USB Killer : un étudiant risque 10 ans de prison pour avoir grillé 66 ordinateurs de sa fac

Maj. le 19 avril 2019 à 18 h 30 min

Un étudiant a volontairement grillé 66 ordinateurs de sa fac en y insérant une clé du nom de USB Killer qui détruit 95% des machines dans lesquelles elle est insérée. Il a reconnu les faits et risque désormais jusqu’à 10 ans de prison et une amende de 250 000 dollars.

USB Killer

Les faits se sont déroulés en février 2019. Un étudiant de 27 ans à l’université College of St Rose de New York a délibérément inséré une « clé USB tueuse » dans plusieurs dizaines de PC de sa fac. Il s’est même filmé en train de commettre son forfait. Au total, l’étudiant a grillé 59 PC de bureau classiques et 7 ordinateurs tout-en-un qui se trouvaient dans la salle informatique de l’établissement en utilisant un USB Killer, une clé USB destructrice qu’il s’est procurée sur internet.

Pour avoir endommagé 66 ordinateurs de sa fac, un étudiant risque 10 ans de prison

L’USB Killer est une clé spéciale qui fait parler d’elle depuis déjà quelques années déjà. Elle existe désormais en version 3 et on la retrouve à moins de 50 € sur le web. Cette clé est capable de détruire 95% des PC dans lesquels elle est insérée en leur infligeant une décharge électrique. Les circuits électroniques de la majorité des ordinateurs n’y résistent pas et se font systématiquement griller. C’est justement ce qu’ont subi 66 ordinateurs du College of St Rose de New York le 14 février dernier.

Les réparations ont coûté 58 471 $ dont 51 109 $ pour l’achat de nouveaux équipements et 7,362 $ pour les dépenses d’investigations et de main d’oeuvre. L’accusé risque jusqu’à 10 ans de prison et une amende de 250 000 dollars. Mais on peut prédire sans risque de se tromper que la sentence sera loin d’être aussi sévère. Dans un document de négociation de peine soumis au tribunal, il plaide déjà coupable avant même son procès.

L’étudiant de 27 ans a reconnu les faits et accepte de prendre en charge tous les frais de réparation engagés par l’université. Son sort est désormais entre les mains du juge. Le procès est prévu pour prendre place le 12 août 2019.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Wikipédia est désormais banni en Chine, dans toutes les langues

Wikipédia n’est plus accessible en Chine. Le gouvernement chinois a décidé de bannir intégralement l’encyclopédie en ligne qui subissait déjà des mesures restrictives. Il n’est désormais plus possible d’y accéder dans l’Empire du Milieu, quelle que soit la langue utilisée….

Ebay : payer en Bitcoin bientôt possible ?

Ebay pourrait bientôt permettre de payer vos achats en Bitcoin. Une affiche publicitaire placardée dans le métro new-yorkais tease en effet l’arrivée d’une nouvelle option de paiement en cryptomonnaies.  Une immense affiche publicitaire Ebay a fait son apparition dans le…

Firefox va bloquer les extensions qui contiennent du code malicieux

Mozilla apporte des changements à la politique de sécurité et de confidentialité de Firefox. Dès juin 2019, de nombreux modules complémentaires seront bannis du store du navigateur. Les extensions qui contiennent du code malicieux sont particulièrement visées. Mozilla a fait…

La 5G pourrait rendre les prévisions météo moins fiables

La 5G utilise des fréquences semblables à celles observées par une partie des instruments des satellites d’observation météorologique. Des scientifiques s’inquiètent dans Nature de l’impact que ces ondes peuvent avoir sur la collecte de données. Ils estiment que les prévisions…

Avengers Endgame est déjà disponible en téléchargement illégal

Avengers : Endgame est assuré de faire un carton au cinéma. Mais le film pourrait bien également battre des records de piratage. D’ailleurs, quelques heures après sa sortie au cinéma, il était déjà disponible en téléchargement illégal par torrent. Seulement…

Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…