Xiaomi est en train de concevoir des masques compatibles avec la reconnaissance faciale

Huami, filiale de Xiaomi, a créé un nouveau masque de protection contre le coronavirus. Sa particularité ? Il a été conçu avec des matériaux transparents pour que son porteur puisse utiliser la reconnaissance faciale. Il se nettoie également tout seul. 

Xiaomi Huami Masque
Crédits : Huami

Vous connaissez peut-être cette célèbre anecdote popularisée il y a bien longtemps par John F. Kennedy. En chinois le mot « crise » (Wēijī – 危机) s’écrit en effet avec deux idéogrammes. Le premier signifie « danger », le second « opportunité ». Et c’est sans conteste sous cette lecture qu’il faut comprendre la dernière innovation de Huami, la filiale wearable de Xiaomi.

Il s’agit d’un masque de protection de type N95 avec plusieurs caractéristiques séduisantes. D’abord il s’agit d’un masque modulaire. En fonction des cas d’utilisation et de votre budget, vous pouvez apposer sur ses filtres N95 latéraux un ventilateur permettant d’améliorer la circulation d’air, ou un capteur donnant des indications en temps réel sur la qualité de l’air.

Xiaomi surfe sur l’explosion du marché des masques de protection

Rechargeable via USB type C, il intègre plusieurs sources de lumière UV, de sorte qu’il peut se désinfecter tout seul pendant la charge. La lumière UV peut en effet éliminer jusqu’à 99,99 % des germes présents sur une surface en l’espace de quelques minutes, sans produit détergent ou une quelconque action mécanique. Mais il a un autre tour dans son sac.

Car vous l’avez peut-être remarqué si vous utilisez la reconnaissance faciale avec votre smartphone : le port du masque empêche l’appareil de vous reconnaitre, ce qui peut faire perdre du temps et donc se révéler agaçant. Le problème est particulièrement mal vécu par les propriétaires des derniers iPhone et Google Pixel 4 qui ont habituellement rarement à entrer des mots de passe. Même si Apple est un peu entrain d’arranger les choses avec Face ID.

Huami a donc rendu ce masque transparent, et mis autant que possible tout ce qui cache le visage sur les côtés, de sorte que la reconnaissance faciale puisse facilement analyser les yeux, le nez et la bouche de l’utilisateur. A l’origine, rapporte XDA, Huami avait développé un premier masque transparent qui cache moins le visage pour permettre aux gens de communiquer de façon plus naturelle lorsqu’ils le portent.

Le projet, désormais baptisé en interne « Project Aeri » va plus loin, et vise à se placer sur le marché. En l’espace de quelques semaines, partout en Europe, Etats-Unis et le reste du monde, l’idée de porter un masque dans les lieux publics pour se protéger des virus et éviter de contaminer ses voisins s’est imposée.

Lire également : La Poste – vente de masques sur un site de e-commerce dès le 30 avril

On imagine dans ce contexte qu’un véritable boulevard s’ouvre pour ce genre d’innovations. Huami ne projette cependant pas de lancer son masque immédiatement. L’appareil en est encore au stade de concept et on ne s’attend pas à ce qu’il soit disponible avant plusieurs mois. Achèteriez-vous un tel masque ? Partagez votre retour dans les commentaires !



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !