Xiaomi Mi Mix 2 : test complet, avis, écran, photo et autonomie

test xiaomi mi mix 2

Maj. le 19 février 2018 à 18 h 59 min

Nous avons eu la chance de tester durant plusieurs jours le Xiaomi Mi Mix 2, voici nos impressions dans notre test complet du nouveau flagship borderless du constructeur chinois. Le terminal a fait couler beaucoup d’encre ces derniers mois, son designer Philippe Starck s’est amusé à nous titiller également peu de temps avant sa présentation officielle. Il est à présent temps de vous livrer notre avis, voyons ce qu’il vaut sans plus attendre.

test xiaomi mi mix 2

La grande force du constructeur chinois est sa volonté à vouloir proposer le meilleur de la technologie au plus grand nombre en cassant les prix. Alors que tous ses concurrents ont la folie des grandeurs en proposant des tarifs qui sont de moins en moins accessibles sur le segment du haut de gamme, Xiaomi fait de la résistance. D’ailleurs qu’est-ce que vaut le Mi Mix 2 par rapport à un Galaxy Note 8 ou LG V30 ? C’est la question à laquelle nous allons tenter de répondre lors de ce test en analysant le smartphone sous tous ses aspects. On commence tout de suite par la fiche technique du flagship !

Xiaomi Mi Mix 2 : fiche technique

Désignation Xiaomi Mi Mix 2
Ecran Ecran 5,99 pouces (2160 x 1080 pixels) 18 :9
Processeur  Qualcomm Snapdragon 835
Puce graphique (GPU)  Adreno 540
Mémoire vive  6 ou 8 Go de RAM (selon variante)
Stockage 64, 256 Go de mémoire interne (UFS 2.1)
Appareil photo arrière Capteur photo dorsal 12 MP Sony IMX386, OIS 4 axes, f/2.0, HDR
Appareil photo avant  Capteur photo frontal 5 MP
Réseau  4G : TD-LTE 34/38/39/40/41 – FDD-LTE :
1/2/3/4/5/6/7/8/12/13/17/18/19/20/25/26/27/28/29/30
Connectivité  Bluetooth 5.0, Wi-Fi a/b/g/n/ac
Connectique  USB Type-C
Capteurs  Capteur d’empreintes dorsal
Autonomie Batterie de 3400 mAh compatible Quick Charge 3.0
Coloris  noir et blanc
Dimensions  151,8 x 75,5 x 7,7 mm
Poids  185 grammes
Prix A partir de 470 euros
OS  Android 7 Nougat + surcouche MIUI 8.5

Xiaomi Mi Mix 2 : dans la boîte

test xiaomi mi mix 2

Le smartphone nous vient tout droit de son pays natal, la Chine, nous avons droit en plus du smartphone à une coque de protection rigide, un câble USB, un chargeur, un câble USB Type-C vers jack et c’est tout… Vous remarquerez l’absence d’une paire d’écouteurs que l’on retrouve chez les concurrents qui vendent leurs produits en France. En dehors de cette petite déception, on peut tout de même souligner le fait que le constructeur nous permette de protéger le smartphone en attendant d’avoir une coque qui soit plus à notre goût au cas où celle fournie ne nous plaise pas. Maintenant que l’on a ouvert la boîboîte, nous allons passer à la suite sans plus attendre.

Xiaomi Mi Mix 2 : design

test xiaomi mi mix 2

La première itération du Mi Mix a eu son petit effet lors de sa présentation officielle, Xiaomi a su marquer les esprits avec son appareil disposant de bordures très fines et ses concurrents l’ont rapidement suivi. La mode du borderless est en train de gagner tous les plus récents flagships que ce soit chez Samsung, LG ou encore Apple. Les constructeurs comme Sony ou HTC qui n’ont pas encore franchi le pas ne vont pas tarder non plus à s’y mettre. Comme lors de la précédente itération, c’est le français Philippe Starck qui a travaillé sur le design de l’appareil, nous allons admirer un peu son travail.

L’écran occupe la majeure partie de la façade pour notre plus grand plaisir, il faut reconnaître que ça en jette. Nous remarquons que la bordure inférieure est plus imposante. C’est normal le constructeur a pris la décision de placer le capteur photo, luminosité, ainsi qu’un micro à cet endroit. Pour prendre des selfies ce n’est pas pratique, cela nous oblige à retourner le flagship pour faire des prises de vues qui soient plus adaptées à cet usage.

On continue avec la tranche droite où se trouvent les boutons du volume, ainsi que le bouton d’alimentation. Du côté gauche, nous avons l’emplacement dual nano SIM, tandis que l’USB Type-C est niché sur la tranche inférieure du Mi Mix 2. Le smartphone est dépourvu de prise jack, toutefois nous avons un adaptateur fourni qui nous permet de brancher un casque ou des écouteurs, c’est au moins ça.

Sur la partie dorsale, nous avons un unique capteur photo accompagné par un double flash LED, ainsi que le capteur d’empreintes. Il est logique de retrouver celui-ci à cet emplacement, ce n’est pas gênant le capteur d’empreintes est facilement accessible. Le ratio 18:9 permet de disposer d’un écran plus grand, bien que cela allonge le smartphone et n’est pas encore adapté aux vidéos comme celles que l’on regarde sur YouTube par exemple. Toutefois, il se pourrait que la donne change tôt ou tard.

test xiaomi mi mix 2

On va parler beauté maintenant ! Parce que oui il ne faut pas oublier que Xiaomi a fait appel aux services du grand designer français Philippe Stark. Celui-ci trouve d’ailleurs que les écrans borderless limitent quelque peu la créativité. Plus les constructeurs repoussent les limites de ce concept, plus ils risqueront de tous se ressembler. On va de plus en plus vers quelque chose d’épuré et de sobre, on pourrait presque parler d’absence de design. C’est d’ailleurs ce que cela m’inspire lorsque je regarde le Mi Mix 2.

L’arrière du smartphone est agréable mais prend vite les traces de doigts, on a un joli cerclage doré autour du capteur photo et la mention “Mix designed by Xiaomi”. Le smartphone respire la qualité à plus d’un titre et il est vraiment agréable à l’utilisation, toutefois les petites mains n’apprécieront peut-être pas l’expérience que procure le smartphone malgré un ratio 18:9. Je dois le reconnaître, je suis tombé sous le charme du Mi Mix 2.

Xiaomi Mi Mix 2 : il est où le Play Store ?

google play store

Le smartphone vient de Chine et là-bas le Play Store n’est pas le bienvenu, le Xiaomi Mi Mix 2 est récent et la ROM internationale / globale n’est pas encore disponible. Donc lorsque l’on allume celui-ci pour la première fois, on est confronté à ce problème. Il faudra utiliser le flagship avec la langue anglaise et installer le Play Store. Ce n’est pas une action très complexe à réaliser, heureusement pour nous. Cependant, il est navrant de devoir en passer par là. Lorsque la ROM internationale sera disponible, il sera possible de la flasher pour obtenir la langue française bien entendu.

L’expérience que j’ai traversée est similaire à celle qu’a vécue Maxime lors de son test du Mi Note 3. Heureusement dans mon cas j’ai pu m’appuyer sur sa mésaventure pour ne pas avoir à passer du temps à régler le souci. Néanmoins, sauf si vous êtes pressé de mettre la main sur le Mi Mix 2 pour des raisons qui vous concerne, mon conseil sera de patienter qu’une ROM internationale soit disponible pour ne pas avoir à mettre les mains dans le cambouis.

Dans tous les cas, cette expérience m’aura appris que me passer des services Google est impossible dans mon utilisation quotidienne d’un smartphone. Je n’ai pas l’habitude de mettre les mains sur un appareil qui en est dépourvu et j’avoue sans honte que m’en passer n’est pas envisageable me concernant.

Xiaomi Mi Mix 2 : écran

test xiaomi mi mix 2

Comme dit plus haut, nous avons le droit à un magnifique écran de type IPS LCD qui occupe plus de 80% de la surface. Effet waouh garanti pour ceux qui n’ont pas encore l’habitude d’avoir un véritable smartphone borderless entre les mains. Nous avons droit à une définition de 2160 x 1080 pixels (Full HD+) soit une résolution de 403 pixels par pouce. Les bords sont arrondis, mais cela ne gêne en rien l’utilisation du smartphone.

Le ratio 18:9 peut s’avérer en revanche inadapté à certaines occasions notamment lorsque l’on visionne des vidéos sur le flagship, dans le cas de YouTube par exemple, mais nous pouvons également rencontrer ce problème avec Netflix, Amazon Prime Video… Il apparaît donc des bandes noires présentes sur les côtés lorsqu’on tourne le smartphone en mode paysage. Dans un autre registre, nous n’avons pas remarqué de gênes particulières dans les jeux testés. Ce qui est un excellent point, dans tous les cas ce ratio est apparemment amené à se démocratiser dans les mois et années à venir puisque de plus en plus de fabricants franchissent le pas.

La luminosité de l’écran est très bonne, absolument aucun souci de lisibilité même en plein jour. Sa définition n’attirera pas les fans de VR qui préféreront se tourner vers un autre smartphone disposant d’un peu plus de pixels. Néanmoins, selon notre point de vue, si on regarde le verre à moitié plein on se consolera en se disant que ce “petit” défaut est compensé par le fait que l’écran sera moins énergivore. Dommage également que Xiaomi ne se soit pas tourné vers de l’OLED à la manière de l’iPhone X ou d’autres terminaux.

Xiaomi Mi Mix 2 : performances

A l’image de nombreux flagships sortis cette année, Xiaomi a pris la décision de renouveler sa confiance en Qualcomm avec son SoC Snapdragon 835 que nous avons déjà pu découvrir lors du test du Xiaomi Mi 6 entre autres. Comme on pouvait s’y attendre, les performances sont au rendez-vous avec un smartphone qui réagit au doigt et à l’oeil. De toute manière, le contraire aurait été étonnant. Dans les jeux aucun problème, même avec les plus gourmands. Voici également quelques résultats obtenus dans une petite série de benchmarks.

AnTuTu : 175225
GeekBench : single core 1929 et multi core 6640
GFXBench : Manhattan (1267 frames, 20 fps) / Alu 2 (1790 frames et 60 fps)
Androbench (Lecture / Écriture Séquentielle) : 703,54 / 203,74 mb/s
Androbench (Lecture / Écriture Aléatoire) : 143,17 / 14,2 mb/s

Comme nous pouvons le constater, le Mi Mix 2 est très bien classé sous AnTuTu, ce n’est pas une grande surprise en soi. Les autres benchmarks dévoilent des performances très solides en toute circonstance. Bien entendu les benchmarks n’ont pas un intérêt capital pour la plupart des gens et ne témoignent pas de l’expérience utilisateur. Ces quelques chiffres parleront aux initiés qui aiment comparer les performances du Mi Mix 2 avec d’autres flagships. Et on peut dire qu’ils sont au rendez-vous comme vous pouvez le voir dans le tableau, ci-dessus.

test xiaomi mi mix 2

J’ai pu jouer pendant de longues minutes à certains jeux histoire de me faire une idée sur les performances. Le jeu Asphalt Xtreme: Rally Racing par exemple tourne très bien et je n’ai pas remarqué de chauffe excessive lors de mes sessions de jeux. C’est un bon point et on savait déjà que l’on ne serait pas déçu, mais il vaut mieux en avoir le cœur net, nous sommes d’accord sur ce point. Il faut avouer que pouvoir jouer avec ce magnifique écran est un réel plaisir.

Xiaomi Mi Mix 2 : interface

test xiaomi mi mix 2

Nous avons la dernière version stable de MIUI 8.5, la surcouche maison du constructeur chinois. Comme souvent sur les ROM asiatiques, on peut noter l’absence d’un tiroir d’applications ce qui nous force à ranger le bureau en classant les applications dans des dossiers. La surcouche est relativement impactante, on est loin de la légèreté de certains constructeurs comme Sony par exemple.

Cependant, nous devons admettre que celle-ci est tout de même bien pensée notamment sur certains aspects comme la fonction qui permet de cloner les applications pour que nous puissions utiliser deux comptes Facebook, Twitter ou n’importe quel autre type d’applications social ou bureautique. Néanmoins, sur d’autres aspects, MIUI peut être assez déroutant plaçant certaines options que nous avons l’habitude de retrouver dans certains endroits au sein d’un menu différent. Espérons qu’avec MIUI 9 cela ne soit pas le cas et que le constructeur fasse un peu de ménage à ce niveau-là.

Concernant la gestion de la RAM, le smartphone est visiblement configuré pour disposer d’une bonne autonomie et cela passe par une fermeture pour le moins agressive des applications. À tel point que cela peut parfois empêcher certaines d’entre elles de pouvoir fonctionner correctement notamment au niveau des notifications. On peut néanmoins trouver quelques réglages adéquats en fouillant un peu dans les “Options pour les développeurs” et ajuster certains paramètres. On peut également bloquer les applications dans le multitâche, mais cela ne s’avère pas forcément efficace à tous les coups. Il y a du bon et du moins bon dans MIUI, mais globalement on peut se satisfaire de l’expérience que procure la surcouche du constructeur chinois.

Xiaomi Mi Mix 2 : audio

test xiaomi mi mix 2

On commence par ce qui chagrine un certain nombre de consommateurs, l’absence du port jack compensé ici par un accessoire, le cordon USB Type-C vers jack 3.5. Si l’idée de substituer le fameux port audio est bonne, il faudra veiller à ne pas perdre le cordon et de conserver ce précieux accessoire à portée de main en cas de besoin. On continue avec la partie téléphone.

Certains utilisateurs de la première itération du Mi Mix se sont montrés frustrés de la qualité du son lors des appels. Il semble que le constructeur a rectifié le tir avec la nouvelle mouture puisque je n’ai strictement rien à lui reprocher de ce côté-là. On passe à la suite avec les haut-parleurs du Xiaomi Mi Mix 2.

Alors bonne surprise puisque les deux haut-parleurs situés sur la partie supérieure et inférieure fonctionnent à merveille. On a un son qui est relativement puissant pouvant servir de petites enceintes d’appoint lors d’une petite soirée entre amis. J’ai le souvenir que le HTC U11 se défendait bien à ce petit jeu également, malheureusement ne l’ayant pas sous la main je ne pourrais pas les comparer. Mais quelque chose me dit que le Mi Mix 2 se défendrait pas mal. Les basses, les aigües ou encore les médiums sont bien maîtrisés pour des haut-parleurs équipant un smartphone je veux dire bien entendu. Le flagship ne décevra pas les audiophiles de ce point de vue là, non franchement c’est un vrai point fort du smartphone.

Xiaomi Mi Mix 2 : réseau et GPS

Aucun problème à noter de ce côté-là le produit est relativement performant à tous les points de vue. La localisation est précise et rapide pas de problème de ce côté-là, sauf peut être lors des premières utilisations où il s’est montré capricieux à certains moments. Toutefois, plus aucun problème à signaler par la suite, tout fonctionne merveilleusement bien et c’est tant mieux.

On continue avec la 4G, grande surprise ! On a enfin un smartphone chez Xiaomi qui est compatible avec toutes les bandes de fréquence en France y compris la bande des 700 et 800 MHz. Entre nous, c’est une bonne surprise puisque personnellement j’aurais imaginé que sur le Mi Mix 2 nous aurions le même souci que le reste des autres gammes du fabricant chinois. D’ailleurs, l’ouverture d’une première boutique Xiaomi en Europe augure du bon pour l’avenir concernant la disponibilité des terminaux du constructeur dans l’hexagone. Il faut reconnaître que le fabricant est long à la détente, mais ça commence à venir, enfin.

Xiaomi Mi Mix 2 : appareil photo

test xiaomi mi mix 2

Le flagship est équipé d’un simple capteur photo dorsal contrairement à d’autres smartphones du constructeur chinois. Nous avons affaire à un capteur de 12 MP avec stabilisation optique sur 4 axes, équipé d’un autofocus à détection de phase et son flash double LED à double ton. Il est notamment capable de prendre des vidéos en 2160p à 30 fps, 1080p à 30fps, 720p à 120fps. On termine par le capteur à selfie qui dispose d’un capteur de 5 MP.

On va commencer par s’intéresser par le capteur à selfie puisque ce dernier n’a pas été placé très judicieusement. En effet, en étant placé sous l’écran dans la bordure inférieure, on ne peut pas dire que ce soit un endroit “habituel”. Lorsque l’on tient le smartphone, cela peut être relativement déplaisant si on veut prendre rapidement une photo. D’ailleurs un message s’affiche afin de nous inviter à retourner le Mi Mix 2. Ce n’est pas franchement pratique à l’utilisation.

Les clichés sont passables, on a vu mieux certes, mais le capteur fait le job. Un bon point le constructeur a prévu un mode spécial pour faire des selfies en groupe. Un mode beauté permettant de lisser la peau est également de la partie. Comme sur d’autres appareils de la firme, celui-ci tente de deviner votre âge et votre sexe. Amusant pendant un petit moment, mais on peut facilement désactiver la fonctionnalité.

L’interface de l’application photo est relativement sobre et facile à prendre en main, le mode manuel permettant de pousser un peu certains réglages. Nous pouvons également réaliser de jolis panoramas et on peut dire que le capteur est de bonne qualité, en fait il est identique au capteur principal du Mi 6. Nous avons des clichés de bonne facture avec un peu de mal dans des conditions de basse luminosité avec la présence de bruit sur les photos, néanmoins il s’en sort pas si mal que ça.

test xiaomi mi mix 2

On aurait pu s’attendre à mieux sur le dernier né du constructeur, le capteur photo principal n’est pas mauvais, mais alors que les Pixel 2 viennent de se placer au sommet du classement de DxOMark avec un score de 98, avec pour mémoire un capteur photo unique également, Xiaomi aurait pu chercher à mieux équiper son smartphone borderless, dommage. Le recyclage a parfois du bon, mais sur un point aussi sensible que la photo on veut du neuf.

test xiaomi mi mix 2

Un certain nombre de filtres sont proposés dans l’application appareil photo. On peut appliquer des effets “artistiques” comme transformer un paysage en dessin ou en toile à la manière de ce que propose l’application Artisto. Cependant, soyons honnête, la proposition plaira sans doute aux utilisateurs qui ne sont pas très initiés dans le genre. Les autres se tourneront vers d’autres solutions via le Play Store.

test xiaomi mi mix 2

Je termine avec l’appareil photo du Xiaomi Mi Mix 2, nous avons une proposition solide, néanmoins on manque de justesse sur certains clichés. Un bon point pour les vidéos qui bénéficie d’une stabilisation optique convaincante limitant ainsi les problèmes de tremblements lors des prises. On a un sentiment mitigé quant au capteur photo, Xiaomi aurait pu sans doute faire un peu mieux, néanmoins ce n’est pas la catastrophe soyons clair.

test xiaomi mi mix 2

test xiaomi mi mix 2

test xiaomi mi mix 2

test xiaomi mi mix 2

test xiaomi mi mix 2

test xiaomi mi mix 2

test xiaomi mi mix 2
test xiaomi mi mix 2

Xiaomi Mi Mix 2 : autonomie

test xiaomi mi mix 2

Je ne vais pas tourner autour du pot, l’autonomie du smartphone est excellente, rien à redire à ce niveau-là. On retrouve à l’intérieur une solide batterie de 3400 mAh qui fait bien son job. On peut espérer tenir sans trop de difficulté durant deux jours sous condition de ne pas trop être exigeant avec le smartphone. Si bien entendu on sollicite trop le joujou pour s’adonner à des jeux alors c’est une autre histoire.

Pour pouvoir économiser de précieuses minutes d’autonomie, on peut accéder à des réglages qui permettront de repousser le moment où il faudra recharger son précieux. Il est notamment proposé de planifier le mode économique à certaines plages horaires, c’est pratique dans certaines situations. La surcouche du constructeur est très bien faite de ce point de vue là.

Xiaomi Mi Mix 2 : prix et disponibilité

test xiaomi mi mix 2

Au moment où ces lignes sont écrites, on peut retrouver le smartphone à partir de 477 euros en import. Comme indiqué auparavant, il faudra faire attention à ce petit détail, le smartphone n’est pas encore disponible (pour le moment) avec une ROM internationale. La langue française n’est donc pas encore disponible à ce jour, il faudra se contenter du chinois et de l’anglais. Pour les initiés qui veulent flasher l’appareil, cela ne les rebutera pas. Toutefois, un bon conseil pour les autres, attendez que la ROM internationale soit disponible j’imagine que cela ne devrait pas tarder. Et cela vous évitera une bonne prise de tête sans oublier les risques à faire ce genre de manipulation. Transformer un smartphone de près de 500 euros en brique peut être relativement agaçant.

Conclusion

On ne va pas tourner autour du pot c’est un bon produit, il a certes quelques carences, mais après tout aucun smartphone n’est parfait. Le Xiaomi Mi Mix 2 jouit d’un excellent rapport qualité / prix, c’est indéniable. Le constructeur propose un flagship borderless disposant de solides atouts du point de vue performances et autonomie, sans oublier sa compatibilité avec toutes nos fréquences 4G. Vous l’associez à un design pour le moins réussi et on obtient là un appareil qui vaut la peine que l’on s’attarde sur son cas.

Nous déconseillons l’achat de l’appareil pour les personnes les moins initiées à ce qui touche au flashage de ROM et qui ne seront pas à l’aise avec les manipulations qui vont avec. On peut imaginer que la ROM internationale sera disponible dans un délai raisonnable, de quoi repousser l’achat du smartphone à un moment un peu plus propice. Il faut également prendre en compte le fait que pour se l’approprier, il faut passer par la case import avec les déboires qui peuvent l’accompagner.

NOTRE AVIS

Le Xiaomi Mi Mix 2 est un flagship digne de ce nom disposant de bons nombres de qualités à commencer par son écran borderless vraiment incroyable. Une compatibilité 4G avec nos bandes de fréquences dont les fameuses 700 et 800 MHz, de solides performances qui s’appuient sur le SoC haut de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 835 et une autonomie intéressante. Toutefois, son appareil photo n’est pas aussi aguicheur que le reste de la fiche technique, néanmoins il n’est pas catastrophique non plus. On conseillera pour les moins avertis de patienter qu’une ROM internationale / globale soit disponible avec ce bon vieux Play Store.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du LG G7 ThinQ : tout pour plaire sauf son prix

LG a présenté son LG G7 ThinQ quelques semaines après ses concurrents. Le coréen, qui a bien du mal à séduire les consommateurs, a mis les petits plats dans les grands pour changer la donne. Nous avons eu la chance d’utiliser ce LG G7 ThinQ pendant quelques jours. Découvrez notre test complet.

Test du Wiko View 2 : une encoche et puis s’en va

Le Wiko View 2 a fait sensation au MWC 2018. Le dernier smartphone du constructeur est l’un des seuls smartphones d’entrée de gamme à intégrer un écran avec encoche. Mais au delà de cette caractéristique, que vaut ce Wiko View 2 ? Nous avons utilisé le smartphone pendant plusieurs jours. Voici notre test complet.

Test du Nokia 8 Sirocco : les yeux plus gros que le ventre

Avec son Nokia 8 Sirocco, le constructeur souhaite confirmer son retour réussi en 2017. Dévoilé au MWC 2018, le successeur du Nokia 8 a plus d’un atout dans son sac. Mais à 749 euros, il se place face à des rivaux de taille comme le Samsung Galaxy S9 ou le Huawei P20 Pro. Est-il à la hauteur des attentes ? Réponse dans notre test complet.