StopCovid est un cuisant échec, admet Jean Castex

StopCovid est un véritable fiasco, admet à demi-mots Jean Castex, le nouveau Premier ministre. Près de 3 mois après son lancement, l'application de traçage contre le coronavirus n'a pas obtenu les résultats espérés par le gouvernement. Face à ce fiasco annoncé, les autorités ont abandonné l'idée de proposer des bracelets et badges connectés pour améliorer le suivi. 

stopcovid échec jean castex

Avec seulement 2,3 millions de téléchargements et 72 notifications envoyées en 3 mois, StopCovid est un véritable pétard mouillé. Lors d'une interview accordée à France Inter, Jean Castex admet d'ailleurs que l'application de suivi “n'a pas obtenu les résultats qu'on en espérait, peut-être par défaut de communication” . Le responsable pointe du doigt la campagne de communication autour de StopCovid. Pour corriger le tir, la Direction générale de la Santé (DGS) a récemment annoncé l'arrivée d'une nouvelle campagne de com' pour la rentrée scolaire de septembre.

“Mais nous savions que tester grandeur nature un tel outil par temps d’épidémie serait particulièrement difficile. Nous ne sommes pas le seul pays a faire ce même constat” souligne Jean Castex. Par exemple, le Québec a renoncé à développer une application de tracking pour le moment. “StopCovid est un outil dans la panoplie de lutte contre l’épidémie (…) Mais ce n’est pas l’outil majeur de lutte contre la pandémie” conclut le dirigeant. Pour rappel, l'hébergement de StopCovid coûte 200 000 et 300 000 € par mois à l'Etat.

Sur le même sujet : l’Europe critique l’application française StopCovid incompatible avec les pays voisins

Pas d'objets connectés pour accompagner StopCovid

Refroidi par les résultats catastrophiques de StopCovid, la Direction générale de la Santé (DGS) a mis sur pause le projet d'objets connectés dédiés à compléter l'application. “On va dire que ce n’est a priori plus une priorité” assure une source proche du dossier à BFM TV. “Aucune décision n'est prise quant à l'adoption de solutions techniques de ce type” confirme officiellement la DGS.

Il y a quelques mois, le gouvernement français avait évoque l'idée de développer des badges ou des bracelets connectés destinés aux individus dépourvus de smartphone, comme les personnes âgées ou les enfants. Pour l'heure, le projet est au point mort. Est-ce vraiment une surprise ? On attend votre avis dans les commentaires.

Source : France Inter



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos dernières applications !
google meet annulation bruit
Google Meet : la suppression du bruit débarque sur Android et iOS

Les versions Android et iOS de Google Meet accueillent enfin la suppression des bruits ambiants. Seulement, cette fonctionnalité appréciée ne sera pas disponible pour le tout le monde dans l’immédiat. En effet, seuls les abonnés à la G Suite pourront…

google maps new ui
Google Maps teste une nouvelle interface “voiture” bien plus pratique

Google améliore l’interface “voiture” de Google Maps dans un test grandeur nature. Le mode ressemble à ce que Google propose via Android Auto, avec une navigation et des contrôles simplifiés. Google Maps teste une toute nouvelle interface pour la navigation…

meilleurs antivirus android
Android : les meilleurs antivirus gratuits

Les antivirus sur Android sont au cœur d’un grand débat : certains considèrent qu’ils ne sont pas nécessaires, alors que d’autres préfèrent se sentir mieux protégés. C’est pourquoi nous vous proposons un comparatif des meilleurs antivirus gratuits sur Android. Ce…

waze
Waze se met à jour avec Google Assistant en Français et les voies de circulation

Waze annonce plusieurs nouveautés dans l’application de navigation, en particulier la compatibilité désormais complète de Google Assistant en Français et l’indication des voies de circulations comme dans Google Maps et Plans. L’application bénéficie également d’un léger redesign. Waze s’est imposé…