Xbox Series S : les jeux pèseront 30% moins que sur la Series X

 

La Xbox Series S ne dispose que de 512 Go de stockage, soit la moitié de l'espace de stockage de la Xbox Series X. Face à l'inquiétude des joueurs, Microsoft tente de rassurer : les jeux occuperont moins d'espace sur la console allégée, ce qui compense tant soit peu l'écart par rapport à la Series X.

Xbox Series X et Xbox Series S

Microsoft a dû faire pas mal de concessions pour arriver à un tarif de 300 € pour la Xbox Series S, contre 500 € pour la Xbox Series X. Le stockage est l'un des points faibles de la version Lite des nouvelles consoles de la firme de Redmond. Si elle dispose bien d'un SSD NVMe au même titre que la Series X, son espace de stockage est de seulement 512 Go. Surprenant pour une console 100% digitale.

Tous les jeux devront être téléchargés en local sur la console. Et sachant que les derniers jeux pèsent de plus en plus lourd, on peut craindre que l'espace disponible s'envole à la vitesse éclair. C'est le talon d'Achille de la Xbox Series S qui inquiète de nombreux clients potentiels.

Xbox Series S : 512 Go, c'est pas si mal selon Microsoft

C'est ce que laisse entendre la firme en justifiant cette capacité de stockage par le poids mieux maîtrisé des jeux sur la console. En effet, selon Jason Ronald, directeur de la Gestion des Projets chez Xbox, le poids des jeux à l'installation sur la Xbox Series S sera 30% inférieur aux équivalents Xbox Series X. L'explication est toute simple : les packages de textures et la résolution réduite des jeux entraînent logiquement un besoin d'espace moins important.

Faut-il encore rappeler que la Xbox Series X est conçue pour le gaming en 1440p contre la 4K native pour la Xbox Series X. « Avec un objectif de performance de 1440p à 60 fps, nous nous attendons à ce que les développeurs livrent leurs jeux avec des packages de textures moins imposants sur la Xbox Series S, ce qui réduira la taille des jeux », a déclaré Ronald.

Il se veut par ailleurs prudent et compte sur le bon sens des développeurs. Ces derniers devront en effet faire les bons choix pour garantir des performances équilibrées pour leurs jeux. « En fin de compte, les contrôles sont entre les mains du développeur. Nous possédons cette technologie depuis un certain temps qui permet aux développeurs de choisir intelligemment les actifs à installer sur l'appareil sur lequel ils jouent », conclut Jason Ronald.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !