WhatsApp, Facebook : l’Ouganda instaure une taxe de 17 € pour qu’on arrête de dire du mal des gens dans leur dos

 

WhatsApp, Facebook, Viber et Twitter vont devenir indirectement payants en Ouganda. La Parlement a voté une loi qui va imposer une taxe aux utilisateurs de réseaux sociaux du pays. Celle-ci sera d'environ 17 euros par an. L'objectif annoncé de cette loi portée par le Président Yoweri Museveni ? Essayer de lutter contre les “ragots”, qui sont selon lui encouragés par ces applications. Qui sont aussi des moyens très importants pour communiquer, mais il ne semble pas s'en émouvoir plus que cela.

facebook whatsapp

Le Parlement ougandais a voté une loi dont l'une des mesures est de taxer les habitants du pays qui utilisent les réseaux sociaux. WhatsApp, Facebook, Viber et Twitter sont par exemple concernés, rapporte la BBC. Le montant de la taxe est calculé sur la base de 200 shilling par journée d'utilisation. Pour que ce soit plus concret, ça équivaut à une taxe d'environ 17 euros par an si on se connecte tous les jours à au moins une de ces applications.

WhatsApp, Facebook et les autres sujets à une taxe

La loi entrera en vigueur le 1er juillet 2018. On ne sait pas encore comment elle va être appliquée dans les faits. Elle a été portée par le Président du Ouganda Yoweri Museveni, qui estime que les réseaux sociaux encouragent les gens à partager et colporter des “ragots”. Ces applications sont des outils de communication très importants dans ce pays pauvre, et ce sont les consommateurs qui trinquent directement avec cette mesure. Cette loi prévoit également une taxation des transactions financières opérées via des appareils mobiles. L'argent doit servir au remboursement de la dette de l'État.

Décidément, les réseaux sociaux sont dans le viseur des gouvernements. Facebook va être interdit en Papouasie-Nouvelle-Guinée pendant un mois. Officiellement pour “faire le ménage sur la plateforme”, lutter contre les fake news et supprimer les faux comptes. Mais certains y voient déjà une forme de censure. Le ministre de la Communication du pays a indiqué qu'il pourrait lancer le développement d'un réseau social gouvernemental pour les citoyens du pays.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Facebook Dating
Facebook Dating : l’application de rencontre est disponible en France

Facebook Dating arrive dans l’Hexagone, c’est officiel. Les Français, accompagnés de leurs voisins européens, peuvent dès aujourd’hui se créer un profil sur l’application du réseau social. Déjà testé à travers le monde, le service directement intégré à l’application Facebook, a…

facebook interdit anti vaccin
Facebook interdit désormais les publications anti-vaccins

Facebook va finalement interdire toutes les publications qui dissuadent les internautes de se faire vacciner. Bien décidé à lutter contre la prolifération de fake news, le réseau social s’est engagé à serrer la vis. Dans un second temps, Facebook va…

facebook refuse moderer trump
Facebook interdit désormais les messages qui remettent en cause la Shoah

Facebook va finalement interdire les contenus négationnistes dans le monde entier. Jusqu’ici, le réseau social de Mark Zuckerberg se contentait d’appliquer la législation en vigueur pays par pays. Les publications niant l’Holocauste étaient ainsi bannies en France et en Allemagne mais…

facebook censure photo oignons trop sexy
Facebook censure une photo d’oignons, ils seraient “trop sexy”

Facebook vient de censurer une photo montrant des oignons. D’après l’algorithme du réseau social, le cliché est “trop sexualisé” pour être publié sur la plateforme. Une nouvelle fois, l’algorithme de Facebook a fait de l’excès de zèle.  Ce 3 octobre 2020, Jackson…

twitter suspend comptes mort trump
Twitter suspend les comptes qui souhaitent la mort de Donald Trump

Twitter suspend les comptes qui souhaitent à plusieurs reprises la mort de Donald Trump. Atteint du coronavirus, le président des Etats-Unis a en effet été hospitalisé pendant plusieurs jours. Facebook et TikTok ont annoncé des mesures similaires contre les internautes…