De Windows 1 à Windows 11, retour sur l’histoire d’un symbole de l’informatique grand public

 

Windows 11 est désormais disponible ! C'est la dernière version d'un système d'exploitation qui accompagne nos vies depuis maintenant trente cinq ans. Pour cette occasion, nous allons revenir sur son histoire qui a débuté un beau jour de novembre 1985. La vie de Windows n'a pas été un long fleuve tranquille, mais Microsoft a toujours réussi le tour de force de rester sur le devant de la scène, qu'importe les tempêtes. Retour sur une plateforme souvent imitée, jamais égalée.

Windows 2.0 Bill Gates

Windows 11 est arrivé sur le marché ! Nouvelle itération du système d'exploitation, il est l'héritier de plus de 35 ans d'histoire. Dans ce petit dossier, nous allons revenir sur les différentes versions de Windows que nous avons connu depuis sa toute première itération.

Le début des années 1980 est marquée par l'essor de l'informatique. Dans les garages de la côte ouest des Etats-Unis, des cerveaux bouillonnent pour créer le monde de demain. Parmi ces génies, Bill Gates, jeune entrepreneur qui créé un système d'exploitation nommé MS-DOS en 1981.

De MS-DOS à Windows

MS-DOS est un programme rudement pratique pour l'époque, mais encore rudimentaire. Aujourd'hui, il passerait même pour quasiment inutilisable. Il se présente comme un écran noir sur lequel il faut taper des lignes de code pour accéder à des programmes. Le logiciel connait un petit succès, mais Bill Gates veut plus. En 1983, il annonce Windows, une interface graphique pour rendre MS-DOS plus agréable à utiliser.

MS-DOS
MS-DOS

C'est le 20 novembre 1985 que le digne successeur de MS-DOS fait son apparition après un développement compliqué. Si ses débuts n'ont pas rimé avec succès, Windows marquera le début d'une ère nouvelle amorçant le développement et l'expansion d'un univers qui encore aujourd'hui ne cesse de s'étendre.

Windows 1.0 a signé une petite révolution et n'a cessé d'être amélioré avec le temps. Fini les lignes de commande où chaque erreur de frappe vous fait revenir au début. Cette fois, on nous propose une vraie interface graphique, voire carrément futuriste à l'époque. MS-DOS continuera à fonctionner en arrière plan, à tel point qu'il a existé dans sa forme initiale jusqu'en 2001.

1985, l'année qui a tout changé

Bill Gates
Bill Gates et la première édition de Windows 1.0

Pour faire tourner Windows 1.0, votre ordinateur nécessitait la présence de deux lecteurs disquettes, de 256 Ko de mémoire et d'une carte graphique. Si votre utilisation de l'ordinateur allait au-delà du traitement de texte et impliquait la gestion d'un autre logiciel, vous deviez alors disposer d'un disque dur et de 512 Ko de mémoire. Des critères qui font sourire aujourd'hui.

Alors qu'Apple concevait des interfaces graphiques spécialement dédiées à l'utilisation de la souris, Microsoft s'est petit à petit focalisé sur le développement matériel puis logiciel. Au bout du compte, Microsoft devint peu à peu une entreprise spécialisée dans la conception de software, ce qui lui a bien réussi. La société de Redmond a toujours fait en sorte que son OS soit le plus libre et modulable possible, permettant aux développeurs et autres concurrents d'apporter des logiciels compatibles.

Windows 1.0 démarrage

Progressivement, les fabricants de PC ont commencé à s'affairer autour du système d'exploitation de Microsoft tout comme les grandes sociétés de développement logiciel. En apportant un logiciel aux producteurs de matériel, Microsoft s'est avec le temps assuré une très vaste plateforme d'échanges, échanges vous donnant encore maintenant accès aux nouvelles itérations de Windows.

Système hégémonique

Depuis trente ans, Windows domine l'informatique grand public et avec ce nouvel élément installé au sein des foyers du monde entier, deux écoles se sont formées : les sympathisants Mac et les pro-PC. Niveau chiffre, c'est bien Windows qui l'emporte en termes de représentation sur la surface du globe, le déploiement de Windows 10 s'étendant à vue d’œil. Le système d'exploitation a d'ailleurs atteint le milliard de postes installés en moins de 5 ans, un record pour Microsoft.

Dans les années 1980, les affrontements entre les deux géants se faisaient au travers de campagnes publicitaires un brin déjantées, mettant notamment en scène le très énergique Steve Ballmer. Ce dernier sera d'ailleurs PDG de Microsoft de 2000 à 2014.

Toujours est-il que Microsoft a toujours continué à suivre cette route de l'adaptabilité, le rendant compatible sur différents supports, mais aussi en revisitant son approche d'utilisation, qu'elle soit familiale ou professionnelle. Mais c'est probablement l'arrivée de Windows 95 qui a permis l'adoption du système d'exploitation auprès du grand public. Si Microsoft a ensuite connu une petite déconvenue avec Windows ME (Millenium Edition), l'éditeur de Redmond s'est ensuite rattrapé avec Windows XP : sorti en 2001, le système d'exploitation a remporté tous les suffrages auprès des utilisateurs. Tant et si bien que Microsoft a assuré son support jusqu'en 2014. Entre temps, était également sorti Windows 7, qui a lui aussi conquis un très large public. Le système d'exploitation continue à être employé par près de 25% d'utilisateurs de Windows, alors que Microsoft a stoppé tout support le concernant début 2020.

Windows 10 est lui arrivé en 2015 et est désormais la version la plus utilisée. Windows 11, fraichement sorti, n'est que le “simple “héritier de tous ces OS.

Windows 1.0

Première version lancée en 1985, celle qui a tout changé. Pensé comme une interface graphique pour MS-DOS, Windows 1.0 apporte une vraie touche visuelle et le support de la souris. Une petite révolution qui a eu du mal à décoller et qui a connu plusieurs versions. Les bugs étaient légions et il existait de nombreuses aberrations de design, mais c'est bien ici que tout a commencé.

Windows 1.0

Windows 2.0

Sortie en 1987, cette version corrige toutes les erreurs de la précédente mais ne cherche pas à réinventer la roue. Plus fluide, dynamique et plus simple à utiliser, c'est bien avec cette itération que Windows a réellement décollé. C'est cette version qui apporte le 16-bits ainsi que l'apparition de logiciels emblématiques tels que Word et Excel.

Windows 2.0

Windows 3

Cette nouvelle version débarque en 1990 et signe le début du règne de Windows sur le monde informatique. C'est simple, nous avons là un véritable carton. Tout a été repensé et l'interface se veut plus moderne, plus simple. Les versions se succèdent, comme la 3.1 en 1993 qui a connu le plus de succès. Windows 3.x a notamment inclus le gestionnaire de programmes mais aussi Internet Explorer, logiciel qui servait à naviguer sur cette chose alors très mystérieuse qu'était Internet.

Windows 3.5

Windows 95

La firme de Redmond est alors sommet de sa gloire lorsqu'elle lance Windows 95. C'est un raz de marée. L'OS est moderne, graphiquement impressionnant et inclut des nouveautés comme le 32-bits, la barre des tâches, toujours présente aujourd'hui, ou encore le bouton Démarrer. Le succès est colossal et Microsoft s'installe confortablement dans son fauteuil de leader du monde informatique. A l'époque, la hype est telle que même Matthew Perry et Jennifer Aniston (Chandler et Rachel dans Friends) font une vidéo tuto pour apprendre à l'utilisateur à se servir de sa machine. L'une des versions de Windows les plus importantes.

Windows 95

Windows 98

Windows 95 étant un véritable carton, la version suivante se contente d'améliorer la formule par petites touches. Ici, l'accent est mis sur Internet, avec l'arrivée d'Outlook notamment. Le support de l'USB, encore marginal, est aussi de la partie. Cette itération se veut aussi plus rapide.

Windows 98

Windows Millenium (Me)

Premier faux pas de Microsoft, cette version sortie en 2000 reste dans la lignée de Windows 95 et 98. Le design commence à se faire un peu vieillot, mais ce qui agace le plus les utilisateurs, ce sont les bugs à répétition. Beaucoup ont l'impression que l'OS n'était même pas terminé à sa sortie. Une version à oublier.

Windows Me

Windows XP

Microsoft avait beaucoup à se faire pardonner et le fait avec brio en 2001. S'il n'y avait qu'une version à retenir, ce serait celle-ci : Windows XP. Interface complètement revue, design ultra moderne pour l'époque, possibilité d'ajouter des utilisateurs… c'est une véritable révolution ! Gros carton, puisque plus de 400 millions de copies seront vendues (estimation basse). Bref, un véritable jalon non seulement dans l'histoire de Windows, mais dans celle de l'informatique en général. La colline verdoyante, le papier peint par défaut, est même entré dans la pop culture. Tout le monde sait en effet qu'il provient de cet OS.

Windows XP

Windows Vista

C'est à partir de là que les utilisateurs ont commencé à blaguer sur le fait qu'une version sur deux de Windows était de qualité. Après le succès de XP, Microsoft lance Vista en 2007. L'intention est bonne : reprendre le succès d'XP en l'améliorant sur tous les points, notamment au niveau du design. Ratage complet, puisque ce Vista est criblé de bugs. Pire encore, des éléments de design sont incompréhensibles. Certains utilisateurs n'ont par exemple jamais compris comment éteindre leur PC. Bref, une version à oublier.

Windows Vista

Windows 7

Pour cette version qui sort en 2009, Microsoft remet tout à plat au niveau de la technique. Très appréciée, notamment par les joueurs, cette itération a été populaire pendant très longtemps. Certains iront même jusqu'à dire que c'était Vista… mais en terminé. Une réussite.

Windows 7

Windows 8

En 2012, Microsoft veut tout changer. Le tactile se répand dans le monde informatique et Windows 8 veut surfer sur la vague. L'OS revoit entièrement la formule. Cette fois, l'interface principale se présente sous la forme de tuiles, faciles à manipuler avec les doigts. Si le bureau est bien là, c'est en tant qu'interface secondaire et en version assez limitée. Même la barre des tâches avait disparue ! Le but est ici de pousser les portables hybrides et deux-en-un, à l'image du nouveau Surface Pro. Cependant, Microsoft a voulu aller trop vite en besogne et de nombreux utilisateurs sur desktop se sont sentis perdus. Mention également à la version RT, semblable à Windows 8, mais dédié aux processeurs ARM. La dernière touche pour complètement déboussoler le public…

En 2013, Microsoft sort Windows 8.1 un peu dans l'urgence. Il corrige les bugs et réalise un gros travail sur la partie bureau, qui redevient l'interface principale. La barre des tâches et le menu Démarrer refont leur apparition. Une version un peu bricolée, mais tout même plus agréable que Windows 8.

Windows 8

Windows 10

Microsoft chamboule complètement sa manière de gérer son système d'exploitation avec Windows 10. Sortie en 2015, cette nouvelle itération promet de proposer des grosses mises à jour régulières qui ne nécessiteront plus de passer à un nouvel OS. La mayonnaise prend et le public est au rendez-vous, bien aidé par le fait que Windows 10 soit gratuit.

Côté utilisation, nous retrouvons toutes les qualités de Windows 7 avec quelques touches de modernité héritées de Windows 8. Cette fois, tactile et desktop vivent en harmonie. Il s'agit d'une des versions les plus appréciées par le grand public. Microsoft corrige les erreurs du passé mais en commet de nouvelles, notamment avec l'inclusion forcée de Cortana. Cependant, le système de de MàJ biannuelles font que les améliorations s'enchaînent et les errements vite ajustés. Par exemple, Cortana n'est aujourd'hui plus qu'un souvenir. Le Windows 10 de 2020 ne ressemble en rien au Windows 10 de 2015.

Windows 10

Windows 11

Microsoft propose désormais Windows 11. Cet OS reprend les bases saines instaurées avec Windows 10, mais revoit tout de fond en comble au niveau du design et de la sécurité (avec la nécessité d'avoir la fameuse puce TPM 2.0). Il s'agit également d'un OS plus adapté à la mobilité et au multitâche. Bref, un changement dans la continuité qui est déjà disponible. Si l'on se fie à la règle du un sur deux, cette itération ne devrait pas faire l'unanimité. Toutefois, Microsoft ayant changé son mode de fonctionnement avec Windows 10, on peut espérer que ce ne soit pas le cas. Comme l'OS précédent, il connaîtra des mises à jours régulières venant enrichir l'expérience et corriger d'éventuelles erreurs.

Windows

Et après ?

Windows 11 ne sera pas la dernière version de l'OS. Windows 12, ou quel que soit son nom, devrait en effet voir le jour dans le futur. Si l'on se fie au rythme de Windows 10 et 11, nous pouvons tabler sur 2027. Mais qui sait, peut-être le verrons nous avant sur nos PC ? Reste à savoir quelle direction va prendre Microsoft avec son Windows. A l'heure de la surconnectivité et du cloud, on peut par exemple imaginer un système complétement dématérialisé. Réponse dans quelques années.

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !