Xbox Series X : SSD, Ray tracing, nouvelle manette, Microsoft dévoile un max de détails techniques

La Xbox Series X a de moins en moins de secrets. Microsoft a communiqué de nombreuses nouvelles informations officielles sur la fiche technique de la console ainsi que sur les nouveautés apportées à la manette.

Xbox Series X Fiche Technique

Dans un long article de blog, Microsoft détaille de nombreux éléments sur les caractéristiques techniques de sa prochaine console haut de gamme : la Xbox Series X. Jusqu’ici, nous avions droit à des informations sur ses capacités et fonctionnalités, la firme de Redmond nous ouvre cette fois-ci les entrailles de la machine pour se pencher plus précisément sur le hardware équipant la console.

16 Go de RAM et 1 To de SSD

La Xbox Series X embarque un CPU de 8 cœurs cadencé à 3,8 GHz (3,66 GHz sans technologie SMT) basé sur Custom Zen 2, une version personnalisée de l’architecture du fondeur AMD. Il est épaulé par un GPU Custom RDNA 2 avec 12 TFLOPS, 52 CUs cadencé à 1,825 GHz. Les performances visées : qualité 4K à 60 images par seconde, potentiellement jusqu’à 120 fps en fonction de l’optimisation et de la définition souhaitée.

La console next gen est également équipée de 16 Go de RAM GDDR6, avec une bande passante de la mémoire de 10 Go à 560 Gbps et de 6 Go à 336 Gbps. Le stockage interne est confié à un SSD NVME Custom d’une capacité de 1 To. Autant dire que la Series X va coûter bien plus chère en mémoire que ses prédécesseurs. Microsoft annonce par ailleurs une compatibilité avec les disques durs externes en USB 3.2 et la possibilité d’ajouter jusqu’à 1 To de stockage supplémentaire par carte.

En ce qui concerne les opérations d’entrée et de sortie par seconde, le groupe américain évoque du 2,4 Gbps (direct) et du 4,8 Gbps (compressé, avec décompression du hardware). Est confirmée la présence d’un lecteur optique 4K UHD compatible Blu-Ray.

Ont également été dévoilées les dimensions de la console, pour ceux qui craignaient qu’elle ne soit trop grande : 301mm de hauteur pour 151mm de largeur et de profondeur. Xbox tease également une architecture de refroidissement qui divise le flux d’air en plusieurs flux et un ventilateur silencieux pour éviter la chauffe sans nuisance sonore.

Le ray-tracing fait vraiment la différence

Pour Sebastien Nussbaum, vice-président en charge des technologies et produits semi-custom chez AMD, il n’en fait aucun doute : « Pour la Xbox Series X, nous avons réussi le plus grand saut entre deux générations en termes de système sur une puce et nous pouvons en dire autant de l’interface de programmation applicative. […] La Xbox Series X sera le fer de lance de l’innovation technique de cette génération et cette innovation restera à la pointe, grâce à l’écosystème DirectX ».

Très attendu, le ray-tracing va révolutionner les graphismes de nos jeux. Pour rappel, cette technologie simule les propriétés de la lumière et du son comme jamais auparavant pour une qualité et une immersion renforcées. Pour vous donner une idée du potentiel du ray-tracing, voici ci-dessous une démo technique sur Minecraft. Sur la première image, le ray-tracing est désactivé. Sur la deuxième, il est actif. Jugez par vous-même la différence.

minecraft

minecraft ray-tracing

« Les ombres projetées par les objets s’atténuent lorsque vous vous éloignez de ces derniers et la lueur orange émise par la lave se dissipe quand on prend de la distance ou se reflète sur les rails des wagons miniers. On peut voir les rayons de la lune traverser les craquelures des murs et se refléter sur les particules flottant dans l’air », s’enthousiasme Microsoft à propos du ray-tracing sur Minecraft. Imaginez donc le résultat sur des jeux plus réalistes. La lumière traverse les objets transparents et en prend la couleur lorsqu’elle arrive jusqu’aux yeux du personnage. L’eau devient vraiment transparente et laisse la lumière de la lune se refléter.

Microsoft revient sur les prouesses techniques de la console : temps de chargement réduit à néant, performances accrues, Dynamic Latency Input, Quick Resume, Variable Refresh Rate, Auto Low Latency Mode, rétrocompatibilité… Mais nous avons déjà parlé de tout ceci dans un dossier précédent.

Voici la manette Xbox Series X

xbox series x manette

Si esthétiquement, on note peu de changements avec la manette Xbox One, considérée par beaucoup comme un modèle de design, on note tout de même plusieurs modifications. Un petit bouton de partage a été ajouté en-dessous des touches Start et Select. Il permet comme son nom l’indique de publier et envoyer facilement des captures écran et vidéos en jeu à des amis ou sur les réseaux sociaux.

La croix directionnelle a aussi été revue, afin « d’améliorer les performances et l’accessibilité pour toutes les façons dont les gens jouent ». Microsoft explique qu’elle a été conçue à partir de l’expérience acquise par les ingénieurs Xbox avec la manette premium Elite ainsi qu’en étudiant la manière dont les joueurs l’utilisent. Au centre, l’assise du pouce est meilleure grâce à une plus grande profondeur. Et les angles de la croix ont été réglés de façon à réaliser des actions avec un minimum de mouvements.

xbox series x manette

La forme générale du controller a aussi eu droit à ses modifications, le but étant de le rendre plus confortable pour un plus grand nombre de personnes. Microsoft assure avoir réussi à trouver un bon équilibre en rendant la manette utilisable par plus de gens (même des enfants de huit ans ou des personnes petites mains), mais sans détériorer l’expérience des joueurs aux mains plus grandes.

On retrouve aussi de meilleures sensations et des grips sur les joysticks et les gâchettes. De quoi assurer de bonnes performances que les mains du joueur soient sèches ou humides.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !