Uber reçoit l’aide de Stellantis pour se débarrasser des voitures thermiques d’ici 2030

 

Uber veut accélérer sa transition énergétique. Pour ce faire, l'entreprise de VTC vient de signer un partenariat d'envergure avec Free2Move, une filiale du groupe Stellantis. L'objectif est clair : convertir 50% du parc existant d'ici 2025 et interdire l'inscription aux chauffeurs propriétaires d'une voiture thermique à l'horizon 2030.

Uber transition électrique
Crédits : Uber

Depuis que le Parlement européen a confirmé sa volonté d'interdire la vente des véhicules thermiques neufs dès 2035, de nombreux constructeurs automobiles ont accéléré leur transition énergétique. C'est par exemple le cas de Renault qui vise le 100 % électrique d'ici 2030, mais aussi de Volkswagen qui a annoncé l'arrêt de la production de voitures thermiques pour 2035. Même la marque de luxe Porsche a affirmé que 80% de ses voitures seront électriques d'ici 2030.

Bien entendu, les constructeurs automobiles ne sont pas les seuls concernés par cette mesure. C'est également le cas des compagnies de taxis ou de VTC, comme Uber par exemple. Le PDG du leader mondial du VTC, Dara Khosrowshahi, a annoncé la semaine dernière qu'il comptait proposer uniquement sur sa plateforme des voitures électriques dès 2030.

Notre objectif est que d'ici la fin de la décennie, tous les chauffeurs d'Uber aux Etats-Unis, au Canada et en Europe ne conduisent plus que des voitures électriques. Si tout se passe comme prévu, il ne sera plus possible aux chauffeurs de s'inscrire sur notre plateforme en 2030 avec une voiture thermique”, avait-il confirmé dans une interview accordée à nos confrères de la chaîne américaine CBS.

Uber s'allie à Stellantis pour électrifier son parc français

Or, nous en savons désormais plus sur la manière dont va procéder Uber, en France en tout cas. En effet, l'entreprise vient de signer un partenariat d'envergure avec Free2Move, une filiale du groupe auto Stellantis spécialisée dans l'autopartage. Grâce à cette union, Uber espère pouvoir accélérer la transition vers l'électrique de son parc français, composé actuellement de 30 000 véhicules.

L'objectif est le suivant : convertir 50% de sa flotte en électrique d'ici 2025.Ce partenariat a pour action d'accélérer et de faciliter le verdissement des flottes pour atteindre les objectifs européens du passage au tout électrique et nous sommes fiers d'être aux cotés d'Uber pour les accompagner dans la mobilité de demain”, a déclaré dans un communiqué Brigitte Courtehoux, directrice générale de Free2Move.

Les chauffeurs propriétaires de voitures thermiques se verront notamment proposer la location d'une voiture électrique du groupe Stellantis (Peugeot, Citroën, Opel, etc.) à des tarifs avantageux. Au total,  Uber annonce avoir réservé un fond de 75 millions d'euros pour procéder à sa transition vers l'électrique.

Source : Challenges



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !