Vladimir Poutine utilise toujours Windows XP malgré les risques de piratage

Vladimir Poutine utilise toujours Windows XP malgré les risques de piratages. Les systèmes d’exploitations les plus récents de Microsoft n’ont pas reçu la certification secret-défense, ce qui explique pourquoi le président russe doit utiliser cette antiquité. Néanmoins le Kremlin et l’ensemble des agences gouvernementales russes devraient passer dans peu de temps sous Astra Linux, un OS russe.

Crédits : Service presse Kremlin

La Russie a beau être capable de couper la connexion Internet de la France quand elle le veut, de mener des vastes campagnes de piratage ou d’aider un certain président américain à remporter des élections, il semble que son leader Vladimir Poutine ne soit pas très au point question cyber-sécurité. Le président russe utilise toujours Windows XP sur son ordinateur personnel dans son bureau du Kremlin et dans sa résidence présidentielle à Novo-Ogaryovo près de Moscou.

C’est en tout cas ce qu’affirme le site d’information russe OpenMedia, en s’appuyant sur des photos diffusées par le service presse présidentiel. Vous pouvez d’ailleurs en voir une ci-dessus. Le fond d’écran ne ment pas, on reconnaît la grosse barre des tâches bleue de Windows XP. Mention spéciale d’ailleurs pour cette belle photo du Kremlin en fond d’écran. Pour rappel, Microsoft a arrêté le suivi de Windows XP en avril 2014. Mais alors pourquoi Vladimir Poutine n’est-il pas passé sous un OS plus récent ?

À lire également : Vladimir Poutine affirme ne pas avoir de smartphone !

Pas de certification secret-défense

Windows XP est considéré comme particulièrement « vulnérables aux virus et aux failles de sécurité » comme le rappelle Microsoft. Fait invraisemblable, le système d’exploitation le plus populaire des années 2000 est le dernier à avoir la certification secret-défense, selon des documents du ministère de la Défense russe. Windows 10 par exemple est approuvé sur les PC qui ne contiennent pas de secrets d’état, ce qui à notre humble avis ne concerne pas vraiment l’ordinateur de Vladimir Poutine.

Cependant, le vieil OS devrait bientôt être remplacé par Astra Linux, une distribution Linux dérivée de Debian en développement depuis 2008. Le gouvernement russe veut également se tourner vers des navigateurs de recherche russes comme Yandex par exemple. Le Kremlin n’a pas fait de commentaires sur le fait que Vladimir Poutine utilise encore une antiquité comme Windows XP. 

Comme le précisent judicieusement nos confrères du journal The Guardian, difficile de savoir si le fait que Poutine utilise XP représente une véritable menace ou non pour la cyber-sécurité du Kremlin. D’après OpenMedia, les risques sont minimes puisque l’ancien officier du KGB n’utilise « quasiment jamais Internet » persuadé que c’est un « projet de la CIA ». Nous voila rassurés.

Source : The Guardian



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !