Zones blanches : l’ARCEP promet de la 2G / 3G dans tous les villages d’ici juin 2017

Les zones blanches ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Récemment interviewé par France Info, le président de l’ARCEP, Sébastien Soriano promet que d’ici juin 2017, tous les centres de village seront couverts à la fois en 2G et en 3G. Il évoque également les sanctions dont pourraient faire l’objet les différents opérateurs en cas de non respect de couverture des campagnes.

zones blanches

Tous les villages français couverts en 2G/3G d’ici juin

En 2016, les opérateurs ont couvert plus de 1000 communes en 3G et en 4G mais derrière ce bilan plutôt positif, se cache une autre réalité. L’accord signé en mai 2015 entre les opérateurs et l’ARCEP préconisait que toutes les zones blanches soient couvertes d’ici fin 2016.

Pourtant, aujourd’hui encore, certains villages ne bénéficient ni de la 3G, ni même de la 2G. La situation devrait toutefois s’améliorer comme vient de le signaler Sébastien Soriano sur le plateau de France Info où il était invité. D’après le président de l’ARCEP, d’ici le mois de juin 2017, les 36 000 communes de France seront couvertes en 2G et en 3G, y compris les centres de village.

« Dorénavant on pourra envoyer un message ou téléphoner dans tous les centres des villages de France, non seulement en 2G et à partir de juin 2017 en 3G »

A compter de cette date, il sera possible à la fois d’émettre des appels, d’envoyer des SMS et même de se connecter à internet dans les zones où ce n’était pas possible auparavant. Une connexion internet qui restera toutefois limitée à la 3G, comme le précise le gendarme des télécoms qui rappelle également que les sanctions que risquent les opérateurs ne respectant pas leurs engagements pourront atteindre jusqu’à 3% de leur chiffre d’affaires.

Plus de transparence sur la couverture offerte par chaque opérateur !

Sébastien Soriano annonce également la mise en place, à compter du mois de septembre d’un nouveau système de notation pour la couverture réseau des opérateurs. Si à l’heure actuelle, il est seulement possible de savoir si une zone est couverte ou non, ce nouveau système permettra de savoir pour chaque zone et pour chaque opérateur si la couverture est bonne, très bonne, limitée ou inexistante :

« Les consommateurs choisissent beaucoup par rapport aux prix, ce qu’on voudrait demain c’est qu’ils choisissent par rapport à la qualité (…) Demain vous pourrez vous géo localiser et choisir le meilleur opérateur »

Un système plus transparent qui sera, en outre, open data et grâce auquel le client sera en mesure de choisir tel ou tel opérateur en fonction de ses habitudes et lieux de vie.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange évoque un retour à trois opérateurs début 2019

Orange estime qu’un retour à trois opérateurs peut avoir lieu dès le premier semestre 2019. Son directeur financier évoque une « fenêtre de tir » à cette période, mais Orange ne sera ni vendeur ni acheteur. L’opérateur est par contre prêt à faciliter une…

Freebox V7 : enfin une sortie le 27 novembre 2018

La Freebox V7 sortira finalement le 27 novembre 2018, d’après nos confrères de BFM Business. Free a été contraint de repousser la date de sortie de sa nouvelle box à cause d’un bug de la télécommande tactile. Suite à ses résultats…