Test Huawei Watch Fit : la parfaite montre connectée pour se mettre au fitness

 

Tandis que le nombre de nouveaux smartphones Huawei se réduit comme peau de chagrin en Europe, l'entreprise chinoise se diversifie de plus en plus et enchaîne les annonces concernant les produits connectés. L'un des derniers en date a pour nom Watch Fit, une montre connectée qui a tout du tracker d'activité. Nous l'avons testée durant plusieurs semaines et vous livrons toutes nos conclusions.

Si Huawei n’en est pas à son coup d’essai en matière de montres et bracelets connectés, avec ses gammes Huawei Watch GT et Huawei Band, la marque chinoise lance aujourd’hui un tout nouveau modèle qui n’appartient à aucune des deux gammes précitées : la Watch Fit. Et bien que le constructeur désigne cet accessoire comme une “montre intelligente”, la Watch Fit peut aussi être apparenté à un bracelet connecté (c’est d’ailleurs comme cela qu’il nous a été présenté la première fois, avant même que sa sortie ne soit officialisée).

Si la Watch Fit peut faire office de bracelet ou de montre connectée, c'est parce que de nos jours, en termes d’usages, la frontière entre les deux est de plus tenue. On retrouve bien souvent le même système d’exploitation, les mêmes capacités matérielles et les mêmes fonctionnalités sur les deux types d’accessoire. Ce qui explique pourquoi Huawei la caractérise comme “offrant le meilleur des deux mondes” et qu'en termes de design, la Watch Fit ressemble davantage à un bracelet connecté qu’à une montre.

Nous avons testé la montre sur la longueur, durant plusieurs semaines, et en la portant au quotidien dans toutes nos activités. Alors faut-il craquer pour la Huawei Watch Fit ? Réponse ici même !

Prix et disponibilité

La Watch Fit est disponible dès à présent au prix de 129,99 € et dans 4 coloris : noir, menthe verte, orange et rose. Si ces couleurs correspondent à celle du bracelet, elles déterminent également la couleur du pourtour du boitier : gris dans le cas d’un bracelet noir ou menthe verte, cuivre dans le cas d’un bracelet orange ou rose.

En outre, pour l’achat du Watch Fit sur son site, Huawei offre au choix un pack de 2 mini enceintes (Huawei Mini Speaker x2 Noir), des écouteurs (Huawei Bluetooth Headphones Lite) ou une balance connectée. Valeur des produits en question : 59,99 € chacun. Si Huawei nous a indiqué que cette promotion durerait jusqu’au 4 octobre, on ne retrouve nulle trace de cette échéance sur son site. La promotion devrait donc se prolonger encore un bon moment.

Design : une montre simple et discrète (mais un coloris de bracelet à revoir ?)

Comme évoqué un peu plus haut, la Watch Fit revêt l’aspect d’un petit accessoire qui n’est pas sans rappeler un bracelet connecté, avec son boîtier en forme de petit quadrilatère aux bords légèrement arrondis. Noir, mesurant 4,6 cm de hauteur, 3 cm de largeur et 1,07 cm d’épaisseur, le cadran de l’appareil est des plus classiques et se montre particulièrement discret. Seul son pourtour permet de le faire ressortir et nous fait dire qu’il s’agit bien là d’une montre, et non d’un bracelet connecté de type de Huawei Band 4 ou Xiaomi Mi Band 5.

Sur le pourtour justement, on dispose d’un seul bouton, qui permet de sortir de veille la Watch Fit et d’appeler le menu principal. À l’arrière du cadran se situent les classiques connecteurs permettant de recharger le bracelet connecté, ainsi que les capteurs de pouls et de SpO2 (taux de saturation en oxygène o2). Deux petits clips offrent également le moyen de retirer le bracelet et d’opter pour un autre modèle.

Notez que nous avons reçu le temps du test le modèle équipé du bracelet orange. Le coloris retenu risque de ne pas être du goût de tout le monde, d’autant qu’il donne un aspect vraiment « cheap » à l’ensemble, alors que les matériaux utilisés sont pourtant de bonne facture. Les autres bracelets se montrent quant à eux plus discrets, mais ce n'est qu'une affaire de goûts, après tout.

Relativement légère, la Watch Fit pèse 34 grammes, bracelet compris (21 grammes pour la montre uniquement, sans le bracelet). En ce sens, elle est plus lourde qu’un bracelet connecté, dont le poids oscille généralement aux alentours d’une quinzaine de grammes. Mais elle est plus légère qu'une montre connectée classique, qui pèse entre 40 et 50 grammes, au bas mot.

Un écran de qualité

À l’avant, on profite d’un écran Amoled de 1,64″, lequel offre une définition de 280 x 450 pixels en 326 PPI. Quant à la surface d’affichage, elle est de 70% par rapport la surface totale du cadran. Si l’écran s’allume dès que vous le regardez, nous avons remarqué que la montre connaît parfois quelques échecs. Dans quelques cas, fort heureusement plutôt rares, l’écran reste désespérément noir. Un second petit mouvement du poignet ou une pression sur le bouton latéral permettent de résoudre le problème.

Les blancs sont bien blancs, les couleurs à l'écran assez vives, tandis que la luminosité de l’écran est très bonne. Le tout permet de distinguer même en plein soleil toutes les informations à l’écran, et il y en a parfois beaucoup, notamment sur l’écran d’accueil.

Performances

La Watch Fit palpite à l’aide d’un Kirin A1, le même SoC qui alimente bon nombre d’objets connectés signés Huawei. C’est lui que l’on trouve notamment sur la Watch GT 2 ou même sur les FreeBuds 3, tous deux ayant été lancés l’an passé. Pas de changements donc en termes de performances : la montre réagit au quart de tour à la moindre commande tactile qu’on lui impose. Concernant les commandes, notez au passage que la montre profite d’un petit micro qui permet de donner des ordres pendant une séance d’exercices, comme un footing par exemple.

La Watch Fit dispose de sa propre puce GPS, qui permet donc de se lancer dans un petit footing sans avoir à se soucier d’avoir à emporter son smartphone. C’est plutôt un bon point, puisqu’il s’agit d’un composant que l’on trouve habituellement sur des montres aux tarifs plus élevés. En termes de localisation, il n’y a vraiment rien à redire : le GPS a réussi à nous localiser sans aucun souci dans toute circonstance. De quoi définitivement laisser tomber le GPS de notre bon vieux smartphone. En revanche, l’étape de calibration est assez longue, même si une fois celle-ci réalisée, on n’y reviendra plus. Autre point qui peut-être aussi négatif pour certains : la Watch Fit n'embarque aucun altimètre.

Petite précision : la Watch Fit est étanche jusqu’à 50 mètres (5 ATM), ce qui permet d’effectuer une séance de natation avec elle au poignet, tout en restant en surface. En revanche, rappelons que ce type de montre n’est pas du tout adapté à la plongée ni aux différents types de sport nautique.

Équipée de 4 Go de stockage, la montre ne permet cependant pas de stocker de la musique. Il faudra impérativement passer par le smartphone pour lancer un fichier audio. A ce sujet, le module dédié à l’écoute musicale permet de contrôler la lecture en cours sur le téléphone : on peut passer d’un morceau à l’autre, le mettre en pause ou régler le volume

Environnement

Comme toute montre connectée qui se respecte, la Watch Fit notifie son utilisateur lorsqu’il reçoit des appels ou des SMS, ou qu’un événement ajouté au calendrier approche. L'affichage est de ces notifications est clair, parfaitement lisible, même si on pourra reprocher à la montre de se montrer parfois trop discrète (certaines notifications passent à la trappe, sans que l'on sache pourquoi).

Au cas où l’on serait un peu perdu dans les sous-menus et les notifications, le bouton physique présent sur la tranche droite de la montre permet de revenir au menu principal. Un glisser de haut en bas depuis ce même écran principal permet d’accéder aux différents réglages de l’accessoire, tout en offrant d’autres fonctionnalités comme le mode nuit, le mode veille (mise en veille après 5 minutes) ou la gestion de l’alarme. Enfin, il est même possible de faire sonner son smartphone. Comme à l'accoutumée sur ce type d'appareil, les nombreux écrans de la montre dispensent différentes informations, comme la météo, les données sur l’activité en cours, l’état de stress…

L’écran et l'environnement de la montre se montrent hyper réactifs et naviguer à l’intérieur de ses menus et sous-menus se révèle d’une extrême simplicité. Bref, même si WatchOS d'Apple reste pour beaucoup l'ultime référence en matière de système d'exploitation pour les montres connectés, notamment avec son système de complications et l’assistant Siri, LiteOS de Huawei s’en sort franchement bien.

Application sur smartphone

Si la montre peut fonctionner de manière totalement autonome, force est de constater que l’application sur smartphone à laquelle elle est couplée reste quasi indispensable au quotidien La configuration et la gestion de la montre passent donc par l’application Santé de Huawei. Celle-ci remplace totalement Huawei Wear, même si le fabricant nous a expliqué qu’il ne souhaitait pas laisser tomber cette application dans l’immédiat. À ce titre, nous avons tenté d’appairer la Watch Fit à l’application Huawei Wear, sans succès. Il faut impérativement passer par l’application Santé.

Santé délivre donc tout le nécessaire pour paramétrer la montre, puis contrôler son activité au jour le jour. L’agencement des données est plutôt bien pensé et permet au premier coup d’œil de consulter son rythme cardiaque, le nombre de pas effectués dans la journée, le nombre de kcal perdues, d’accéder à l’historique des exercices effectués, etc. Elle permet également de voir le chemin parcouru lors d’une activité, qu’il s’agisse d’une course, d’une marche ou d’un exercice à vélo. L’application embarque également tout ce qui touche à la santé (comme son nom l'indique) dans un seul et même environnement : cycle de menstruation, poids, etc.

C’est aussi grâce à cette application que l’on changer les cadrans de la montre, Huawei en proposant 125 différents sur son Watch Face Store au moment de la rédaction de ce test. Le seul reproche que l’on pourrait éventuellement faire à cette application, c’est de se montrer vraiment trop indispensable. Sans elle, la montre est difficilement ajustable et contrôlable. On aurait par exemple aimé avoir la possibilité de paramétrer et de gérer son niveau de stress depuis la montre, sans devoir passer par Santé.

 

Autonomie

Huawei annonce une autonomie pouvant atteindre 7 jours en usage intense, et 10 jours en usage classique. Les 7 jours constatés sur Huawei sont basés sur 1 heure de sport par semaine. De notre côté, nous avons sollicité la montre très fréquemment et à base de séances d’entraînement 2 fois par semaine, pour totaliser 2h18 de course sur la semaine. Comme attendu, la montre n’a pas atteint les 7 jours, mais force est de constater qu’elle a tenu un plus de 6 jours et demi sans sourciller.

Nous avons également testé la montre dans une situation plus classique, sans pousser trop sur les efforts et en se contentant d’une petite séance de 30 minutes. Là, nous avons dépassé les 10 jours annoncés par le fabricant de plus de deux journées complètes. Bon point donc : malgré l’écran OLED, la batterie de 180 mAh tient vraiment bien la route. Huawei est fidèle à sa réputation concernant la gestion de l’autonomie, et a même sous-estimé les performances de son matériel.

Notez par ailleurs que la montre bénéficie d’un mode fast charge, qui permet de recharger l’accessoire en cinq minutes et de profiter d’un jour d’autonomie. Et pour la réalimenter totalement, il faudra compter 1h15.

Alors, on craque ou pas pour la Watch Fit ?

Nous avons utilisé la montre durant 3 semaines et force est de reconnaître que nous n'avons pas été déçus. La montre est capable de monitorer un très grand nombre d'activités : elle propose 96 modes d’activités sportives, tout en offrant une reconnaissance de l’activité en cours, parmi six types d’exercices. La Watch Fit propose également des cours de fitness, comme des entraînements rapides permettant de brûler les graisses ou des échauffements.

La montre permet de contrôler en continu le résultat de vos efforts : elle est capable de coupler les données de localisation et celles liées à la fréquence cardiaque, afin de mieux gérer les séances d'entraînement, la fréquence cardiaque de l'utilisateur, etc.  Comme évoqué précédemment, la Watch Fit rentrerait davantage dans la catégorie des trackers fitness que celle des montres connectées. Et au final, nous n'avons pas été déçus du résultat. En cette période post-confinement, la reprise d'une activité sportive nous était clairement nécessaire.

La Watch Fit a été le parfait compagnon pour se remettre en jambe. Elle n'est certainement destinée aux sportifs les plus aguerris, mais elle offre un bon moyen pour bien débuter et pratiquer à une pratique fitness régulière. Bref, nous avons été conquis par sa polyvalence, l'ergonomie de son interface, même si l'application Santé reste indispensable pour bien maîtriser l'accessoire.

 



S'il manque encore fonctionnalités à cette montre connectée, la Watch Fit constitue un très bon point d'entrée pour qui souhaite s'équiper d'un tracker polyvalent et pour un coût relativement faible. Son prix constitue d'ailleurs l'un de ses principaux arguments, auquel on peut également ajouter son autonomie et son environnement facile d'accès.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tests !
Google Pixel 5
Test Pixel 5 : l’autonomie en plus, la puissance en moins

Nous avons testé le Pixel 5, le nouveau fer-de-lance de Google qu’il convient désormais de placer dans la catégorie des appareils de milieu de gamme, aussi étrange que cela puisse paraître. Que vaut cette nouvelle version face au Pixel 4…

test vivo x51 cover 3
Test Vivo X51 : le gimbal ne remporte pas entièrement la timbale

Premier porte-étendard de la marque Vivo pour le marché français, le X51 est un smartphone avec une fiche technique équilibrée et quelques atours supplémentaires qui lui permettent de se démarquer d’une concurrence assez proche. Notamment le gimbal. une nouvelle génération…

Mazda MX 30 (14)
Essai Mazda MX-30 : que vaut la première voiture électrique de Mazda ?

La transition énergétique est une obligation pour tous les constructeurs. Mazda ne fait pas exception à la règle et lance sa toute première voiture électrique. Un SUV plutôt atypique que nous avons pu essayer. Article rédigé par Driss Abdi On…

20201009_141831
Test OnePlus 8T : si proche de la perfection

OnePlus revient avec un nouveau terminal haut de gamme : le OnePlus 8T. Pensé comme le produit ultime de la gamme 8, il cherche à combiner toute l’expertise de la marque dans un seul téléphone. Il s’agit là du meilleur…

Home
Test du Galaxy S20 FE : ne l’appelez surtout pas S20 “light”

Le Galaxy S20 Fan Edition est le dernier né de la gamme de Samsung. Ne le prenez pas pour un Galaxy S20 « light », puisqu’il s’agit avant tout d’une version plus abordable du smartphone, mais pas forcément au rabais….

Test Xiaomi Mi 10T Pro
Test Mi 10T Pro 5G : ni bon ni mauvais, bien au contraire

Le Xiaomi Mi 10T Pro est sans conteste l’un des smartphones que nous attendions le plus à la rédaction. Peu de temps après l’avoir découvert lors d’un prébrief organisé par la marque, nous avons pu le tester sous toutes les…