USB type C : Microsoft veut rendre le port réversible encore plus fin avant de l’intégrer à ses PC Surface

L’USB type C n’est pas assez fin selon Microsoft qui a déposé un brevet dans lequel la firme propose un design de port encore plus fin. Microsoft a jusqu’ici tardé à adopter le nouveau format de ports qui commence à se retrouver sur la plupart des smartphones et certains ordinateurs concurrents. Les choses seraient néanmoins en train de changer, et Microsoft pourrait proposer l’USB-C dans ses prochains PC Surface. 

microsoft usb c

Depuis le début du USB type C, Microsoft cache très mal son enthousiasme pour une technologie qui est encore totalement absente de son lineup. Un comble, alors que les connecteurs et câbles USB type C se déclinent sur pratiquement tous les derniers smartphones, et un nombre grandissant d’ordinateurs concurrents. Apple a par exemple carrément choisi de faire du 100% USB-C sur ses derniers MacBook Pro. L’avantage de ce format, c’est qu’on peut y faire passer tout un tas de protocoles différents (de l’USB 3.1 comme du Thunderbolt 2, du HDMI ou du Display Port par exemple), ce qui en fait pour la première fois un câble et connecteur vraiment universel. Et en plus il est réversible !

USB type C : Microsoft veut des ports plus fins

Les motivations de Microsoft qui reste jusqu’ici ostensiblement en retrait de cette technologie restent assez obscures. Mais il semble qu’en coulisses Microsoft ait déjà créé une équipe d’ingénieurs pour innover autour de ce format. Comme en témoigne un brevet, datant de 2017 mais qui vient d’être publié. Selon nos confrères de Windows Latest, le but de ce brevet, c’est de rendre le connecteur et son réceptacle plus fins. Une manière de simplifier la tâche des ingénieurs du prochain Surface ? Ce serait en tout cas parfaitement approprié, vous allez le voir, pour des Surface hybrides à petit prix qui pourraient, selon les rumeurs, être annoncées cet été.

Car… il est question de colle. Plutôt que de créer une cage autour du connecteur, les ingénieurs pensent utiliser le PCB sur la partie intérieure. Le brevet révèle que la partie supérieure du connecteur peut être tout simplement collée au châssis de l’ordinateur « en utilisant de la colle, de l’époxy ou un autre adhésif ». Le second brevet montre comment construire un connecteur plus fin dont l’enveloppe en plastique se fond dans le prolongement du connecteur. Bien sûr, il ne s’agit que d’un brevet et rien n’est confirmé en termes d’applications. Mais l’USB-C façon Microsoft pourrait tout de même faire son petit effet. Surtout, le brevet montre que l’entreprise cherche encore la bonne formule pour l’intégrer à ses produits.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung lance une carte microSD 512 Go au prix de 290€

Samsung publie la fiche produit de sa carte microSD de 512 Go sur son site officiel. Celle-ci propose des débits jusqu’à 100 Mb/s en lecture et jusqu’à 90 Mb/s en écriture, permettant de transférer relativement rapidement de gros fichiers. On…