Galaxy S4 vs HTC One vs Xperia Z : le grand comparatif des smartphones Android 2013

Maj. le 9 février 2018 à 0 h 55 min

Le Galaxy S4 venant d’être dévoilé, il referme le bal sur la présentation des principaux smartphones de 2013. Les produits phares et les plus haut de gamme de la téléphonie mobile sont désormais dans les starting-blocks prêts à se faire la guerre. En attendant leur sortie (sauf pour le Xperia Z qui est un peu en avance sur ses confrères), on peut déjà s’adonner à un face à face très complet. Technologie, matériel, design et fonctionnalités, quels sont leurs points forts, leurs faiblesses et lequel se démarque le plus de la concurrence ?

Galaxy S4, HTC One, et Xperia Z, la technique avant tout

2013 s’annonce comme un tournant dans le monde de la téléphonie mobile. Le Galaxy S4 était très attendu et s’est révélé techniquement au même niveau que ses concurrents. La raison paraît simple, le matériel n’est plus le fer de bataille des fabricants. Certes, chacun des smartphones que nous comparons aujourd’hui fait partie du meilleur de ce que l’on peut trouver, mais aucun n’est véritablement plus puissant que son confrère. On remarque quelques petites disparités, mais c’est surtout au niveau des fonctionnalités ou de la technologie que les différences deviennent marquantes.

Avant de s’attarder sur les détails, voici un récapitulatif complet de leurs caractéristiques techniques.

Pour résumé, on constate que le Xperia Z est moins bien équipé avec un processeur plus ancien, mais il bénéficie de l’avantage d’un port de carte mémoire alors que le HTC One en est privé. Niveau connectivité ils sont au coude à coude. En terme de capteur photo, le Galaxy S4 et le Xperia Z semblent assez proches alors que le HTC One pourrait paraître à la traîne si l’on ne se concentrait que sur les chiffres (on y reviendra un peu plus bas). Enfin, on constate une grande disparité au niveau des écrans, avec des technologies, tailles et densités de pixels différentes malgré des résolutions identiques.

Nous allons maintenant passer aux choses sérieuses et regarder plus en profondeur ce qui démarque le Galaxy S4, des HTC One et Xperia Z.

Design, la séduction par les formes

Le premier point de contact est toujours le design. Avant d’allumer un téléphone et de pouvoir découvrir ses fonctionnalités ou même son écran, on commence toujours par l’observer et le prendre en main. Un constat évident pour HTC et Sony qui ont fourni un réel effort pour séduire les utilisateurs.

Le Xperia Z possède ainsi une robe de plastique incrustée d’un bel écran en verre bien que très salissant, à l’avant, à l’arrière et sur les côtés. Avec un poids supérieur à ces deux concurrents, il donne l’impression d’un produit de qualité, il l’est d’ailleurs puisque équipé d’un écran incassable et d’une conception résistante à l’eau (jusqu’à 1 mètre pendant 30 minutes) et à la poussière. Le revers de la médaille c’est qu’il n’est pas toujours facile d’accéder aux connectiques de ce smartphone Android tant elles sont bien protégées des liquides et autres intépéries.

De la même manière, le HTC One propose un design unibody tout en aluminium avec une légère courbure sur sa face arrière. Là aussi on ressent une impression de qualité avec ses finitions agréables et sa prise en main bien étudiée. Par contre, on pourra regretter que ce choix ait condamné l’accès à la batterie ainsi qu’à un éventuel port de carte mémoire. Deux points noirs pour le HTC qui auraient pu sérieusement l’handicaper s’il n’avait pas bénéficié d’une bonne capacité interne (jusqu’à 64 Go).

Le Galaxy S4 n’a pas subi le même traitement. Son look n’a pas beaucoup évolué depuis le précédent modèle qui n’était pas reconnu comme le plus beau des smartphones. Alors oui, il est le plus léger le plus fin et le plus compact de notre comparatif, mais il est aussi le plus « cheap ». Sa coque en polycarbonate n’est pas aussi résistante que ce que voulait nous faire croire Samsung et peut donner une impression de gadget. Heureusement, sa dalle en verre Gorilla Glass 3 rattrape un peu les choses en assurant un bon degré de robustesse. Enfin, à l’inverse du HTC One et de l’Xperia Z,  il peut se vanter d’avoir une batterie amovible et un port de carte mémoire. Il est donc à la traîne niveau design, mais fait preuve de quelques qualités de conception.

Puissance pure, l’offensive brute

Voilà un point qui devrait mettre tout le monde d’accord. Il est toujours difficile d’être objectif sur des caractéristiques telles que le design ou l’ergonomie, mais sur la puissance on est bien obligé de s’incliner face aux résultats des benchmarks.

Dans les faits, il est encore risqué de dire que le Galaxy S4 est plus ou moins puissant que ses concurrents. Jusqu’à son lancement, il peut encore bénéficier de quelques ajustements qui pourraient faire la différence. Toutefois, une tendance commence clairement à se dessiner et il semblerait qu’il soit nettement avantagé par rapport au Xperia Z de Sony. Forcément, le Snapdragon 600 est plus récent que le Snapdragon S4 pro, de fait l’inverse aurait été surprenant.

Là où les choses se compliquent, c’est que les scores entre le Galaxy S4 et le HTC One ne sont pas toujours les mêmes. Ainsi comme nous avons pu le voir, le benchmark sous Geekbench 2 place le Galaxy S4 en première position devant le HTC One (3163 points contre 2687), alors que les précédents sous AnTuTu montraient l’inverse. Alors oui, le HTC One gagnait d’une courte tête seulement (22446 points contre 22678), mais était bien en première position. Bref, difficile de départager les deux smartphones, même s’il semblerait logique qu’avec une fréquence plus élevée pour un processeur identique, le Galaxy S4 prenne la première place.

Gardons nous de toute conclusions hâtives et attendons que les deux smartphones soient disponibles pour réaliser de véritables tests en bonne et due forme.

Photo, la fin des compacts ?

2013 sera l’année des photophones, les constructeurs se sont visiblement donné le mot. Nokia avec sa technologie Pure View et HTC avec son Ultra Pixel en sont les parfaits exemples. Une raison suffisante pour comparer nos trois smartphones sur le sujet.

Le Xperia Z a été le premier à dégainer. Avec son capteur de 13 millions de pixels il a fait forte impression à sa sortie, mais le soufflet est vite retombé. Prise de vue limitée dans les lieux faiblement exposés, flash LED peu convaincant, le smartphone de Sony n’est pas mauvais, mais montre ses limites dans les environnements peu éclairés. Cependant, cela n’est pas son seul défaut.

Ce qui rend le Galaxy S4 et le HTC One plus convaincants c’est avant tout les fonctionnalités qu’ils intègrent. Là où le Xperia Z se contente d’un mode panorama, les deux autres proposent des outils comme Eraser pour faire disparaître un élément d’une scène, Drama Shot ou Séquence Shot pour décomposer le mouvement d’un sujet sur un seul cliché ou encore mieux, les modifications sélectives de certains éléments. Ainsi grâce à Zoe, il est possible de prendre plusieurs photos lors d’une seule prise et de modifier les visages de chaque personne pour afficher celui qui est le mieux. Il est aussi possible de créer des photos animées avec le Galaxy S4 en figeant le sujet principal alors que l’arrière-plan est en mouvement.

Les deux constructeurs ont mis le paquet et se démarquent clairement avec leurs fonctionnalités innovantes et très intuitives. Comme on peut le voir sur la vidéo ci-dessous, les modifications se font en quelques secondes sans aucune difficulté.

Lien Youtube

Pour départager le HTC One et le Galaxy S4, il faut se pencher sur la technologie Ultra Pixel du Taiwanais. Contrairement à ses concurrents, le capteur photo du HTC One n’embarque que 4 millions de pixels, il ne peut donc pas proposer une définition d’image aussi élevée que les autres. Un point qui le désavantage clairement quand il est question de zoomer sur une photo ou de faire un close-up. Toutefois, il gagne en vélocité ce qui lui permet d’avoir un autofocus permanent. Ses photos sont plus légères et donc plus faciles à stocker et à manipuler, mais surtout, il est doué en faible luminosité.

Eh oui, c’est ici que HTC enterre les concurrents. Avec un capteur plus gros et une densité de pixels plus faible, il capte plus de lumière et peut donc être plus efficace dans les environnements sombres. De plus, grâce à son ouverture à f/2.0 (50 % plus grande que celle de l’iPhone 5, 90 % de plus que le Galaxy S3, ce qui se traduit par 300 % plus lumineux que la majorité des smartphones) il est suffisamment sensible pour s’affranchir du bruit numérique qui entache beaucoup d’appareils dès que la lumière vient à manquer. Enfin et c’est la cerise sur le gâteau, il possède un stabilisateur optique ultra réactif qui lui permet d’éviter les photos floues dans bon nombre de situations. À titre indicatif, on ne trouve des stabilisateurs optiques que sur les APN et certains Bridges.

Concernant la partie photo, le HTC One prend donc l’avantage, grâce à son application Zoe et sa technologie Ultra Pixel. On garde tout de même à l’esprit qu’en terme de définition d’image il reste moins performant que le Xperia Z et le Galaxy S4.

Ecrans, précision et haute définition

La guerre des écrans est une guerre intestine que se livrent les constructeurs de TV depuis des années. Elle s’est donc rapidement propagée aux appareils connexes que sont les tablettes et smartphones. Ainsi, la tendance 2013 a donc été aux dalles de 5 pouces et plus et à l’augmentation de la densité de pixels. À ce petit jeu, c’est HTC qui l’emporte haut la main avec une densité de pixel supérieure à celle du Galaxy S4 et du Xperia Z pour une taille d’écran inférieure.

Toutefois, se contenter de ces caractéristiques ne suffit pas pour dire qu’un écran est meilleur qu’un autre. Il faudrait aussi considérer la consommation énergétique, la qualité d’affichage, le taux de contraste et la luminosité. La victoire n’est donc pas encore acquise. Dès que nous aurons l’occasion d’avoir les trois smartphones en main, nous y reviendrons. Pour le moment on peut se baser sur un constat général, les dalles Amoled comme celle du Galaxy S4 sont réputées pour leur intensité de noir mais sont moins performante en terme de luminosité. Enfin niveau fidélité des couleurs, on sait que Samsung a régulièrement des problèmes et le Galaxy S4 ne fait pas exception. Comme nous l’avons vu récemment, de  nombreuses critiques ont déjà poussé le constructeur à corriger ce défaut via un système d’étalonnage libre. Il se pourrait donc que ses concurrents prennent l’avantage sur ce point précis.

Le Xperia Z possède toutefois deux fonctionnalités intéressantes, ses modes Stamina et Miracast. Le premier permet de mettre l’appareil en veille avec une coupure réelle de tous les services écran compris (hormis, GSM et donc téléphonie et SMS) afin de gagner jusqu’à une heure d’autonomie. Le second offre une fonctionnalité de reproduction de l’écran en connectant son smartphone à une TV équipée d’une connexion WiFi. L’image est donc répliquée sans qu’aucun accessoire ou fil ne soit nécessaire. De quoi faire rougir la concurrence.

La question de l’autonomie

À l’heure actuelle, il est impossible de répondre à la question de l’autonomie du HTC One et du Galaxy S4, toutefois on peut déjà y réfléchir. Le Galaxy S4 est l’appareil ayant la batterie la plus conséquente (2600 mAh contre environ 2300 mAh pour les deux autres) et il possède le même SOC que le HTC One bien qu’un peu plus rapide. On peut donc imaginer qu’il bénéficiera d’une meilleure autonomie. Difficile d’en dire plus, mais on peut tout de même s’inquiéter que le HTC One soit le moins bien lotie alors qu’il est techniquement aussi performant que le Galaxy S4.

Pour le moment le Xperia Z annonce une autonomie en 3G de 14 heures. Ce qui se traduit par une petite journée d’utilisation comme beaucoup trop de smartphones à l’heure actuelle. Une tendance contre laquelle Google cherche à lutter et qui pourrait se distinguer avec son futur Motorola XPhone.

Conclusion

Désigner un vainqueur n’est pas vraiment possible car chacun des trois smartphones Android possède ses forces et ses faiblesses.

Le Xperia Z est un excellent produit qui est bon dans tous les domaines, mais se trouve forcément moins puissant que ses deux concurrents. Son écran est également un peu moins performant et en tant que photophone il est en retrait avec moins de fonctionnalités.

Le HTC One et le Galaxy S4 sont les deux brutes de ce comparatif avec une puissance matérielle conséquente même si l’on ne sait pas encore lequel des deux l’emportera. Le HTC One souffre de quelques carences matérielles comme l’absence de carte mémoire et une batterie non amovible, mais se rattrape sur les fonctionnalités avec une partie photo surprenante.

À jeu égal, le Galaxy S4 est lui aussi très fourni en terme de fonctionnalité et remporte d’ailleurs la manche grâce à ses nombreuses innovations telles que Smart Pause, Air Gesture ou encore S Voice. On pourra par contre lui reprocher son design vieillissant et sa conception cheap qui laissent présager d’une robustesse limitée.

Difficile de dire lequel l’emportera dans le coeur des utilisateurs. D’ailleurs, n’hésitez pas à voter et donner votre avis. Quel est votre préféré entre le Galaxy S4, le HTC One et le Xperia Z, et pourquoi ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iPhone XS vs Galaxy S9 : lequel est le meilleur ?

C’est l’heure de l’affrontement au sommet pour l’iPhone XS, le dernier flagship de luxe d’Apple, et le Galaxy S9 de Samsung. Vendus à un prix élevé, les deux smartphones sont élégants, puissants et proposent une excellente expérience utilisateur. Mais, lequel est le meilleur…

iPhone XS vs iPhone XR : 5 raisons de choisir le XR

L’iPhone XR et les iPhone XS viennent d’être officialisés ! Avec sa reconnaissance faciale Face ID, son design hérité de l’iPhone X, et son prix réduit, l’iPhone XR n’a rien à envier à l’iPhone XS. Malgré son écran LCD, le…