Xiaomi Redmi 2S : écran 4,7 pouces et Snapdragon 410 64 Bit pour moins de 100€

Evoqué à plusieurs reprises, le successeur du Xiaomi Redmi 1S que nous appellerons communément Xiaomi Redmi 2S vient de dévoiler ses caractéristiques techniques sur l’outil de benchmark AnTuTu. Avec 40 000 unités écoulées en seulement 4 secondes, le Redmi 1S s’était rapidement classé dans le top 10 des smartphones les plus vendus au Monde entre février et mai 2014.

Xiaomi Redmi 1S
Bientôt un successeur pour le Xiaomi Redmi 1S.

Un appareil à mi-chemin entre l’entrée et le milieu de gamme qui devrait, comme son prédecesseur, booster les ventes de la firme en raison d’un prix très bas qui permet aux smartphones positionnés sur ce créneau de se vendre « comme des petits pains ». Politique de prix qui peut d’ailleurs lui faire défaut puisque le bénéfice de Xiaomi en 2013, estimé par The Wall Street Journal à 560 millions de dollars était en réalité de « seulement »  56 millions pour 4,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Si la taille et la définition de l’écran ne changent pas puisqu’on retrouve toujours une dalle de 4,7 pouces de définition HD 720p, on passe d’un processeur Snapdragon 400 à un Snapdragon 410 avec le support du 64 Bit en prime. Alors que le capteur photo principal conserve une résolution de 8 Mégapixels, la caméra avant passe de 1,6 à 2 Mégapixels.

En termes de prix, ce Xiaomi Redmi 2S se situera en bas de la fourchette soit aux alentours de 100€. Il n’est donc pas impossible qu’il s’agisse du fameux smartphone « mystère » de la firme, attendu pour 2015 au prix de 80 euros et évoqué il y a quelques jours.

Fiche technique

  • Ecran : 4,7 pouces de définition HD 1280 x 720 pixels
  • Processeur : quad core 64 Bit Snapdragon 410 cadencé à 1,2 Ghz
  • GPU : Adreno 306
  • Ram : 1 Go
  • Stockage interne : 8 Go
  • Appareil photo : 8 Megapixels
  • Caméra frontale : 2 Megapixels
  • Dimensions : 134 x 67.21 x 9.2 mm
  • Poids : 132 grammes

Xiaomi Redmi 2S benchmark AnTuTu

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei : des opérateurs refusent de vendre ses smartphones 5G

Huawei continue d’encaisser les répercussions du décret de Donald Trump. Lâché par ses fournisseurs et banni d’Android, le constructeur chinois doit maintenant faire face à l’abandon de certains opérateurs britanniques, japonais et taïwanais. Une poignée de télécoms refusent en effet…

Samsung prépare un zoom optique x5 pour rivaliser avec Huawei

Samsung vient d’annoncer la production de masse d’un module photo équipé d’un zoom optique x5. Grâce à ce nouveau composant, le constructeur sud-coréen cherche à rivaliser avec Huawei, qui est devenu depuis son P20 Pro le roi de la photo…

Huawei demande à l’Europe de l’aider contre les États-Unis

Huawei se cherche des alliés dans la guerre qu’il est en train de mener face aux États-Unis. Le groupe chinois tente de convaincre l’Union Européenne de l’aider, arguant notamment que les Américains n’hésiteront pas à s’en prendre à d’autres entreprises…

Honor 20 et 20 Pro : tout ce qu’il faut savoir

Honor vient de dévoiler ses Honor 20 et Honor 20 Pro – deux smartphones borderless dotés d’une fiche technique et de capteurs photo à la fois inspirés du P30 Pro et d’autres smartphones qui ont adopté comme lui un capteur…

Honor 20 et 20 Pro : avec, ou sans Google Play Store ?

Les Honor 20 et 20 Pro sont les premiers smartphones à être lancés depuis l’exclusion de Huawei et Honor du marché américain. Du coup une question était sur toutes les lèvres : auront-ils le Play Store et applications Google ?…

Huawei a déjà créé une alternative au Google Play Store

Huawei a déjà mis au point une alternative viable au Google Play Store, la boutique d’applications Android. D’après un rapport de Bloomberg, la firme chinoise a en effet envisagé de remplacer le Play Store par App Gallery, une application déjà intégrée par…

Huawei explique comment il profite de son sursis de 90 jours

Huawei reste en rapport avec Google, malgré les mesures américaines. A en croire de nouvelles déclarations de Ren Zhengfei à la presse chinoises, les deux firmes profitent du délai accordé par la Maison Blanche notamment pour discuter de possibles recours en justice…