Maj. le 12 mai 2020 à 19 h 25 min

Microsoft aurait l’intention de frapper un grand coup avec la Xbox Series X en la positionnant à un prix relativement bas : 400 dollars, information révélée par un analyste spécialisé. À ce prix, le géant de Redmond espèrerait inverser les parts de marché face à la PlayStation de Sony.

xbox-series-x-phil-spencer-revolution
Crédits : Microsoft

Certains porte-parole de studios de jeu vidéo estiment que le débat sur le nombre de téraflops qu’une console est capable de gérer en une seconde est aujourd’hui caduc. L’expérience vidéoludique est, visuellement, musicalement et émotionnellement assez forte avec la puissance promise par les deux consoles. Pour différencier les deux adversaires qui font la Une de l’actualité ces derniers mois, la PlayStation 5 de Sony et la Xbox Series X de Microsoft, le joueur devra donc se concentrer sur d’autres éléments.

L’ergonomie de la manette, Sony ayant déjà dévoilé sa DualSense (première manette de Sony à ne pas s’appeler DualShock depuis la sortie de la première version sur PS1). Le catalogue des jeux, dont les exclusivités. Et bien sûr le prix. Jusqu’à présent aucun élément officiel n’a été dévoilé sur l’aspect financier des deux consoles, même si Microsoft affirmait ce week-end que la console sera proposée à un prix attractif que les joueurs peuvent payer. Mais un analyste financier a lancé ses prévisions ce week-end lors d’un live organisé sur Périscope par Geoff Keighley, journaliste canadien et présentateur des Game Awards.

100 dollars de moins que la PS5

Cet analyste s’appelle Michael Patcher. Il est analyste financier pour la banque d’affaires Wedbush Morgan Securities. Loin d’être pertinent dans toutes ses analyses, il a cependant émis quelques prédictions qui se sont révélées exactes. Ce qui a été suffisant pour établir sa réputation. Sa dernière déclaration concerne donc le prix des deux consoles. Selon lui, la Xbox Series X pourrait se positionner autour des 400 dollars, contre 500 dollars au minimum pour la PlayStation 5, grâce à un coût en pièce détachée moins élevé.

Selon ces propos, si Microsoft parvient à vendre sa console 100 dollars de moins que celle de Sony, cela porterait un coup fatal à la PlayStation 5. Car, le prix est le seul argument qui pourrait faire basculer les joueurs PlayStation vers la Xbox. Et quand vous achetez une console, vous achetez aussi des jeux, voire un abonnement à un service premium (Xbox Live Gold ou PlayStation Plus). Microsoft serait donc prêt à faire moins de bénéfice sur la console pour battre Sony.

Michael Patcher affirme que Microsoft n’annoncera pas le prix de vente de sa console avant que Sony ne le fasse. Et ce même si cela représente un risque que la firme japonaise décide de baisser aussi le prix de la PlayStation pour être plus compétitive. Retrouvez ci-dessous un lien vers le replay de ce live où étaient également présents Aaron Greeberg, de Xbox, et Peter Moore, ancien membre de l’équipe Sega et Microsoft.

Source : Periscope



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Microsoft veut faire du Xbox Game Pass le « Netflix du jeu vidéo »

Microsoft veut miser sur ses exclusivités sur sa prochaine génération de console. Le constructeur a pour cela décidé de dépenser sans compter afin d’acquérir le plus de studios possibles dans son giron. Une stratégie expliquée par Phil Spencer, président de…