Xiaomi commence à mettre en avant sur l'emballage de ses smartphones le fait que ses produits ne sont pas concernés par les sanctions américaines. Tout le contraire de Huawei dont les smartphones n’ont plus accès aux applications de Google telles que le Play Store. Xiaomi n’est pourtant pas immunisé contre les mêmes déboires que Huawei à mesure de sa montée en puissance. 

Xiaomi Mi 10

Jusqu’ici, la plupart des concurrents chinois de Huawei gardaient une certaine retenue face aux sanctions américaines. Profitant simplement à l’international de l’avantage en or massif qu’est de pouvoir installer par défaut le Play Store et les autres applications de Google sur ses smartphones. Or, il semble que cette forme de retenue soit en train de se dissiper.

L’autre étoile montante chinoise, Xiaomi, dont les parts de marché n’en finissent plus de progresser depuis le début des sanctions, n’hésite plus à mettre en avant le fait que le Xiaomi Mi Pro bénéficie « d’un accès facile applications de Google que vous utilisez le plus ». Les premiers constructeurs de smartphones dans le monde sont coutumiers des petites blagues et piques sur leurs concurrents.

Xiaomi sera-t-il la relève de Huawei ?

Mais c’était jusqu’ici nettement plus rare entre constructeurs chinois, tout du moins dans leur communication destinée aux marchés internationaux. A fortiori, aucun concurrent chinois ne s’était vraiment risqué à attaquer Huawei depuis le début des sanctions. Selon Strategy Analytics, Xiaomi a dépassé dès février 2020 Huawei en termes de ventes de smartphones.

Samsung avait ainsi vendu 18.2 millions d’unités en janvier, suivi d’Apple avec 10.2 millions d’unités, Xiaomi avec 6.0 millions d’unités et Huawei avec 5.5 millions d’unités. Evidemment, même si la situation est pour l’instant satisfaisante pour le constructeur, rien ne dit qu’un jour ou l’autre d’autres constructeurs que Huawei seront eux aussi visés par des sanctions américaines.

Lire également : Quel smartphone Xiaomi acheter en 2020 ?

L’appétit grandissant de Xiaomi, et sa progression fulgurante, en fait, semble-t-il, en effet, de plus en plus un symbole de cette « Chine qui gagne » vécue comme une menace par l’administration américaine.

Mi 10 Pro retail box
Mi 10 Pro « avec un accès simplifié aux applications que vous utilisez le plus » / Crédits : Gizchina

Source : Gizchina



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xiaomi abandonne les smartphones 4G pour se concentrer sur la 5G

Xiaomi a décidé d’abandonner les smartphones 4G. La marque chinoise va désormais se concentrer sur le développement de son catalogue de smartphones compatibles avec le réseau 5G. D’ici la fin de cette année, le constructeur ambitionne d’ailleurs de lancer une dizaine…

Xiaomi : un smartphone pliable d’un nouveau genre breveté en Chine

Xiaomi réfléchit à un nouveau concept de smartphone pliable. Le constructeur vient en effet de déposer un brevet évoquant un terminal non seulement capable de se plier, mais également doté d’un appareil photo rotatif.   Xiaomi, comme tous les constructeurs…

Xiaomi lance les Black Shark 3 en France à partir de 599 euros

Black Shark, une filiale de Xiaomi, vient de lancer les Black Shark 3 et 3 Pro, une troisième génération de smartphones gaming surpuissants, en France. Sans surprise, c’est l’édition Pro qui attire tous les regards, notamment à grâce à son écran…

Redmi K30i : Xiaomi préparerait un K30 5G allégé au niveau photo

La famille Redmi K30 pourrait s’agrandir encore. Une nouvelle version du K30 5G a été croisée dans le code source d’une nouvelle version de l’application « Appareil Photo » de MIUI. Cette version serait compatible 5G, mais serait moins bien équipée au…

Xiaomi espionnerait les utilisateurs de ses smartphones via des backdoors

Xiaomi est accusé de collecter une myriade de données privées de ses clients via des backdoors. Les données seraient transférées sur des serveurs appartenant au constructeur, clame un chercheur en sécurité qui a confié au site Forbes avoir rassemblé suffisamment…