Tinder : l’appli de rencontres explique comment matcher plus souvent

Tinder a publié un article dans lequel il précise le fonctionnement de son algorithme. On y apprend notamment que ce dernier favorise les utilisateurs qui passent le plus de temps sur l’appli. Donc pour matcher plus souvent, n’hésitez pas à vous connecter régulièrement, l’application vous le rendra. 

tinder match

Tinder a publié une note de blog dans laquelle il décrit en partie comment fonctionne son algorithme. Des explications nous permettant de mieux comprendre comment améliorer ses chances de matcher, c’est à dire d’être proposé à d’autres utilisateurs et de recevoir des propositions qui peuvent nous intéresser.

Tinder : plus vous l’utilisez, plus vous êtes attractif

« Le facteur le plus important qui peut vous aider à améliorer vos Matchs potentiels sur Tinder, c’est… d’utiliser l’application. Nous mettons la priorité sur les Matchs potentiels qui sont actifs, et qui le sont en ce moment-même. Nous ne voulons pas vous faire perdre votre temps avec des profils d’utilisateurs inactifs », explique Tinder. Autrement dit, plus vous passez de temps sur l’app, plus l’algorithme vous favorise et vous met en avant. Il peut donc être intéressant de se connecter ne serait-ce que 5 minutes par jour juste pour faire comprendre à l’appli qu’on est disponible, actif et prêt à engager la conversation.

Lire aussi : Tinder va garantir aux femmes le droit de faire le premier pas avec les mecs

Tinder répond aussi quant aux rumeurs d’un « Elo Score », un genre de note de profil. Si celui a bel et bien été utilisé, il n’est plus d’actualité. « C’est une mesure dépassée et notre technologie de pointe ne se base plus dessus », apprend-on. « C’était une partie de notre algorithme qui prenait en compte la façon dont les autres interagissaient avec votre profil », précise l’article. Le système comparait « les swipes à gauche et à droite, et servait à vous présenter des Matchs potentiels susceptibles de vous correspondre, d’après les similarités avec lesquelles les autres interagissent sur les profils. En fonction de ces notes que vous receviez, on obtenait un ‘score’ : un résultat sous forme de chiffre dans nos systèmes, qui était alors utilisé dans d’autres aspects de notre algorithme », ajoute Tinder.

Pour le reste, on le savait déjà : la géolocalisation est également un facteur important, mais pour le reste, il y a beaucoup de hasard. Vous n’êtes pas forcément redirigés vers des personnes qui ont les mêmes hobbys, la même religion, la même couleur de peau, le même statut social ou les mêmes revenus.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos dernières applications !
WhatsApp ne fonctionnera plus sur ces smartphones dès 2020

WhatsApp ne fonctionnera plus sur les iPhone sous iOS 8 ni sur les smartphones sous Android Gingerbread (ou version antérieure) dès le mois de février 2020. Peu avant, l’application de messagerie instantanée disparaîtra des derniers appareils tournant sous Windows Phone….

WhatsApp teste les messages qui s’autodétruisent comme dans Snapchat

WhatsApp teste en ce moment la possibilité d’écrire des messages qui s’autodétruisent après une durée définie par l’utilisateur. Une fonctionnalité qui rappelle Snapchat – mais qui commence à se retrouver chez la concurrence, notamment sur Telegram ou dans Gmail.  WhatsApp…