TikTok est dans le viseur des États-Unis pour une affaire de vol de données personnelles

 

Une commission parlementaire américaine a réclamé ce mardi une enquête contre les pratiques douteuses de TikTok en matière de confidentialité des données personnelles. Le célèbre réseau social chinois est plus que jamais dans la ligne de mire des États-Unis. 

TikTok smartphone
Crédit photo : Unsplash.

Ce n’est plus vraiment l’amour fou entre TikTok et les États-Unis. À vrai dire, ça ne l’a jamais vraiment été. TikTok avait déjà été banni aux États-Unis sous l’administration Trump il y a quelques années. Tout récemment, un commissaire de la FCC américaine a même envoyé une lettre à Apple et Google pour leur demander de retirer l’application de leur store respectif.

Désormais, c’est au tour des sénateurs américains de resserrer l’étau autour du réseau social qui fait fureur en Chine et partout ailleurs sur la planète. Une commission parlementaire américaine vient en effet ce mardi de demander une enquête sur les pratiques douteuses de TikTok en matière de confidentialité de données personnelles. La pression monte de plus en plus pour le réseau social du groupe chinois ByteDance.

TikTok fait l’objet d’une enquête aux États-Unis

TikTok est au cœur de la controverse aux États-Unis suite à un article de BuzzFeed paru à la mi-juin. Le papier en question affirme alors que plusieurs employés de ByteDance en Chine – le groupe qui détient TikTok – ont eu accès à plusieurs reprises à des données non publiques sur plusieurs utilisateurs américains du réseau social. TikTok a alors confirmé ces informations et tenté de rassurer les différents élus américains dans la foulée. Mais sans réussite, puisque le président et le vice-président de la commission du Sénat américain sur le renseignement demandent une enquête pour « tromperie apparente ».

Selon eux, « des employés basés en Chine ont eu un accès total à des informations sur les utilisateurs américains, comme des dates de naissance, des numéros de téléphone et d’autres données d’authentification ». Un problème important, car la loi chinoise oblige notamment aux entreprises du pays de partager leurs données si le gouvernement de Pékin l’exige.

À lire aussi : TikTok, comment activer le mode sombre

TikTok tente de son côté de se défendre et un porte-parole de l’application a réagi, en assurant que « TikTok n’a jamais partagé de données sur des usagers américains avec le gouvernement chinois et qu’il ne le ferait pas s’il le lui demandait ». À la mi-juin, le réseau social chinois avait pourtant déjà annoncé que toutes les données des utilisateurs américains de l'application étaient désormais stockées sur des serveurs du groupe Oracle aux États-Unis. Affaire à suivre.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !