Test d’Android Marshmallow : les petits détails qui font la différence

Date de dernière mise à jour : le 19 janvier 2016 à 15 h 21 min

Ça y est ! Il est là ! Nous avons reçu la mise à jour Android Marshmallow à la rédaction. Nous l’avions attendu longtemps et elle est arrivée quand nous ne nous y attendions plus. Mon Nexus 5 embarque donc la toute dernière version d’Android et bien évidemment nous n’allions pas manqué l’occasion de vous faire un test complet du nouvel OS de Google.

S’agissant d’un test “logiciel” je ne vais pas procéder comme d’habitude. Je passerai donc en revue les nouveautés d’Android Marshmallow et donnerais mes impressions pour chacune d’entre elles.

test android marshmallow

Si le nouvel OS de Google ne révolutionne pas le système en profondeur, les nouveautés apportées permettent d’améliorer l’expérience au quotidien. C’est dans les petits détails que se fait toute la différence. Allez, assez bavardé, passons au test d’Android Marshmallow.

Ecran de verrouillage et barre de notifications

La nouveauté la plus visible une fois la mise à jour effectuée est l’horloge qui a droit à une nouvelle typographie et qui peut bien évidemment être personnalisée à souhait.

android marshmallow message personnalise

Petite originalité bien sympathique, il est possible de configurer un petit message sous l’horloge. Si le message est long il défilera comme la bannière d’iTélé, s’il est court il sera fixe sur l’écran de verrouillage.

android marshmallow horloge message
Non ce message ne restera pas sur mon Nexus 5, je vous aime bien mais quand même :)

Les autres modifications visibles apparaissent au niveau de la barre de notification. Désormais une fonction “Ne pas déranger” est disponible directement dans la barre de notifications.

android marshmallow ne pas déranger

Par ailleurs grâce à une pression longue sur la petite icône des paramètres, on active la fonction “System UI Tuner”. Cette fonction permet par exemple d’ajouter le pourcentage de batterie ou de supprimer des icônes dans la barre de notifications. Plutôt sympa.

android marshmallow system ui tuner
System UI Tuner

Pour être honnête toutes ces petites nouveautés n’ont l’air de rien mais sont bien utiles au quotidien, enfin surtout la barre de notifications qui par ailleurs donne davantage d’informations sur les notifications reçues. La nouvelle horloge et le petit message en dessous ne sont que des petits détails sans importance si ce n’est nous montrer que l’on utilise bien Android Marshmallow.

Le mode “Ne pas déranger” s’avère en revanche redoutablement efficace. Par exemple, lors de la prise de photos de mon Nexus 5 pour ce test, j’ai été au début dérangé par plusieurs notifications, en deux ou trois secondes ce mode m’a permis d’être tranquille. Ça existait déjà sur iOS, c’est vraiment bienvenu sur Android.

Menu applications et paramètres plus complets

Le menu d’applications est aussi revu et corrigé avec tout en haut les quatre applications les plus utilisées, vos favoris. Là encore, ce petit détail s’avère être redoutablement efficace. Lorsque l’on jongle avec une cinquantaine d’applications c’est plutôt agréable de savoir que dans le menu d’applications les plus utilisées seront disponibles immédiatement.

Par ailleurs, la recherche dans ce menu est facilité puisque le défilement vers le haut et le bas peut être fait rapidement grâce à un mouvement rapide sur le côté droit du “tableau”d’applications. OOn voit alors défiler les lettres de l’alphabet pour atteindre l’application souhaitée. On peut aussi faire une recherche en tapant le nom d’une appli tout simplement. Encore un détail mais qui s’avère très utile.

android marshmallow menu applications

Egalement au programme des paramètres plus complets. Android Marshmallow prenant désormais en charge le support des lecteurs d’empreintes, une section dédiée appelée “Toucher et payer” est de la partie. Une section dédiée à la gestion de la mémoire est également visible dans les paramètres, j’y reviendrai.

Globalement, si le menu d’applications s’avère être vraiment plus simple et surtout plus efficace, la page des paramètres n’a pratiquement pas bougé. En revanche il est possible d’aller encore plus loin dans la personnalisation de son smartphone et c’est un vrai plaisir au quotidien.

Copier-coller à la sauce iOS

Voilà une nouveauté qui va vous changer la vie. Bon d’accord, n’abusons pas. Mais tout de même, Google a enfin décidé de changer le fonctionnement de son “copier-coller”. Et pour résumer la situation, il a repris le même principe que ce que les utilisateurs d’iOS connaissent.

android marshmallow copier coller

Lorsque l’utilisateur fait un appui long, une petite barre apparaît juste au dessus du doigt et propose de couper, copier ou coller. D’autres fonctions sont disponibles également comme partager ou encore tout sélectionner. Pour le rédacteur que je suis, cette nouvelle fonction s’est avérée déjà très utile. C’est beaucoup plus intuitif qu’auparavant.

Enfin les permissions d’applications

C’était l’une des annonces les plus importantes de Google lors de la Google I/O. Les permissions d’applications font leur apparition et elles sont bienvenues également.

android marshmallow permissions applications

On peut donc contrôler quelles applications ont accès à telle ou telle donnée et on peut contrôler le tout de manière très ergonomique. Bon clairement, si comme moi vous aviez tendance à autoriser un peu tout et n’importe quoi vous allez avoir des surprises et vous allez être heureux de pouvoir régler tout ça en quelques secondes.

Un gestionnaire de batterie et le mode Doze

Le mode Doze, nous en avons entendu beaucoup parler et on peut enfin savoir ce qu’il a dans le ventre. Il faut dire que l’autonomie est l’une des principales préoccupations des utilisateurs aujourd’hui. Pour rappel le mode Doze permet de gagner en autonomie puisque lorsque l’écran est en veille le système se met en quelque sorte également en veille pour réduire la consommation de batterie.

Bon, le constat ne va pas être rassurant. L’autonomie est une vraie catastrophe sur mon Nexus 5 lorsqu’il est connecté au réseau Wifi. C’est un problème dont nous avons parlé et que Google ferait bien de corriger rapidement parce que là c’est vraiment une déception. Sans le Wifi en revanche, mon Nexus 5 a gagné en autonomie c’est indéniable.

android marshmallow gestion batterie

Mon smartphone n’est pas réputé pour être performant en terme d’autonomie mais clairement pour le même usage j’ai noté une différence. Je n’ai pas non plus gagné 20% d’autonomie sur la journée mais suffisamment pour ne pas recharger mon Nexus 5 à 17h comme je pouvais le faire habituellement.

Le nouveau gestionnaire de batterie permet en plus d’améliorer encore l’autonomie. Il est vraiment pratique ce gestionnaire et permet en quelques secondes de réduire la consommation d’énergie du smartphone en arrêtant les applications les plus gourmandes.

Le gain d’autonomie est sans aucun doute le vrai bon point d’Android Marshmallow. Le seul problème vient de ce bug lié au Wifi qui vient entacher une belle évolution de l’OS. Dommage.

Gestionnaire de mémoire

Comme pour la batterie, Google a intégré un gestionnaire de mémoire dans Android Marshmallow afin de gérer et optimiser la rapidité et l’autonomie du smartphone. Sur mon Nexus 5 je n’ai pas spécialement perçu de nette amélioration des performances.

android marshmallow gestion memoire

Je pense que le changement est infime ou qu’il sera peut-être plus visible sur des smartphones intégrant des surcouches un peu lourdes. Sur la version stock d’Android et sur mon Nexus 5, pour mon utilisation, je n’ai pas perçu une grande différence. Néanmoins, la gestion facilitée de la mémoire permet de gagner encore en autonomie ce qui n’est pas pour me déplaire en tant qu’utilisateur du Nexus 5.

android marshmallow gestion ram

Conclusion : les détails font la différence mais…

Que penser de ce nouvel Android Marshmallow. Clairement les petits détails ajoutés ici et là à Android Lollipop améliorent l’expérience utilisateur. Les petites nouveautés sont très agréables et font d’Android un OS plus mature. Les gains en autonomie sont indéniables, et si je n’ai observé aucun gain en terme de performances je dois dire que j’ai trouvé l’OS globalement plus agréable à utiliser.

android marshmallow review

Néanmoins, malgré ces petits détails qui font la différence, Android Marshmallow m’a laissé sur ma faim. Oui l’OS est plus mature, oui l’expérience est améliorée, oui le gain d’autonomie est indéniable. Mais où est la “killer feature” ? Pour l’instant, elle est restée aux Etats-Unis.

Je parle bien évidemment de Now on Tap qui n’est pas disponible en France pour le moment et c’est bien dommage. Car la vraie grosse nouveauté d’Android Marshmallow, c’est ce Google Now nouvelle génération.

Et vous, avez-vous installé Android Marshmallow ? Qu’en pensez-vous ?

La rédaction vous conseille

Réagissez à cet article !
  • Lochheart

    Bizarrement les tests d autres sites n ont noté aucune difference avec Doze. Comme quoi les impressions peuvent etre trompeuses.

  • Eric Pensa

    Mise a jour testée et approuvée a 100%. Les gains d’autonomie en 4g ecran eteint sont excellents (le graphique de la batterie est pratiquement horizontal, un resultat que je n’obtenais pas avec les economiseurs en etant root) En Wi-Fi je nai pas de surconsommation par chance. En bref, mon Nexus 5 est comme neuf. Seules quelques applis ne se lancent plus mais c’est un problème de mise à jour. Le mode ne pas deranger en fonction des événements de l’agenda par defaut est un autre atout.

  • lemaitre

    De petits détails qui font rien du tout

    • Kokyn

      lemaitre, un petit cerveau qui ne fonctionne pas du tout.

      • ChuckMorris

        Pô Pô poooooooo !!!

  • Brice

    Merci pour le test. Mais comment vous faites pour avoir accès au système ui tuner? Sur mon nexus 5 j’arrive pas à y accéder.

    • Christoliquide

      Il faut faire un appui long sur la roue cranté pour l’activer

      • Brice

        C’est bien ce que j’essaie de faire, . Je reste appuyer + de 5 secondes dessus mais ça ne fait rien. Je suis passé sur android m via la maj ota sans la forcer. Est-ce qu’il y a une autre manipulation à faire ?

        • Ice T.M

          Ça marchait pas pour moi au début non plus. Ça a marché lorsque j’ai desacricedésactivé les options de développement bizarrement

          • Brice

            J’ai désactivé les options développeur. J’ai redémarrer. J’ai fait un appui long sur la roue cranté et là ça marche !! Ça peut être utile de le préciser dans l’article je pense. Ça évitera aux gens de chercher. En tout cas, merci.

          • Ice T.M

            Content d’avoir pu aider ! Oui c’est à préciser ça, moi je l’ai fait vraiment au hasard, sans redémarrer en plus, donc j’ai eu un peu de chance lol

  • MichelSardou

    J’aime bien le copier coller qui a 25 ans sur les systèmes PC qui se retrouve inventé ici par iOS…

    • Atlas

      Ils parlent du design du menu.

      D’ailleurs pour info c’est bien Apple qui a introduit le menu copier coller il y a 30 ans.

      • guest.

        L’interface graphique et la souris aussi ;)

        • leatherface

          Après les avoir volées à Xerox … Encore une fois ne pas confondre démocratiser et inventer/créer.

          • guest.

            Les brevets de xerox seraient resté dans un tiroir si personne ne les avait utilisé, Steve Jobs l’a admis.
            Apple a posé un brevet de montre connecté avant samsung, pourtant est ce qu’on dit que samsung a copié apple ? Non, parce qu’ils ne l’auraient jamais utilisé si les gear de samsung n’avait pas eu du succès.

            De plus, je n’ai jamais dit que apple l’avait inventé, juste introduit comme dit atlas…

          • ouiss-ks

            On peut parler des phablettes… Fin dans tous les cas tout le monde prend sur tout le monde et c’est comme ça que ça fonctionne le business c’est comme ça partout et ça ramène des sous bien que ce soit plus à certains que d’autres

        • Jib0ums

          Toute personne connaissant un minimum l’histoire de la firme sait qu’ils non rien inventé de tout ça… C’est niveau geek débutant ça..

          • guest.

            Faut apprendre à lire, est ce que j’ai dit qu’ils l’avaient inventé ?

            Lis ma réponse à leatherface, ça m’évitera de me répéter.

          • Jib0ums

            Au temps pour moi, mais c’est le risque quand on joue sur les mots… Introduire ça veut tout et rien dire à la fois, démocratiser, comme le dit leatherface aurait été bien plus clair.

      • Provoc

        Mais bien sûr….

        Ces techniques ont été inventées en 1968 par Xerox PARC, avec une démonstration publique en décembre de la même année.
        Cette fonction définissait que:
        Les fonctions (couper, copier, coller, etc.) étaient réalisables en faisant appel à des raccourcis clavier comprenant une touche de commande ( généralement CTRL) combinée à une touche alphabétique (C,V, X, etc.).
        Même si majoritairement, ceux qui reprirent l’idée se servir de la touche de commande définie initialement (CTRL). Certaine variante furent utilisé tel que:
        – Apple avec sa touche CMD
        – Amiga avec sa touche Amiga Gauche
        – Commodore avec se touche Commodore
        – Les claviers SUN comportaient quand à eux directement un bloc 10 touches à gauche, avec les fonctions pré enregistrées.

        Plus tard, au début des années 70, ces fonctions furent ajoutées directement dans le menu déroulant d’Alto OS, le premier OS graphique de l’histoire, inventé 10 ans avant Mac OS.
        Ci-dessous les deux captures d’écran montrent bien l’avancé de Xerox PARC. Avec un OS complet (Traitement de texte, tableur, réseau, impression, sourie, Dessin, etc.) et très loin d’être succincts, comme certains aimeraient faire croire.
        Tu pourras remarqué, au passage, qu’Apple a été jusqu’à copier, l’interface sobre et claire d’Alto OS ;-)

        • Atlas

          Sur smalltalk on ne pouvait copier coller entre différentes applications.
          La corbeille, le panneau de configuration, les widgets sur le bureau, les menu déroulants, le multitâche …tout ça vient d’Apple.

          Smalltalk has no Finder, and no need for one, really. Drag-and- drop file manipulation came from the Mac group, along with many other unique concepts: resources and dual-fork files for storing layout and international information apart from code; definition procedures; drag-and-drop system extension and configuration; types and creators for files; direct manipulation editing of document, disk, and application names; redundant typed data for the clipboard; multiple views of the file system; desk accessories; and control panels, among others. The Lisa group invented some fundamental concepts as well: pull down menus, the imaging and windowing models based on QuickDraw, the clipboard, and cleanly internationalizable software.

          Smalltalk had a three-button mouse and pop-up menus, in contrast to the Mac’s menu bar and one-button mouse. Smalltalk didn’t even have self-repairing windows – you had to click in them to get them to repaint, and programs couldn’t draw into partially obscured windows. Bill Atkinson did not know this, so he invented regions as the basis of QuickDraw and the Window Manager so that he could quickly draw in covered windows and repaint portions of windows brought to the front. One Macintosh feature identical to a Smalltalk feature is selection-based modeless text editing with cut and paste, which was created by Larry Tesler for his Gypsy editor at PARC.

          • Provoc

            Je ne sais pas d’où vient ta source, mais comme toi, elle mélange tout.
            Smalltalk est un langage de programmation, pas un OS qui lui peut en exploiter plusieurs simultanément. Des fonctions sont créées avec un langage de programmation ou ligne de code, elles n’ont pas besoin d’être intégrées dans le langage même.
            Comme souvent en informatique, il en existe de nombreuses variantes, qui peut être spécifique ou orienté en fonction des besoins. Alto OS utilise une de ses variantes.
            Pour info, Smalltalk avait la particularité d’être modifiable en cours d’utilisation et permettait la création de nouvelles instructions de contrôle dans le langage. Jusque dans les années 2000, plusieurs langages courants reprirent des idées de Smalltalk.

            80% des affirmations de ton lien sont démentie uniquement avec les deux captures d’écran fournies précédemment. (Menu qui pouvait également apparaitre avec un bouton de la sourie, fenêtrage, imagerie, PAO, DAO, Système et extension de fichier, etc..)
            Et tu sembles oublier qu’en 1981 est sortie la gamme Star de Xerox, la gamme commerciale de l’Alto, qui avait récupéré entre temps de nombreuses fonctions.
            Mac OS à permis avec le Finder, un copier-coller par drag-and-drop, mais tout comme l’Alto OS, il était limité à des informations et applications compatibles ASCII.

            ” La corbeille, le panneau de configuration, les widgets sur le bureau, les menus déroulants, le multitâche …tout ça vient d’Apple.”
            lol ;-)
            Ci-dessous une copie d’écran du Xerox Star sortit en 1981.
            Et ho miracle, on y voit une corbeille.
            En bas à droite, tu as le répertoire Directory qui te dirige comme sur Amiga vers le panneau de configuration.
            Quand au multitâche, là tu es carrément à côté de la plaque.
            Le premier ordinateur multitâche est sorti dans les années 50 par Bull.
            Unix (1969) était déjà multitâche préemptif.
            Le multitâche coopératif d’Apple était poussif est mauvais. Le manque de mémoire d’origine des ordinateurs Apple le rendait peu exploitable. Ce n’est pas compliqué de tous les OS graphiques sortie en deuxième partie des années 80, c’était un des plus mauvais :-).
            Apple à mis 15 ans à sortie un multitâche préemptif aussi bon que celui de l’Amiga OS sorti en 1985. Et fût également la dernière société informatique à basculer sur du multitâche préemptif avec l’arrivée en 1999 d’OSX. Même Windows avait 4 ans d’avance sur ce point. ;-).

          • Ice T.M

            En attendant avec impatience la réponse d’Atlas pour le coup…
            D’ailleurs, une source Anglaise n’est pas synonyme de vérité

          • Atlas

            Les photographies d’écran ne signifient pas grand chose, surtout quand tout le monde s’accorde pour dire que la corbeille vient d’Apple.

          • Ice T.M

            Moi j’ai jamais entendu que tout le monde s’accordait à dire que ça venait d’Apple… Ou tout du moins, j’ai jamais entendu qu’avant ça n’existait pas

          • Provoc

            Le tout le monde c’est wikipedia. Paye ta référence…

            en.wikipedia(.)org/wiki/Trash_(computing)

          • Provoc

            :)

          • Atlas

            Non c’est juste qu’une capture sans datation ne veut rien dire.

          • Provoc

            Arrête 2 secondes ta mauvaise fois, Le Xerox Star fut commercialisé uniquement en 1981.
            Donc la date de la capture d’écran, on l’a d’office.
            Avec “uniquement” 25 000 unités vendues, le PDG de Xerox estimait que c’était un échec. C’est sur que comparé au million de photocopieur et imprimante vendus chaque année, il devait avoir des ambitions irréalistes. Il gagnait suffisamment de milliards pour ne pas se préoccuper d’un “petit” marché. Il l’a amèrement regretté 10 ans après.

          • Atlas

            Je suis désolé mais ton image a l’air bien louche. D’une part des captures de si bonne qualité son rares pour cette époque et d’autre part les sources sérieuses qui parlent du Star ne montrent jamais l’icône de la corbeille. D’ailleurs c’est en fait LA SEULE image du Star que j’aie trouvé où on voit la corbeille.

          • Provoc

            Tu retrouves 34 fois cette image sur le net, dont plusieurs fois sur des sites Pro Apple comme appleinsider. Elle est bien présentée comme la capture d’écran du Xerox Star. Et aucun n’est surpris par la présence de la corbeille, ou ne conteste sa présence(même les pros Apple). Comme quoi, tu as l’esprit tordu ;-).
            La qualité d’écran te surprend? Oui, si c’est une photo de l’écran, non si c’est une sauvegarde image de ce même écran. Le Star avait une définition particulièrement élevée pour l’époque (1024×809), bien au-dessus des 342×512 du premier Macintosh sorti 3 ans après.
            Effectivement c’est la seule image du Star où en voit une corbeille, mais de là à parler de complot! Sur le Workbench de l’Amiga (1985) on pouvait créer des répertoires de Ram Disk, corbeilles, ou autres disques à la demande et leur assigner des rôle ou fonction. Chacun étant déplaçable à volonté. Par exemple la corbeille était par défaut présente dans le dossier Préférence. Donc rien ne te permet d’affirmer que la corbeille de l’Alto ou Star doit forcement être présente sur le bureau. Sauf dans ce cas de figure, ou l’utilisateur l’a voulu…

            Apple a mis 4 ans pour sortir Mac OS. Et pourtant il avait débauché 15 personnes de chez Xerox, dont 2 ingénieurs importants
            Le premier Macintosh est sortie en 1984. Environ 1 an après sortait l’Amiga 1000 avec son Workbench 1.0, ainsi que l’Atari ST avec le TOS 1.0 et tous les deux avait également des corbeilles évolué.
            Tu crois sérieusement que Commodore et Atari, ont mis à peine 6-9 mois pour sortie un système d’exploitation, la ou Apple en à mis 4?! C’est d’autant plus impossible, que ses trois OS avaient une architecture et un hardware totalement différent. Et sans parler du faite qu’ils étaient bien plus aboutis et performants. La preuve que leurs références de travaille étaient bien antérieures à la sortie de Mac OS. Xerox ayant servé de référence à toutes les interfaces graphiques des années 80.

          • Atlas

            Je trouve plein de references qui disent que Apple a invente la corbeille et une seule qui dit que c’était Xerox. Je ne dis pas que c’est forcement Apple, mais c’est très dure a dire alors qu’il ne s’agit que d’il y a 30 ans.

          • Atlas

            AHA !!

            J’ai trouvé que l’icône en question vient en fait de l’Alto de 1983. C’est donc un faux.

          • Provoc

            Source?

          • Atlas

            Un dico sur le web. Crois moi :)

      • Ice T.M

        Pour info, Apple a repris ce principe de PALO ALTO

        • Atlas

          Oui mais ils l’ont appliqué aux icônes.

  • Shem68

    Curieux, mon frère ne s’est pas plaint de pertes d’autonomie sur son Nexus 5. Au contraire, il est même plutôt content de ce côté-là, ça s’est un peu amélioré d’après lui.
    Mais globalement, comme vous le dites, pas de killer feature dans cette nouvelle mouture. Il y a bien Now On Tap, mais non seulement ça n’est pas encore dispo pour la version francophone, mais en plus, ça ne servira pas à tout le monde. Perso, je ne me sers jamais de Google Now. J’ai eu beau essayer à plusieurs reprises, je n’ai jamais réussi à trouver la moindre utilité à cette fonctionnalité.
    Du coup, rien qui nous fasse dire “Wow” avec ce nouvel OS. Google avance doucement… Dommage, il y a toutes sortes de petites fonctionnalités sympas sur les custom ROM qu’ils pourraient ajouter à la ROM stock. C’est pas les opportunités qui manquent. Surprends-nous un peu, Google !

    • Brice Jeay

      Moi je vois juste doze et Android Pay de nouveau

  • James

    ne pas oublier des détails qui rendent la vue pénible notamment le fait de tuer les tâches une par une. quand on a 20 applications ouvertes ce n’est pas pratique.

    • ABH

      C’est comme ça depuis android ICS sur android stock ^^

      • James

        oui et c’est pas pratique. comme quoi les surcouches apportent des fonctions intéressantes !

    • jean-luc Mutabazi

      lol, je crois qu’l y a un bouton pour tous les fermer quand on fait afficher les applis récentes du moins ça existe sur Sony sur et Samsung il me semble

      • Math Picpic

        je confirme, Samsung depuis ICS et depuis le Note 2 pour être précis

    • Kokyn

      Root + l’application “Recently” et problem solved

  • El Cidius

    Je suis bien d’accord, cet version de marshmallow n’est pas flagrante de différences et aurait pu s’appeler 5.2 mais alors pourquoi avoir créer une fausse version 6.0 !? Coup marketing !? Peut-être aussi changement de philosophie de la part de Google…. Bref… ça leur a permis de laisser sur le carreau le Nexus 4 qui aurait largement pu fonctionner avec cet OS (Pour preuve la Nexus 7 2013 a le même hardware et passe en Marshmallow et je dirais même ça devrait mieux tourner vu que la résolution du N4 est plus faible)

    • ouiss-ks

      Au moins ils auraient du faire 5.2 marshallow comme avec KitKat, la seule version qui m’a autant surpris jusqu’à maintenant c’est ICS

    • Insomnia

      version 5/5.1/6 qu’est ce qu’on s’en fou…

  • nheric

    Comment fait-on pour personnaliser l’horloge de l’écran de verrouillage ? (je préfère largement la police de lollipop)

  • Maxime Perret

    Hum pas trop compris là. Le message sous l’horloge je l’ai depuis longtemps, le mode ne pas déranger aussi. Je parle bien de Nexus 5 Android Stock.

    Organiser le menu c’est cool et le gestionnaire de permissions aussi.

    Pour le reste rien de nouveau. Appui long sur la roue crantée sans effet et menu copier coller inchangé. Les notifications sur le lock screen je n’ai pas compris de quoi vous parliez. Bon peut-être que j’ai des maj d’applications à faire. Enfin bon vous m’avez perdu avec vos nouveautés xD
    Si quelqu’un a des précisions je suis preneur.

    • Maxime Perret

      Lol, 9% de batterie pour écrire ce message. Bizarre, c’est surtout quand on utilise la Wi-Fi que ça pompe plutôt. Je n’avais pas vu de grosse différence avant x)

      • Richard

        Sur lollipop ça pompait en données mobiles et ça avait une consommation normale uniquement en WiFi, sur M c’est l’inverse. Je comprend pas ce qu’ils fichent chez Google…

    • GuiBou

      Pour le MESSAGE SOUS L’HORLOGE, c’est effectivement dans “Sécurité” dans “Infos Propriétaire”, je crois même qu’avec 4.4.4 c’était là.

  • sidero

    Mouai, bof, on reste sur sa faim…
    Avec l’augmentation constante des diagonales des écrans de nos devices, la feature que j’attends s est le multi-fenêtres façon Win8.1/win10. Certaines surcouches intègrent la fonction (TW) mais implémenté directement à l’OS, se serait plus efficace.

    • Kokyn

      Options développeur -> Mode multifenetre

  • hamza

    J’aurai une question. Est-ce que les applications qui se voient bloquer des permissions s’ouvrent normalement ou se ferment-elles à l’ouverture? Merci.

    • ChuckMorris

      D’accord

  • vincent davin

    Le tiroir d’applications décrit ici, je l’ai depuis peu sur Android 5.1 (Moto X 2014).

  • Oups

    Plus de GPS depuis passage à Marshmallow sur mon N5. J’ai ouvert un ticket chez Google

  • p3rn3l

    Suis-je le seul à avoir vu l’erreur de traduction dans le “gestionnaire” de mémoire? De la mémoire “gratuite” au lieu de “libre” alors oui je sait c’est le même mot en anglais mais ça fait tâche :s

  • nheric

    “La nouveauté la plus visible une fois la mise à jour effectuée est l’horloge qui a droit à une nouvelle typographie et qui peut bien évidemment être personnalisée à souhait.”

    Je n’ai pas trouvé comment faire pour personnaliser l’horloge !!
    L’auteur de l’article peut-il m’aider ?

  • Brice Jeay

    Il y à que moi qui voit le lock screen HTC sense like ? Le mode ne pas déranger existait déjà sur ios et HTC sense . La nouveauté c’est qu’il soit sur Android stock car au fond il était déjà sur Android

  • LOL !!!!
    Donc en gros ,ce google AOSP Marshmachin commence un peu à faire ce que proposait déjà Cyanogenmod (et autres customs …) 10.X/11/12.X ,donc !!!! non ?!

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
f2a7ffd446ce8fafc070f1a111efc939bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb