 490 euros, le smartphone projecteur de Samsung n’a pas su trouver son public.

Motorola Atrix, le smartphone qui se prenait pour un ordinateur

En 2011, Motorola a présenté au monde une nouvelle innovation destinée à un oubli rapide et inévitable : le Motorola Atrix. Le smartphone 4 pouces était lui aussi basé sur un concept particulièrement étrange pour nos standards de 2017. Le Motorola Atrix était en effet capable de se transformer en ordinateur dès qu’il est connecté à son dock. Ce dock permettait de se servir du smartphone comme d’un laptop en y connectant un clavier, une souris et même un trackpad.

Là encore, c’est l’idée de fond de l’appareil qui a causé sa perte. Peu de consommateurs ont été attirés par l’idée d’un smartphone à 549 euros convertible en un ordinateur. Malgré les efforts marketing déployés par Motorola, le concept est rapidement mort de lui-même. Malgré tout, Motorola est parvenu à sortir une seconde édition de son Atrix mais cette fois le système de dock a été abandonné au profit d’un simple câble pour le relier à l’ordinateur.

atrix flop

Que pensez-vous de cette sélection ? Vous avez d’autres flops en tête ? Dites nous tout !

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
NFC sur Android : qu’est ce que c’est et comment ça marche ?

Aujourd’hui, de très nombreux smartphones Android présents sur le marché sont équipés de puces NFC. Pourtant, cette technologie est encore relativement peu connu du grand public, qui a plutôt tendance à passer à côté sans savoir de quoi il en retourne. Il s’agit pourtant d’une fonctionnalité clé qui s’impose peu à peu dans plusieurs secteurs, à commencer par le paiement mobile.