xCloud, Stadia : pour Microsoft, le jeu en streaming n’est pas prêt de remplacer les consoles

 

Selon Phil Spencer, xCloud et Google Stadia n'ont pas pour vocation de remplacer l'expérience de jeu sur console et sur PC. Alors que les poids lourds du marché ont tous le regard tourné vers le Cloud gaming pour l'avenir du jeu vidéo, le responsable de la division Xbox chez Microsoft admet sans détour que l'expérience locale reste la meilleure manière de jouer sans compromis.

Xcloud Microsoft

L'enthousiasme suscité par le Cloud gaming s'est quelque peu estompé ces dernières semaines avec le lancement laborieux de Google Stadia dont les fruits n'ont pas tenu la promesse des fleurs. Microsoft de son côté voit clairement Project xCloud comme un élément important de sa stratégie pour l'avenir. Xbox s'est déjà associé à une vingtaine de partenaires pour proposer plus de 50 jeux à son catalogue alors que le service est actuellement en phase bêta dans une poignée de pays.

Pour autant, la firme de Redmond semble aborder ce virage avec beaucoup recul, contrairement à Google. Dans une interview accordée au site Game Informer, Phil Spencer est revenu sur la vision de Microsoft et la manière dont la firme perçoit la place du Cloud gaming dans la configuration actuelle du marché des jeux vidéo.

Project xCloud n'est pas pensé pour remplacer le jeu traditionnel sur PC et sur console

« Le meilleur endroit pour jouer est localement. Le streaming est une technologie de commodité. C'est un choix que vous faites lorsque vous êtes loin d'une console et que vous souhaitez jouer », admet le responsable de la division Xbox cité par le site Game Informer. Il avait déjà tenu des propos similaires dans une autre interview accordée au site GameSpot, affirmant que xCloud n'avait pas pour vocation de remplacer les consoles, mais de servir d'extension à l’écosystème actuel d'Xbox.

Ce message est clairement plus nuancé que celui de Google promettait que Stadia serait supérieur aux consoles et PC grâce notamment à une « latence négative ». Si Microsoft vise actuellement une vitesse internet minimale de 10 Mb/s, la firme admet de son côté que l'expérience sans latence n'est pas un objectif réalisable à l'heure actuelle. « Ce que nous avons constaté, c'est que la constance de la latence est en réalité beaucoup plus importante que son élimination », a déclaré Kareem Choudhry, le vice-président de xCloud.

En d'autres termes, il est plus pertinent de maintenir la latence stable pendant toute une session de jeu en évitant les fortes variations qui pourraient gâcher l'expérience. « Nous travaillons dur pour la rendre aussi cohérente que possible. Les joueurs ont appris à ajuster le timing et sont capables de jouer à Killer Instinct, Tekken 7 et à d'autres jeux extrêmement sensibles à la latence » a jouté le VP du projet.

Source : Game Informer



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Sony PS5
PS5 : date de sortie, prix, jeux, design et fiche technique

Vous vous y perdez dans les informations sur la Playstation 5 de Sony ? Pour s’y retrouver un peu, on fait le point sur les informations disponibles. Retrouvez au fur et à mesure toutes les nouvelles actualités et les annonces sur la PS5.

final fantasy vii remake intergrade cover
FF7 Remake Intergrade sortira sur PS5 le 10 juin 2021

Square-Enix annonce la date de sortie de Final Fantasy 7 Remake Intergrade, la version améliorée de FF7 Remake. Elle arrivera sur la PlayStation 5 le 10 juin 2021. Les contenus additionnels exclusifs mettant en scène Yuffie seront proposés via un…

Sony PS5 03
PS5 : il sera possible de rajouter un SSD à la console dès cet été

La PS5 pourra bientôt accueillir du stockage supplémentaire. Bloomberg affirme en effet, sources internes à l’appui, que Sony prévoirait d’autoriser les joueurs à rajouter un SSD. La fonctionnalité est actuellement désactivée. La PS5 dispose d’un SSD ultra-rapide de 825 Go,…

pokemon go accident
Pokémon Go compte 5 millions de tricheurs, Niantic bannit en masse

Niantic a annoncé que 5 millions de tricheurs sévissent sur Pokémon Go et ses autres jeux. Un véritable fléau, contre lequel le studio n’hésite pas à agir en bannissant plus de 20 % d’entre eux. Les systèmes de triche permettent généralement de…