TousAntiCovid a déjà été téléchargé plus de 1,2 million de fois

 

TousAntiCovid semble enfin connaître le succès que le gouvernement espérait. L'application de contact tracing devant aider à lutter contre le COVID-19 a en effet été téléchargée plus de 1,2 million de fois selon Cédric O. La solution française reste pourtant encore rigoureusement incompatible avec des applications similaires dans les pays voisins.

TousAntiCovid

Cette fois-ci, il semble que ce soit la bonne. Alors que la première application de contact tracing française vient d'être remplacée par TousAntiCovid jeudi dernier – il semble que le succès soit enfin au rendez-vous. Cédric O, le Secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, affirmait en effet dimanche sur son compte Twitter que l'application avait été téléchargée plus de 1,2 million de fois.

Et la tendance semble depuis continuer. Après des bugs en série jeudi soir liés à une surcharge des serveurs TousAntiCovid nous avons pu en effet constater ce mardi 27 octobre 2020 que l'application restait numéro 1 des téléchargements sur le Google Play Store et l'App Store :

TousAntiCovid top applications Play Store App Store
Le top des applications les plus téléchargées sur le Play Store (à gauche) et le même classement sur l'App Store (à droite, via Appfigures.com)

TousAntiCovid : les Français tournent la page de StopCovid

Il faut dire que StopCovid, la première mouture de l'application de suivi des contacts avait, pour le dire poliment, “une grande marge de progression” pour être à la hauteur du défi contre lequel elle devait lutter. C'est à dire permettre de vivre avec le virus, sans forcer sans cesse le pays à adopter des mesures contraignantes comme le confinement ou le couvre-feu à cause duquel les citoyens doivent remplir une nouvelle attestation pour sortir de chez eux après 21 heures.

En plus de divers bugs, qui empêchait à certains smartphones de reconnaître les cas contacts, StopCovid a souffert d'une communication calamiteuse. Du respect de la vie privée, en passant par l'utilisation d'une solution franco-française plutôt que de s'appuyer sur les API clé en main conçues par Google et Apple pour leurs plateformes – alors même que c'est le choix de pays limitrophes et que la France plaide depuis le début pour une vaste compatibilité pan-européenne – tout semblait fait pour décourager les français de l'installer.

De quoi faire dire à certains que StopCovid était un échec cuisant. Or si elle règle quelques bugs et est désormais plus complète avec des infos utiles qui incitent les utilisateurs à la consulter plus souvent, nombre des défauts de StopCovid sont encore bien là. TousAntiCovid reste notamment rigoureusement incompatible avec les API de Google et Apple ainsi qu'avec toutes les applications similaires en Europe. Il faut donc toujours bien penser à télécharger l'application du pays que vous visitez lorsque vous êtes en voyage.

Lire également : Apple et Google intègrent désormais le contact tracing dans leur OS pour lutter contre le coronavirus

On note que la France aurait pu s'épargner un peu de difficultés en se rapprochant davantage de ses voisins et de la Commission européenne. Celle-ci recommande en effet une solution protectrice de la vie privée et qui peut déboucher sur une vaste interopérabilité. L'Allemagne, l'Italie et l'Irlande l'ont mise en place, ce qui permet aux applications de ces pays d'être compatibles entre elles…



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !