Daydream : voici la configuration requise pour profiter de la réalité virtuelle par Google

Google a dévoilé lors de la I/O de cette année Daydream, sa plateforme pour la réalité virtuelle sur Android. Mais celle-ci demande également des spécifications précises à respecter pour les constructeurs. Aujourd’hui, le développeur a enfin dévoilé la configuration requise minimum pour pouvoir l’intégrer à son téléphone, et elle n’est pas si limitante que cela.

google-daydream-view

La réalité virtuelle est la grande évolution marquante de cette année 2016. Bien que celle-ci se soit timidement répandue les années précédentes, la sortie des casques haut de gamme aura réussi à rendre le sujet bien plus brûlant dans l’actualité.

Le dernier casque en date à avoir réussi à faire parler de lui n’est autre que le Daydream View, le casque de réalité virtuelle créé par Google et sortant demain aux Etats Unis. Celui-ci est fait uniquement pour les Google Pixel et Pixel XL pour le moment, mais l’intention du développeur est d’en faire une plateforme libre.

Il l’avait annoncé lors de la Google I/O : DayDream est avant tout le « mode réalité virtuelle » d’Android. Pour être supporté toutefois, il a besoin de certaines spécifications techniques. Aujourd’hui, le développeur les a enfin révélées.

Pour pouvoir être « Daydream ready », un téléphone se doit d’être équipé de :

  • Bluetooth 4.2 LE
  • Ecran entre 4,7 et 6 pouces
  • Définition à 1080p en 60 fps minimum, avec un temps de latence de 3ms ou moins et une rémanence de 5ms ou moins
  • OpenGL ES 3.2 et Vulkan
  • Capable de décoder 2 flux vidéo 60 fps en même temps
  • Afficher un rendu à 60 fps constant
  • Capteurs de températures capables de détecter la chauffe du téléphone en temps réel

Il y a fort à parier que tous les téléphones hauts de gamme de 2017 suivront ces recommandations. En effet, DayDream apparaît comme la parfaite porte d’entrée dans le monde de la réalité virtuelle. Les HTC Vive, Oculus Rift et PlayStation VR sont certes très puissants, mais aussi très onéreux demandant un investissement colossal pour le grand public.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
VRotica : le casque VR autonome réservé au porno

La startup anglaise Hologram vient de lancer son VRotica sur le marché. Il s’agit ni plus ni moins qu’un casque de réalité virtuelle autonome dédié aux contenus pour adultes. C’est-à-dire qu’il fonctionne sans l’aide d’un ordinateur ou d’un smartphone et permet à son détenteur de visionner du porno en toute tranquillité.

Google I/O 2017 : casque VR autonome, l’annonce de Google imminente ?

Á l’heure où les plus grands constructeurs ont déjà sorti leur casque de réalité virtuelle, un d’entre eux manque encore à l’appel : Google. Le géant américain profitera-il de la Google I/O, conférence qu’il tiendra ce mercredi 17 mai 2017 en direct de Californie, pour officialiser son propre casque VR ?

Pour Microsoft, le téléphone est « déjà mort » !

Microsoft pense que le téléphone est « déjà mort ». L’entreprise qui a raté le tournant des smartphones vise désormais la réalité virtuelle avec l’HoloLens, et croit dur comme fer que les casques de réalité mixte virtuelle et augmentée sont l’avenir. Et que…

Réalité virtuelle : les requêtes porno explosent sur Google

Qu’on le veuille ou non, l’industrie du porno est un bon indicateur des tendances technologiques. Et si les recherches effectuées sur le moteur Google sont une quelconque indication, la réalité virtuelle est faite pour durer. La réalité virtuelle tente sa…