Voitures électriques : ce concept place la batterie à la verticale pour booster l’autonomie de 30%

 

Alors que le consensus veut que les batteries des voitures électriques se trouvent dans le châssis, l’entreprise Page-Roberts a dévoilé un concept de batterie verticale. Les ingénieurs affirment que cette disposition permet de gagner en autonomie tout en réduisant la taille et le poids du véhicule. Toutefois, il est nécessaire de revoir l’intérieur de l’habitacle.

concept voiture batterie verticale
Crédits : Page Roberts

Le nerf de la guerre pour les voitures électriques, c’est bien entendu la batterie. Les constructeurs cherchent constamment à améliorer l’autonomie de leurs véhicules, tout en essayant de ne pas faire l’impasse sur les autres caractéristiques essentielles. Aussi, le design quasi universellement adopté par les marques, dit « skateboard », consiste à placer la batterie à l’intérieur du châssis, ce qui a pour effet placer le centre de gravité dans la partie inférieure. Néanmoins, cette solution présente son lot d’inconvénients.

« La disposition en skateboard est devenue le pilier de la plupart des voitures électriques », explique la société britannique Page-Roberts. « Mais cela se traduit par des véhicules plus grands, avec des pertes aérodynamiques et une consommation d’énergie accrues (en particulier à des vitesses d’autoroute), une structure supplémentaire nécessaire pour se protéger contre les chocs, et un empattement plus long pour tenir compte de la batterie. L’augmentation de la taille et du poids réduit considérablement l’autonomie ».

Sur le même sujet : Huawei développe un outil qui surveille l’état de la batterie des voitures électriques

Une batterie à la verticale pour plus d’autonomie et d’efficacité

Les chercheurs de Page-Roberts proposent de leur côté une autre solution. En disposant la batterie à la verticale, ils affirment avoir trouvé un moyen d’augmenter l’autonomie de 30 %. Celle-ci vient alors se loger entre les sièges avant et arrière du véhicule. De cette manière, la taille du châssis s’en trouve grandement réduite, entraînant avec elle celle de la voiture. Ainsi, ce dernier gagne en aérodynamique en réduisant le poids total d’environ 100 kg.

Ce design a aussi pour effet de réduire les coûts de production, en retirant du processus la fabrication de matériaux destinés à protéger les utilisateurs en cas d’accident. Un énorme point positif pour l’idée, alors que les experts prévoient déjà que les voitures électriques seront moins chères que les voitures thermiques d’ici 2027.

Cependant, quelques inconvénients sont à noter. Page-Roberts admet que son design s’adresse avant tout aux véhicules accueillant 4 personnes au maximum, car il demande une réorganisation totale de l’habitacle. Comme le montre la photo ci-dessous, il est en effet nécessaire de placer dos à dos les sièges avant et arrière. Pas sûr que ce design convaincra la clientèle, à une époque où les SUV gagnent en permanence des parts de marché.

Source : Page-Roberts



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !