SFR : avec 3000 postes menacés, les centres d’appels saisissent le tribunal

Date de dernière mise à jour : le 8 juillet 2016 à 13 h 15 min

La politique de réduction des coûts lancée par SFR a des répercussions bien réelles : 3000 postes pourraient être supprimés dans ses centres d’appels gérés par des sous-traitants. Mais ceux-ci n’abandonnent pas si vite et saisissent la justice.

Depuis le début de l’année, les affaires ne sont pas au beau fixe pour les opérateurs français, qui ont dû subir le contrecoup de l’échec du mariage Orange / Bouygues Telecom. La situation est ainsi restée dangereuse pour les acteurs ayant du mal à encaisser la baisse des revenus générés par les forfaits.

A cela, et des suites de son rachat par Numericable, SFR a répondu avec une politique drastique de réduction des coûts. Cela se ressent sur les centres d’appels, qui pourraient voir 3000 emplois disparaître d’ici l’année prochaine.

Mais ceux-ci ne se rendraient pas sans combattre. Selon Les Echos, les contrats d’Arvato et Acticall se termineront en septembre de cette année. SFR a proposé de les continuer jusqu’au 30 juin 2017, mais avec un piège : une réduction drastique du volume d’appel.

Arvato voit cela d’un mauvais oeil, comme une source proche révèle : « Cela se fait au mépris de la loi car compte tenu des relations d’affaires qu’entretiennent Arvato et SFR depuis 17 ans, SFR devait garantir 24 à 30 mois de préavis et un volume d’affaires stable« .

Ce dernier a donc lancé une assignation au tribunal du commerce pour pouvoir régler cette affaire. Sitel, plus mesurée, explique simplement qu’il s’agit-là de pouvoir trouver le temps d’effectuer une transition en douceur plutôt que devoir appliquer un plan social ou une liquidation judiciaire de la plateforme.

En sachant que l’opérateur a pris 375 000€ d’amende pour ne pas avoir payé ses factures à temps, on comprend mieux pourquoi il y a de la délocalisation dans l’air. Cela suffira-t-il pour que SFR puisse s’en sortir en 2016 ? Hélas, baisser la qualité de son SAV ne risque pas de rendre ses clients plus heureux.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Nicolas

    SFR s’en fou de la vie de ces sous traitants et de ces salariés là …
    D’ailleurs SFR est devenue une machine à cash !!

  • Aldwyr

    Leur service client est déjà pourri hein.
    Il est aussi déjà délocaliser à l’étranger pour le fixe.
    Le mobile va simplement suivre.

    SFR n’a plus de réseau/SAV/Offre intéressante…
    Qu’est-ce qu’il vont faire alors ?

  • Android77

    Plus on veut réduire les coûts plus on délocalise moins le service est rendu moins les clients ont envie d’appeler, voilà la boucle est bouclée.
    Maintenant si les prix montent en même temps et bien on se dirige vers la fermeture…

  • Spitfire

    Alors suite a l’augmentation des tarifs et de ma facture, j’ai demandé la résiliation.
    On me redirige vers le service de résiliation mais pas de réponse. Donc je rappel demain et j’ai fini par y arriver :o
    En tout cas SFR était bien mais la pas possible d’augmenter les prix a 39 €.
    Je paye 30 € avec réduction de -5€ par mois chez Sosh pour la fibre 300/100. Faut regarder la concurrence avant d’augmenter les prix sinon normal que les clients partent !

  • Stef80

    http://twitter.com/DesgrangesJerem/status/492256479630868480/photo/1