Vous prenez l’avion vers les Etats-Unis ? Smartphones et ordinateurs sont désormais interdits en soute

Les Etats-Unis viennent de fixer de nouvelles règles pour le transport aérien : tout ce qui contient une batterie Li-Ion, en particulier les smartphones, tablettes, ordinateurs et batteries externes sont désormais strictement interdits en soute dans les vols commerciaux et doivent donc obligatoirement être transportés en cabine. Ils ne pourront par ailleurs plus être chargés qu’à 30% lors de vols cargo. Ces nouvelles règles visent à réduire le risque d’accidents impliquant la combustion spontanée de ce type de cellules contenant du Lithium hautement réactif.

Si vous voyagez aux Etats-Unis, attention : le département américain des Transports annonce la mise en place immédiate de nouvelles règles autour du transport des appareils contenant des batteries Li-Ion à bord des avions. Ces règles s’appliquent sur les vols en partance vers et depuis les Etats-Unis ainsi que sur les vols intérieurs. Concrètement, il est désormais interdit de transporter tout appareil contenant une batterie Li-ion en soute : « le transport des cellules ou batteries lithium ion est interdit en soute sur les vols passagers […] les cellules ou batteries lithium ion transportées sur les vols cargo ne doivent pas être chargées à plus de 30% ».

Les Etats-Unis interdisent les batteries Li-Ion dans la soute des avions

Concrètement, il faudra bien faire attention de retirer tout ce qui contient une batterie de vos bagages en soute, ce qui inclut aussi bien les appareils électroniques que les batteries externes. Les bagages « intelligents » avec batterie intégrée doivent autoriser le retrait des cellules Li-Ion avant l’enregistrement – batteries qui devront donc être transportées comme les autres en cabine. Si vous envoyez un smartphone pour le vendre, par exemple, à un client américain, il faudra également faire bien attention à ce que la charge ne dépasse pas 30%. On ne sait pas trop dans ce dernier cas si et comment cela sera contrôlé, ou si il s’agit davantage d’une provision légale en cas d’accident.

Lire également : Samsung – un avion atterrit en urgence à cause d’une tablette en feu !

Cette décision, selon le département des transports, « augmente la sécurité des passagers en permettant les appareils électroniques personnels à bord des avions tout en faisant en sorte que le frêt aérien de batteries soit transporté séparément ». Les incidents aériens impliquant des batteries Li-Ion se sont multipliés ces dernières années. Il s’agit dans la plupart des cas de départs de feu pouvant provoquer un atterrissage d’urgence. Mais elles sont aussi régulièrement soupçonnées d’être impliquées dans des accidents aériens plus graves. La décision américaine intervient quelques mois après une décision similaire des autorités chinoises. Il n’est pas impossible qu’à terme, l’Agence européenne de la sécurité aérienne prononce le même genre de mesure.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !