Windows 11 : voici comment l’installer sans puce TPM et si votre PC n’est pas compatible

 

Windows 11 sera disponible à la fin de l’année pour tout le monde. Pour l’installer, il faudra disposer d’une puce TPM 1.2 ou 2.0, présente sur tous les PC aujourd’hui. S’il est ancien, votre ordinateur pourrait ne pas en disposer, mais ce n’est pas une fatalité.

Windows 11 Menu Demarrer

Windows 11 a été présenté en grande pompe par Microsoft la semaine dernière. Si la firme de Redmond a volontiers dévoilé les nouveautés de son OS, elle est restée évasive sur beaucoup de points. Heureusement pour nous, elle les a éclaircies après coup. C’est le cas pour la configuration minimale.

À lire aussi – la bêta de Windows 11 est disponible au téléchargement, voici comment l'installer

Microsoft a donné une configuration minimale pour l’installation de Windows 11. Parmi les exigences requises, la présence d’une puce TPM (2.0 recommandée). Cette puce dédiée à la sécurité est présente sur tous les PC récents, mais il se pourrait que votre vieille machine n’en dispose pas. Théoriquement, vous ne pourrez donc pas installer le système d’exploitation. Comme l’indique Windows Latest, il existe cependant deux moyens de contourner le problème.

Windows 11 peut s’installer grâce à deux méthodes

La première est simple. Lorsque vous lancerez l’installation, une fenêtre s’affichera vous indiquant que votre ordinateur ne peut faire tourner Window 11. Il faut alors modifier le registre en tapant Shift+F10.

Windows 11 installation impossible
Crédits : Windows Latest

Il faut alors lancer regedit.exe et créer une nouvelle entrée « LabConfig » sous la mention HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\Setup. Dans LabConfig, il faut ensuite créer deux entrées :

  • BypassTPMCheck=dword:00000001
  • BypassSecureBootCheck=dword:00000001

Cela permettra à l’installation de passer outre la nécessité d’avoir une puce TPM.

Windows Latest décrit également une autre méthode utilisant cette fois le fichier ISO. Lorsque celui-ci sera disponible, il faudra aller dans le dossier d’installation et remplacer le fichier appraiserres.dll par le même, mais cette fois issu du fichier ISO de Windows 10. Il faudra ensuite créer une image disque en utilisant un logiciel comme Rufus ou Anyburn.

Dans tous les cas, si vous avez un PC qui n’est pas préhistorique, vous devriez pouvoir lancer Windows 11 sans souci. Dans le cas contraire, ces deux méthodes pourraient vous aider. Le système d’exploitation devrait arriver dans les mois qui viennent, puisque Microsoft vise la fin de l’année pour son déploiement. Pour rappel, Windows 11 ne veut pas changer drastiquement l’expérience Windows 10, mais apporte tout de même son lot de nouveautés, notamment une refonte visuelle, ou encore la compatibilité avec les applications Android.

Source : Windows Latest



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !