Tim Bernes-Lee, l’inventeur du Web veut permettre aux internautes de contrôler leurs données

Maj. le 12 mars 2019 à 15 h 27 min

À l’occasion du 30e anniversaire du Web, Tim Bernes-Lee, l’inventeur du World Wide Web ressort son manteau d’évangéliste pour un Web vertueux et débarrassé de ses imperfections. Pour lui, il n’est pas encore trop tard pour sauver les meubles. Il souhaite surtout instaurer un « contrôle total des données » par les utilisateurs, face aux dérives de quelques géants qui contrôlent le Web.

Tim Bernes-Lee - 30 ans du Web

Ce mardi 12 mars 2019, le monde fête le 30e anniversaire du Web. C’est en effet le 12 mars 1989 que Tim Bernes-Lee publiait un article considéré comme l’acte de naissance du World Wide Web. Il porte logiquement la paternité du réseau, mais n’aime pas ce qu’est devenu le Web en quelques décennies. L’inventeur est surtout déterminé à sauver Internet de ses dérives, une tâche bien lourde, mais qui ne le décourage pas.

Lire égalementWorldWideWeb : testez le tout premier navigateur web créé en 1990

Tim Bernes-Lee : l’accès aux données est un droit

Comment compte-t-il sauver le Web ? Déjà en instaurant un meilleur contrôle des données par les utilisateurs. Tim Bernes-Lee regrette qu’une poignée de géants aient un contrôle absolu sur le Web et surtout un contrôle des données personnelles. Raison pour laquelle il souhaite créer un créer un nouvel Internet dont il explosera les principes pendant une tournée mondiale de 30 heures qui débute ce 12 mars 2019 et qui le conduira de Genève à Londres, puis en Afrique.

La vie privée constitue l’un des piliers de son projet pour un nouveau Web alors que des acteurs comme Facebook ont complètement perverti la gestion des données personnelles. « Vous ne devriez pas pouvoir les vendre pour de l’argent. Le contrôle et l’accès aux données est un droit ». Pour lui, il faut séparer les données personnelles des applications et services qui y ont accès.

Les géants comme Facebook, Amazon et Google ne devraient pas pouvoir gérer directement les données, c’est pour cette raison que Tim Bernes-Lee a récemment annoncé son projet Solid, un outil qui redonne le contrôle des données personnelles aux utilisateurs. Son but ? Fournir un système de gestion des données entièrement décentralisé. Il affirmait il y a quelques mois que ce système devrait donner « à chacun de nous le contrôle complet sur ses données, personnelles ou non, d’une manière révolutionnaire ».

Voilà le principal pilier de son projet pour un Web plus juste. Un Web qui sépare les données des utilisateurs des services qui les exploitent : Facebook, Amazon, Google, etc. Chaque utilisateur doit pouvoir stocker ses données personnelles chez lui de sorte que les plateformes ne puissent les utiliser sans son consentement. Une idée intéressante et ambitieuse, en espérant qu’elle puisse un jour devenir une réalité.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Firefox 66 est disponible : les nouveautés et comment le télécharger

Firefox 66 est désormais disponible au téléchargement. Cette nouvelle version permet notamment de bloquer automatiquement l’autoplay des vidéos, comme Google Chrome le fait déjà. On fait le tour ensemble sur les nouveautés proposées par Mozilla.  Près de deux mois après…

YouTube alerte les internautes en cas de fake news

YouTube vient d’annoncer une fonctionnalité visant à lutter contre les fake news. L’application analysera désormais toutes les recherches effectuées par les internautes. Lorsqu’un utilisateur saisit un terme ou une expression ayant rapport à des sujets particuliers, un panneau d’information s’affichera…

Google teste des publicités shopping dans Google Images

Google est en train de tester des pubicités shopping directement intégrées à Google Images. Concrètement, la fonctionnalité, inspirée d’Instragram et de Pinterest, affiche des bulles cliquables sur les éléments que l’on voit sur certaines images – par exemple des meubles…