Une famille assure qu’un AirTag a été utilisé pour la pister dans un parc Disney

 

Un AirTag aurait été utilisé pour espionner une famille américaine lors d'un voyage à Disney World. Après une journée passée dans le parc, l'adolescente de la famille a reçu une notification assurant qu'une balise bluetooth inconnue se déplaçait avec eux. Inquiets, ils ont contacté les forces de police. 

Airtags

La famille Gaston, originaire du Tennessee (Etats-Unis), s'est rendue dans le parc d'attractions de Disney World en Floride. Après avoir passé une journée féérique en compagnie de Mickey et consorts, Jennifer Gaston, l'adolescente de la famille, a reçu une notification alarmante sur son iPhone alors qu'ils rejoignaient la voiture.

L'avertissement assurait qu'un AirTag inconnu se déplaçait avec elle et sa mère. Pour éviter les abus, les iPhone sont en effet capables de repérer la présence d'une balise inconnue à proximité. Une notification apparait alors à l'écran de l'iPhone pour alerter les usagers qu'un individu malveillant cherche probablement à les espionner.

Un AirTag aurait permis d'espionner une famille lors d'un séjour à Disney World

“Je n'avais aucune idée, aucune idée de ce qu'était un Air Tag. Comme, j'étais désemparée”, explique la mère de famille, qui précise que le tracker bluetooth a été repéré pour “la première fois avec elle à 19 h 09 et nous avons reçu la notification vers 23 h 33”. Il semble que l'AirTag ait permis de suivre leurs déplacements dans le parc pendant 4 heures.

L'avertissement envoyé par Apple montre que l'AirTag a suivi la famille dans tout le parc. En cliquant sur la notification, une carte montre en effet tous les déplacements de la mystérieuse balise. Elle affiche la “première destination où elle a été détectée avec elle, puis elle trace une ligne avec tous les points où ma fille s'est rendue”. Consciente des dangers, la mère de famille s'est lancée à la recherche du AirTag qui se déplace avec sa fille.

“J'avais vu des vidéos d'autres personnes avertissant les gens à leur sujet”, souligne l'Américaine. Avec sa fille, elle a secoué tous ses sacs et ses vêtements dans le parking de Disney World. En vain. Aucune trace de la balise bluetooth. Elles sont alors retournées à leur hôtel. Suspectant qu'un individu malveillant piste sa fille, elle a appelé la police.

Le bureau du shérif a déclaré que l'absence d'AirTag ne permet pas d'ouvrir une enquête. Etant donné que le tracker n'a pas pu être localisé, il n'y a pas de violation criminelle dans ce cas. Les autorités précisent qu'il est possible de remonter jusqu'à un individu grâce au numéro de série de l'accessoire.

Un avertissement erroné ?

D'après le bureau du shérif local, il est très probable qu'il s'agisse d'une simple erreur. La multiplication des appareils Apple (iPhone, iPad, AirTag…) au sein du parc a pu provoquer l'envoi d'un avertissement erroné sur l'iPhone de la jeune fille.

On imagine que la famille Gaston ait pu se retrouver pendant plusieurs heures à proximité d'une balise appartenant à autrui, dans un sac ou au fond d'un portefeuille. Dans un parc comme Disney World, il n'est pas rare de patienter pendant des heures pour entrer dans une attraction. Dans ce contexte, l'iPhone de l'adolescente a pu se retrouver proche d'une balise.

Malgré la théorie de la police, la mère de famille encourage tous les usagers à prendre la menace des AirTag au sérieux. “Faites vos recherches et découvrez de quoi il s'agit. Ayez des paramètres appropriés sur votre téléphone afin que si vous avez un Air Tag qui se promène avec vous, assurez-vous que votre téléphone le détectera”, explique-t-elle aux médias américains. Pour mémoire, les utilisateurs d'un smartphone Android peuvent également repérer la présence d'un AirTag. Pour ça, il est nécessaire d'installer Tracker Detect, une application Android proposée par Apple sur le Play Store.

Quoi qu'il en soit, ce ne serait pas la première fois que la balise d'Apple est utilisée à des fins malveillantes. D'après les rapports de police, des voleurs de voiture se servent d'AirTag pour pister les véhicules qu'ils souhaitent subtiliser jusqu'au domicile de leur victime. Le tracker est également utilisé pour espionner des femmes. En décembre dernier, une jeune femme qui sortait d'un bar a découvert qu'un AirTag la suivait à la trace. Malgré les précautions et les mesures prises par Apple, il semble que l'AirTag soit de plus en plus utilisé par des criminels.

Source : WKRN



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !