Smartphone du futur : intelligence artificielle, 5G et toujours plus d’autonomie et de puissance

Date de dernière mise à jour : le 26 janvier 2017 à 9 h 30 min

Bien que l’on apprécie toujours autant nos smartphones, il est impossible de nier que ceux-ci n’ont pas drastiquement changé sur ces dernières années. Pourtant, à l’aube de l’année 2017, de nouvelles innovations se profilent à l’horizon qui pourraient bien chambouler une nouvelle fois ce marché pourtant bien installé. Voici les innovations et bouleversements à attendre sur ces prochaines années.

Futur des smartphones

De son avènement il y a une dizaine d’années à sa forme actuelle, le smartphone a énormément évolué. Aujourd’hui toutefois, sa forme veut qu’il ait un écran tactile capacitif, généralement grand, et un format rectangulaire enrobé de verre ou de métal selon les préférences.

Ses caractéristiques techniques ont elles-aussi évolué, mettant en avant des processeurs toujours plus performants. Une phrase que ne fera pas mentir le prochain Snapdragon 835, gravé en 10nm FinFET. Ses jeux vidéo sont de plus en plus beaux, son utilité de plus en plus globale…

Mais il ne subit aucune révolution pour le moment, faisant que le marché stagne : les ventes de smartphones n’auraient augmenté que de 1% en France selon les chiffres GfK. Les ventes d’iPhone chutent. C’est la panique.

Toutefois, il ne pourrait s’agir que d’une période de creux avant une colossale déferlante d’innovations et de chamboulements sur le marché. Dans ce dossier, nous nous tournons vers le futur et, à la force de 2,21 gigowatts, prédisons son évolution.

Des prix en baisse grâce aux constructeurs chinois

Constructeurs chinois Xiaomi

Commençons tout d’abord par statuer ce qu’il sera du marché dans les années à venir. Bien que celui-ci ne soit pas au beau fixe ces derniers temps, les ventes n’évoluant pas comme elles l’ont fait auparavant, cela ne veut pas dire que des chamboulements ne sont pas à remarquer.

Nous vous l’avions déjà dit : les constructeurs chinois sont en avance sur 2017. Et bien que Samsung et Apple soient toujours assis à la première et deuxième place respectivement des parts de marché, n’oublions pas pour autant ce qu’il se passe au-delà de cela.

Une chose est sûre : les constructeurs chinois grimpent inlassablement. Huawei, à la troisième place des parts de marché, est l’un des rares à enregistrer continuellement une avancée solide sur le milieu, et est bien parti pour prendre la place d’Apple dans les années à venir.

Xiaomi, Lenovo, Oppo sont autant de stars montantes de l’industrie, semblant à peine freiner face à son ralentissement. Chaque année, tous ces acteurs grappillent petit à petit des parts aux géants du milieu. A terme, et en suivant la même courbe de progression, on peut donc facilement envisager que leur place se fera toujours plus importante.

Galaxy S8, LG G6 : le borderless au service du contenu

galaxy s8 ecran borderless

Le marché, c’est bien beau. Mais qu’en sera-t-il pour nous autres simples consommateurs, bien loin de toucher les sommes astronomiques que ces entreprises se font en nous vendant leurs produits ? Le smartphone tel qu’on le connaît, dans sa forme la plus basique, est sur le point de drastiquement changer.

Fin 2016, nous avons pu découvrir le Xiaomi Mi Mix. Celui-ci n’est au final que le signe avant-coureur d’une nouvelle tendance qui s’exprimera particulièrement en 2017 : le borderless, où les designs mettant en avant leurs écrans avant toute chose, laissant leurs bordures prendre le minimum de place possible.

LG suivra la tendance avec son LG G6, tout autant que Samsung avec le Galaxy S8. Sur ce terrain, pas besoin d’être madame Irma pour comprendre qu’il s’agira de la nouvelle face des smartphones haut de gamme.

Là où le changement est plus important est qu’il préfigure d’un mouvement : celui de rendre le smartphone une fenêtre presque imperceptible de notre quotidien, alors qu’il y est désormais prédominant. En effacer les bordures rend le smartphone en lui-même presque moins important que le contenu qu’on y consulte.

De smartphone à tablette : transformation facile

Galaxy X1 smartphone pliant

Cette tendance pourrait également être observée sur l’apparition des écrans flexibles, qui d’un simple composant va permettre dans les années à venir la création de concepts de smartphones englobant bien plus de catégories d’appareils que sa première forme.

On pensera bien évidemment aux smartphones se transformant en tablettes et inversement, concept qui semble être au coeur des prochains Galaxy X1 et X1 Plus que présenterait Samsung fin 2017. Avec ces appareils, c’est une nouvelle fois le contenu qui prime puisque l’utilité-même de celui-ci est de pouvoir en profiter dans le meilleur confort possible.

Mais ce n’est pas tout : à l’heure où les objets connectés sont tendances sur le marché, Lenovo a également présenté un concept de smartphone pliant s’enroulant à votre poignet comme une montre. Le smartphone deviendrait alors un accessoirement de mode autant qu’un objet du quotidien.

L’idée du smartphone transformable n’est pas nécessairement récente. Ce qui a évolué ces dernières années, et qui fait qu’elle est désormais viable aujourd’hui, ce sont les habitudes de consommation : de nos jours, les sites internet commencent à être plus consultés sur mobile que sur ordinateur.

Les services que de nombreuses personnes utilisent, comme le streaming musical par exemple, sont autant de services qui sont nés sur mobile, dont l’ADN est mobile et qui ne se transposent pas nécessairement au mieux de leur forme sur ordinateur. Un smartphone transformable reconnaît cette tendance, et étend l’emprise du contenu mobile sur une nouvelle branche d’utilisateurs.

De smartphone à PC : un simple branchement suffit

PC, tablette et smartphone

Le marché du high-tech, en général cette fois-ci, a remarqué une chose : alors que les ventes de PC sont désormais en berne, les concepts mettant en avant la productivité comme la gamme 2 en 1 Surface de Microsoft et les PC gamers mettant en avant leur puissance brute sont les seuls à encore enregistrer une belle croissance.

En somme : puissance et productivité sont des thématiques qui parlent à nouveau pour le grand public. Et les smartphones, petits frères du high-tech, seront eux-aussi influencés par cette tendance. Windows Phone a tenté de le faire en sortant Continuum avec Windows 10, mais sans succès.

Son échec était évident, puisque l’OS en lui-même n’a jamais conquis le grand public. Ce qui ne veut pas dire que l’idée elle-même n’était pas viable, bien au contraire. Alors que le Galaxy S8 reprendra à coup sûr celui-ci, avec Android toutefois, on peut voir que cette tendance s’inscrira dans le temps.

Le principe du Continuum est très simple : brancher son smartphone à un dock, afin de le transformer en PC en un instant. L’interface s’adapte à une utilisation clavier/souris, tandis que le dock va envoyer l’image sur un écran et fournir les connectiques dont vous avez besoin.

Là encore, cela s’inscrit parfaitement dans le contexte actuel et ce qu’il nous fait subodorer du futur : le smartphone en pièce maîtresse, centre de la vie quotidienne et des outils classiques de bureautique.

Evidemment, les utilisateurs les plus exigeants auront toujours besoin de leurs PC gamers et leurs processeurs débridés. Mais le ralentissement des ventes de PC classique, couplé à la stagnation du marché des tablettes, montre qu’une opportunité de croissance subsiste dans ce concept.

L’utilisateur moyen n’a jamais eu besoin de puissance, mais de facilité d’utilisation. Une facilité que lui aura procurée le smartphone. Si ce smartphone venait à devenir naturellement et simplement un PC, il y a fort à parier que nombreuses seront les personnes conquises par le concept. Et avec la force de frappe de Samsung en termes de communication, personne ne pourra ignorer cette possibilité contrairement au continuum de Microsoft.

Batterie et autonomie : un énorme problème, quelques solutions

autonomie batterie smartphone

Le seul frein à cet avenir est celui que vous subodorez tous : les batteries. Malgré le fait que de nombreux concepts prêts à transformer l’utilisation-même de nos smartphones existent, ceux-ci ne serviront pas à grand-chose si nos smartphones ne tiennent que 30min allumées dès lors qu’on les sollicite.

Ces dernières années, les solutions que nous avons trouvées à cela servent avant tout à le contourner : nos processeurs consomment toujours moins, tandis que les technologies de recharge rapide comme le futur Quick Charge 4.0 nous permettent de recharger en quelques minutes nos téléphones.

En soi, il s’agit d’un bon point : la recherche de la consommation minime n’endigue pas les performances de nos appareils, qui continuent d’être époustouflants. A l’avenir, la gravure en 7nm FinFET continuera de nous fournir des processeurs toujours plus puissants sans trop consommer.

Mais nous avons désespérément besoin d’un successeur au lithium-ion. Ces dernières années, de nombreux chercheurs se sont penchés sur la question et ont trouvé de quoi fournir une nouvelle vie à nos appareils.

Problème étant que ces solutions ne sont pas encore prêtes pour une conception de masse, ou même tout simplement trop réduites pour être intégrables à un smartphone. L’espoir est là : ces technologies sont finalisées, et pourraient ainsi débarquer dans les 5 prochaines années sur nos smartphones. D’ici là, la recharge rapide ne paraît pas être une si mauvaise alternative.

Une qualité de production de smartphones en hausse

qualité smartphone

L’un des points les plus intéressants de cette année 2017 nous vient en réalité de fin 2016. Vous vous doutez très certainement de quoi il s’agit : le Galaxy Note 7 bien évidemment. Celui-ci a subi un rappel massif l’an dernier, du fait de sa batterie défectueuse subissant des combustions spontanées.

Alors que nous apprenons enfin les raisons officielles de ces problèmes, Samsung investit en masse dans sa division DSI afin d’être certain que cela n’arrive plus. Ne pensez toutefois que cet événement, qui a été énormément médiatisé, n’impactera que le constructeur coréen.

Toute l’industrie est désormais prévenue : les batteries explosives ne sont pas à prendre à la légère, et peuvent avoir des conséquences dramatiques sur l’attention du public sur la marque. Même si Samsung s’en tire sans heur et enregistre un bilan de dernier trimestre 2016 positif, il n’empêche que le message a été entendu.

Cela se traduira par une attention beaucoup plus importante portée aussi bien par les constructeurs que le public sur la qualité de fabrication des appareils. Et c’est un point extrêmement positif dans le contexte actuel du marché.

En effet, les constructeurs chinois sont souvent accusés de pratiquer des prix bas grâce à un sacrifice fait sur le contrôle qualité de leurs appareils. Ce sera donc pour eux l’occasion de prouver que leurs productions profitent elles-aussi d’une démarche qualitative et non quantitative. De quoi améliorer leur image aux yeux du grand public, ce qui participera à leur expansion à l’international.

A l’inverse, les prix bas pratiqués par ceux-ci forcent les grands noms à améliorer leurs offres milieu et entrée de gamme. Samsung l’a promis pour 2017, et d’autres le suivront très certainement. Certification IP68, scanner d’empreinte digitale et écrans incurvés vont devenir des lieux communs qu’importe le budget désormais. De cette tendance ressort un grand vainqueur : le consommateur.

L’intelligence artificielle au service de l’utilisateur

google ios intelligence artificielle

Il n’est pas étonnant de noter que le smartphone s’efface au profit de son contenu et son utilité désormais. Avoir un téléphone intelligent est devenu banal de nos jours, et ne provoque donc plus nécessairement l’engouement qu’il provoquait jusqu’alors.

Au même titre que les industries de la musique et des films, l’appareil bascule donc progressivement et naturellement vers une logique de service continu. Une logique qui n’arrange pas nécessairement les constructeurs, moins équipés que les développeurs en la matière.

Toutefois, un nouveau boulevard s’est ouvert à eux désormais et continuera de s’étendre à l’avenir : l’intelligence artificielle. Il n’est pas étonnant que Google soit le premier à se lancer sur cette piste avec Google Assistant : il est avant tout un développeur et non un constructeur.

Ses Google Pixel et Pixel XL ne sont pas faits pour conquérir le marché des smartphones. Ils sont faits pour intégrer toujours plus les services du développeur dans votre quotidien. Le géant américain applique la même stratégie qu’Android : le système d’exploitation est gratuit, mais les constructeurs se doivent de mettre en avant et utiliser ses applications.

Ici, l’intelligence artificielle servira à lier toujours plus les consommateurs à la marque, et servira de fondation pour la construction de ses services futurs (et probablement payants).

Outre cette considération purement économique, l’âge de l’intelligence artificielle permet de placer le smartphone au centre du quotidien des utilisateurs d’une manière bien plus logique : parler naturellement à son téléphone, se faire comprendre et converser avec lui devient possible.

Dans le futur, cette interaction est amenée à vous permettre de contrôler bien plus que votre simple appareil, qui servira essentiellement de plateforme de contrôle de l’intégralité de votre équipement : lumières, verrous, frigos… Oui, dans le futur, votre smartphone vous fera bien votre café le matin.

La 5G pour les contrôler tous

5G

Les appareils en eux-mêmes ne sont rien sans leur réseau, nous le savons tous : il n’y a rien de pire qu’un smartphone n’ayant droit qu’à une connexion Edge en rase campagne. Alors que l’intelligence artificielle promet un dialogue naturel avec ses appareils, c’est en réalité le réseau 5G qui se chargera de l’interconnectivité.

On pourrait penser que la technologie ne servira qu’à augmenter la vitesse de notre connexion, avec un record de 10gb/s atteint par Orange récemment, mais il n’en est rien : cette bande passante accrue servira surtout à connecter au net, et donc à nos smartphones, des appareils auparavant limités.

L’automatisation de notre quotidien est en ligne de mir : imaginez votre frigo directement connecté à internet. Celui-ci a un contrôle total sur la température opérée en son sein, et vous informe en temps réel sur votre smartphone de la viabilité de vos aliments.

Il semble un peu vide ? Une commande en ligne automatique, faite par le frigo lui-même, pourrait alors être lancée. Envie d’une pizza ? Parlez-en à votre assistant vocal doué d’intelligence artificielle : celui-ci pourra récupérer les données de votre réfrigérateur, comprendre que vous avez de quoi vous en faire une, et vous ressortir une recette directement. Ou tout simplement en commander une.

C’est l’avenir que l’industrie de la high-tech envisage, et cet avenir est directement lié à la 5G qui permettra le dialogue entre ces machines qu’importe votre localisation.

La réalité virtuelle et augmentée pour transformer votre environnement

réalité virtuelle

En 2016, les premiers pas d’une technologie très attendue se sont fait dans le segment haut de gamme : la réalité virtuelle. Les sorties successives des casques Occulus Rift, HTC Vive et PlayStation VR ont été remarquées, sans pour autant chambouler le marché toutefois.

Ce qui ne veut pas dire que celle-ci est dénuée d’intérêt. Les prix pratiqués par ceux-ci empêchent simplement l’utilisateur lambda de s’y intéresser. Son avenir se trouve donc dans le mobile, où la plateforme DayDream de Google s’apprête à accueillir une palanquée de smartphones compatibles.

Ce n’est toutefois pas le seul secteur visant à transformer votre environnement : la réalité augmentée prend une nouvelle forme avec Tango, qui équipera bientôt le ZenFone AR et d’autres smartphones.

Ces deux technologies ont un point commun : transformer la réalité en fantasme. Pour Facebook, l’intérêt de la réalité virtuelle n’est plus à prouver alors qu’il a pris possession d’Oculus et prépare déjà une transposition de son réseau social dans cet univers.

Pour les autres, c’est une nouvelle manière de concevoir l’individu en ligne. Par exemple, avec ces technologies, il vous serait possible d’essayer des vêtements en les enfilant virtuellement, ou visiter un musée sans sortir de chez vous. Les possibilités sont presque infinies.

Conclusion : le smartphone du futur est omniprésent

Smartphone pliant

Vous l’aurez compris : votre smartphone est amené à évoluer drastiquement sur ces prochaines années. Tout d’abord dans sa forme : fini la segmentation, et place à l’omniprésence. Votre appareil sera aussi bien un téléphone, qu’une tablette une fois déplié ou un PC une fois connecté à sa base.

Plus encore, la marque de celui-ci s’effacera au profit des services que vous proposeront les constructeurs. L’intelligence artificielle, couplée aux objets connectés grâce au réseau 5G, permettra un contrôle total de ses appareils grâce à une discussion naturelle avec ceux-ci.

La “réalité” se transformera pour former 3 axes : la réalité, la réalité augmentée et la réalité virtuelle, tous axées autour du smartphone comme plateforme principale d’utilisation.

Et tout cela sans nécessairement détruire l’entrée et le milieu de gamme, bien au contraire : la qualité de fabrication va forcément aller en s’améliorant, tandis que les constructeurs chinois sont sûrs de pousser des prix d’appel extrêmement attrayants.

Réagissez à cet article !
  • Samsung tout au long

    • Mulder FOX

      J’ai pourtant vu marqué HTC, Apple et Huawei…
      Il faut tout lire…

      • Boff tu marque HTC et tu montre Samsung ou tu fait allusion à Samsung, puis tu site Samsung eux voilà Apple et autre c’était pas le but et j’ai tout lu xd

  • emmanuel milcent

    Un format rectangulaire enrobé de ver ou de métal ? Tant qu’il n’est pas de terre (le ver) :)
    L’orthographe correcte est : ” Un format rectangulaire enrobé de verre ou de métal ”
    Merci de corriger

  • Spitfire

    Alors que les entreprises chinoises & coréens essayent dimaginer le futur, Apple pense a porter plainte aux autres futurs entreprises ^^

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Santé : comment votre smartphone peut vous aider à être plus actif ?

A l’heure des bracelets de fitness connectés et des applications destinée à la santé et à l’activité physique, il est faux de penser que la technologie nous pousse à devenir sédentaire. Comment pouvez-vous faire de votre smartphone votre coach pour améliorer votre forme physique ?

VOD : Free prend 20% du capital de CanalPlay, la concurrence ne va pas apprécier

Free vient de prendre une participation à hauteur de 20% dans le capital de CanalPlay et cela risque de ne pas beaucoup plaire aux autres opérateurs. Alors que ces derniers investissent de plus en plus d’argent dans le contenu et font face à la concurrence féroce de Netflix, Free risque bien de causer quelques remous.

c37b68a566afb258d463f054908bffe41111111111111