Test du Honor 6 : la puissance à petit prix

Maj. le 19 février 2018 à 19 h 18 min

Huawei s’installe durablement sur le marché hexagonal avec des smartphones de bonne qualité à des prix plutôt attractifs, sans sacrifier l’expérience utilisateur. Avec le Honor 6, sitôt annoncé, sitôt disponible, la marque chinoise espère bien convaincre un public exigeant avec un terminal, puissant sur le papier, vendu à 300 euros en France. Nous allons vérifier si Huawei est à la hauteur des attentes que nous placions dans la machine. Voici notre test complet du Honor 6 !

Test Huawei Honor 6

Sommaire :

Fiche technique du Huawei Honor 6

Pour commencer, petit retour sur la fiche technique du smartphone. Le Honor 6 est doté d’un SoC octa-core « maison » baptisé Kirin 920 qui devrait lui assurer une puissance brute intéressante. Du côté du GPU, il s’agit par contre d’un plus modeste Mali T628MP4 avec une fréquence de 600 MHz. L’écran de 5 pouces fabriqué par Japan Display dispose d’une définition Full HD de 1920 x 1080 pixels.

  • Ecran : 5 pouces avec définition Full HD 1920 x 1080 pixels JDI (Japan Display)
  • Processeur : HiSilicon Kirin 920 Hi3630 composé de quatre cœurs Cortex A-15 (1,7 à 2 Ghz) et quatre cœurs Cortex A7 (1,3 à 1,6 Ghz)
  • GPU : Mali – T628
  • RAM : 3 Go
  • Stockage interne : 16/32 Go
  • Support microSD : oui
  • Appareil photo : capteur dorsal Sony BSI de 13 mégapixels (focale de 2) avec double flash LED et caméra frontale de 5 mégapixels
  • Connectivité : Wifi 802.11a/b/g/n, Bluetooth 4.0, GPS/GLONASS, infra-rouge, radio FM
  • Connectique : microSIM, microUSB 2.0, Prise casque 3,5 mm
  • Réseau : 2G : GSM 850/900/1800/1900/MHz ; 3G : WCDMA 850/900/1900/2100MHz ; 4G : 1800/1900/2100/2300/2600MHz ; 4G LTE de catégorie 6 (300 Mbps)
  • Batterie : 3100 mAh (11,8 Wh), 3,8 V (non amovible)
  • Dimensions : 139.9 x 69.7 x 7,5 mm
  • Poids : 130 grammes
  • OS : Android 4.4.2 KitKat avec surcouche constructeur Huawei Emotion UI 2.3

Personne ne sera surpris par la boîte du Honor 6, adoptant un format rectangulaire qui rappelle bon nombre de concurrents dans le domaine. L’essentiel est fourni, à savoir un adaptateur secteur, un câble de rechargement en USB 2.0, des écouteurs et une petite notice. Passons maintenant à la prise en main de l’appareil !

Huawei Honor 6 package

Prise en main et design du smartphone

La prise en main est très agréable de prime abord. La diagonale de 5 pouces ne se fait pas sentir et on devine que le téléphone a fait l’objet d’un certain soin dans sa conception malgré une taille parmi les plus grandes du moment. Notons aussi une occupation de l’écran dans la moyenne, les bords de l’écran n’étant ni trop gros, ni trop fins. Celui-ci est aussi traité contre les rayures selon le procédé Gorilla Glass 3 que l’on connait bien.

Huawei Honor 6 prise en main

Sur la face avant, nous retrouvons donc un capteur photo de 5 mégapixels et les habituels capteurs de proximité et de luminosité. Notons qu’il n’y a aucun bouton apparent, Huawei ayant fait le choix d’intégrer les trois boutons de navigation Android sur la partie inférieure de l’écran lui-même. Il faudra donc passer par la case tactile pour exploiter le retour en arrière ou bien encore le multi-tâche.

Huawei Honor 6 Android

Pour déverrouiller l’écran, inutile de chercher la moindre fonction « double tap » absente ici, il faudra nécessairement passer par le bouton d’allumage situé sur le côté droit du téléphone. Une habitude à prendre qui ne devrait pas trop changer celles d’un utilisateur lambda.

Huawei Honor 6 écran full HD

La conception semble ainsi de qualité et laisse à supposer que le smartphone pourra encaisser quelques chocs. Attention néanmoins à la face avant et au dos en verre. Un tel matériau est connu pour être assez fragile et, malgré sa relative beauté, il accroche facilement les empreintes de doigts, ce qui pourrait gêner les plus exigeants d’entre vous. Les reflets s’invitent aussi à la fête, comme vous le remarquerez sur les photos présentes.

Huawei Honor 6 détail de l'écran
Huawei Honor 6 coque arrière

La coque arrière est ainsi majoritairement composée de verre, ce qui évoque une certaine recherche esthétique de la part de Huawei. Le désagrément des traces de doigts mis à part, nous disposons d’un toucher qui inspire confiance, une bonne nouvelle pour un smartphone de cette gamme.

C’est aussi sur la partie supérieure que nous retrouvons le capteur photo Sony de 13 mégapixels avec son double flash LED. Vous remarquerez aussi ici le haut-parleur dans la partie inférieure de l’appareil. Rappelons que la coque n’est malheureusement pas amovible.

Huawei Honor 6 haut-parleur

Avec ses 7,5 mm d’épaisseur, le Honor 6 se manipule avec aisance. Au niveau de la tranche supérieure, notons la présence de la prise casque 3,5 mm, mais aussi une petite surprise avec de l’infra-rouge.

De plus en plus rare sur les appareils modernes, il est possible ici de télécommander des appareils comme la télévision, chaîne de musique ou bien encore un lecteur DVD/Blu-ray sous réserve d’avoir installé une application dédiée à cet usage (non disponible par défaut).

Huawei Honor 6 bord supérieur

Sur le bord droit, vous trouverez les deux boutons permettant de régler le volume ainsi qu’un accès à la micro SIM et la carte microSD derrière un clapet. Pas de dual-SIM à l’horizon donc, cette dernière possibilité reste réservée au marché asiatique.

Huawei Honor 6 côté droit

En dessous du smartphone se situe un petit trou pour le micro ainsi que la prise microUSB 2.0 qui vous permettra de recharger le terminal. Le bord gauche ne dispose d’aucune connectique et encore moins de boutons. Vous apprécierez sans doute la bonne qualité du cadre en plastique (qui imite l’aspect aluminium), qui fait le tour du téléphone et qui ne souffre d’aucun souci de finition.

Huawei Honor 6 bord inférieur
Huawei Honor 6 côté gauche

Ecran

L’écran du Honor 6 est globalement bon, sans nous impressionner particulièrement. La dalle utilisée n’est malheureusement pas une IPS et les angles de vision en font les frais au quotidien. Rien qui ne soit catastrophique mais il est certain qu’il faudra bien être en face de l’écran pour en profiter. Si vous souhaitez regarder une vidéo YouTube avec un ami, l’opération montre vite ses limites.

Huawei Honor 6 luminosité écran
Huawei Honor 6 écran JDI
Huawei Honor 6 angles de vision limités

En revanche, l’utilisation au soleil se montre très satisfaisante, probablement grâce à une luminosité d’écran dépassant les 500 nits. A titre de comparaison, c’est bien mieux que sur un Galaxy Nexus 4 ou 5. Il devient même envisageable de lire sa revue préférée ou un ebook en extérieur grâce à une luminosité maximum particulièrement puissante.

Huawei Honor 6 luminosité maximum
Huawei Honor 6 en extérieur

Sans surprise, les noirs manquent de profondeur. Difficile d’égaler les cadors dans ce domaine, qui exploitent des dalles IPS ou Super AMOLED. Malgré tout, le Honor 6 se montre plutôt respectueux des couleurs au quotidien avec un calibrage par défaut des plus honnêtes. Notez par ailleurs qu’il est possible de régler soi-même sa température de couleurs, de plus chaude à plus froide. La réactivité de la dalle est par ailleurs très bonne.

Benchmarks

Nous découvrons aujourd’hui le Kirin 920, un processeur octa-core, conçu en interne par Huawei. Un tel choix peut surprendre tant Qualcomm et ses Snapdragon sont majoritaires, du moins en Occident. Au niveau du GPU, nous trouvons un Mali T628MP4. La puce graphique Mali n’est pas parmi les plus réputées du moment mais les benchmarks se montrent plutôt bienveillants avec le GPU embarqué.

Huawei Honor 6 Antutu

Avec un score de 41255 sur AnTuTu, le Honor 6 est certes en retrait des appareils haut de gamme du moment mais il ne démérite pas puisqu’il obtient un score qui le place entre le Samsung Galaxy Note 3 et le Sony Xperia Z2. Pas mal donc pour ce CPU octa-core qui semble ne pas se contenter de faire de la figuration. Ces belles performances sont confirmées par Basemark. Notons par ailleurs que la chauffe se fait très vite sentir sur l’ensemble de la coque arrière.

Huawei Honor 6 Basemark

Le GPU n’est pas en retrait puisque la puce Mali T628MP4 propose des performances de premier ordre. Basemark X met en évidence des scores entre quasiment 16000 en qualité intermédiaire et presque 7000 en haute qualité. Si l’on compare avec un appareil équipé d’un Snapdragon 801 avec GPU Adreno 330, le Huawei Honor 6 reste quelque peu en retrait. Le Moto X 2014 ainsi équipé obtient des scores entre 12197 et 25031.

Huawei Honor 6 Basemark high

Epic Citadel confirme les bonnes impressions vues précédemment. Avec une moyenne d’images par seconde à 30 en arrondissant, le Honor 6 se situe dans les terminaux qui vous permettront de jouer à tous les jeux 3D du moment dans de bonnes conditions. Seule petite surprise, 3D Mark est légèrement en-dessous de nos attentes, avec 13625 points acquis en moyenne, ce qui le place tout de même dans les mêmes zones de performances que le LG G3 (qui a une définition bien supérieur tout de même).

Huawei Honor 6 benchmark Citadel
Huawei Honor 6 3D Mark

Interface

Le Huawei Honor 6 exploite Android 4.4.2 avec une surcouche nommée EmotionUI 2.3. Comme souvent avec les interfaces chinoises, l’ensemble rappelle beaucoup la navigation sur un iPhone. On aime … ou pas ! Dans les faits, l’OS modifié ainsi exploite en grande partie le flat design qui se retrouve désormais partout. Le constructeur a aussi fait le choix d’intégrer de petites fonctions qui feraient presque penser à une ROM custom.

Pour sortir le téléphone de veille, tout se fait à l’ancienne, en exerçant une pression sur le bouton d’allumage sur le côté droit, à partir de là, vous aurez accès à l’interface.

Huawei Honor 6 lockscreen

D’ici vous pouvez accéder un menu rapide en faisant glisser votre doigt de bas en haut. Malheureusement non personnalisable, celui-ci vous permet d’avoir accès à votre agenda, votre calculatrice ainsi que l’inévitable mode miroir, parfait pour se remaquiller. En exécutant le même geste en commençant par le coin inférieur droit vous lancerez l’appareil photo.

Comme un certain nombre de systèmes d’origine chinoise, ici, aucun tiroir à application. Les applications sont directement déposées sur le bureau à la manière de iOS sur les iPhone. La désinstallation est ainsi possible directement depuis les bureaux virtuels. Certains regretteront peut-être ce choix mais l’installation d’un launcher alternatif du Play Store devrait régler l’éventuel désagrément.

Huawei Honor 6 notifications

Comme sur un Android basique, un appui long sur un espace vide du bureau permet de personnaliser le fond d’écran, les transitions ainsi que les widgets. Les notifications et les raccourcis dépendent du même menu, on passe de l’un à l’autre en tapant sur l’onglet concerné. Par défaut, les raccourcis sont très nombreux. Il est possible d’activer ou non toutes les connectivités de l’appareil ou presque.

Huawei Honor 6 gestionnaire du téléphone

Le gestionnaire de téléphone est l’un des apports inédits du Honor 6. Il s’agit en fait d’un regroupement de raccourcis vers des menus qui gèrent plusieurs aspects du téléphone, du nettoyeur de mémoire à l’accélération du téléphone en passant par un filtre anti-harcèlement. Dans l’idée, nous retrouvons toutes ces idées sur bien d’autres systèmes d’exploitation, mais les avoir centralisées au sein d’une application unique est finalement très utile.

Huawei Honor 6 navigateur web

Le navigateur web intégré fait son travail sans fioriture aucune. Aucune option particulière n’est à découvrir ici, les performances globales sont plutôt très bonnes selon le benchmark Vellamo bien que les résultats du browser fourni par Huawei ne fasse pas d’étincelles. On lui préférera probablement l’un des très nombreux navigateurs proposés sur le Play Store.

Huawei Honor 6 Vellamo

Parmi les apports du Honor 6, nous trouvons un explorateur de fichiers très complet. Dès l’ouverture, tous les médias sont classés selon leur type et peuvent être parcourus rapidement. Mais il est aussi possible d’explorer le contenu de la carte SD optionnelle ou bien de l’espace de stockage interne du téléphone. Toutes les fonctions habituelles sont présentes et il devient donc inutile de s’équiper d’une autre application pour des besoins classiques et quotidiens.

Huawei Honor 6 explorateur de fichiers

Du côté multimédia, Huawei propose plusieurs applications aux couleurs de la marque. La galerie de photos rappelle fortement les outils proposés sur un Android AOSP, mais l’appli de musique étonne par la présence immédiate de playlists selon son humeur et ses envies (qu’il faudra néanmoins configurer) .

Et si vous souhaitez jouer, outre le Play Store, vous trouverez un Store spécifique aux applications de Gameloft avec quelques applications de l’éditeur déjà installées sur le smartphone.

Huawei Honor 6 galeries

Option téléphone et comptabilité 4G avec le réseau français

Aucun souci à l’usage au niveau des appels téléphoniques. Le volume est bon, le confort d’écoute suffisant dans la plupart des situations courantes et on apprécie une bonne retranscription de la voix. Les données mobiles sont toutes aussi encourageantes. La compatibilité est ainsi parfaite quel que soit l’opérateur national choisi (sous réserve d’être dans sa couverture réseau), que ce soit en 3G, H, H+ ou en 4G et même en 4G+ !

Huawei Honor 6 dialer

Au niveau des fréquences supportées, vous trouverez la 2G (GSM 850/900/1800/1900/MHz), la 3G (WCDMA 850/900/1900/2100MHz) ainsi que la 4G (1800/1900/2100/2300/2600MHz). La 4G LTE de catégorie 6 (jusqu’à 300 Mbps) est aussi prise en charge mais il faudra impérativement être sous une couverture réseau compatible. Chez Orange et donc Sosh, seules trois villes proposent la 4G+, Paris, Strasbourg et Toulouse.

Mais on apprécie que le Honor 6 soit déjà paré pour la 4G « next-gen ». Un rapide mot sur le GPS intégré. Celui-ci remplit son office avec un temps de fixe dans la moyenne et une précision correcte.

Qualité sonore et appareil photo

Si vous cherchez un téléphone capable de rivaliser avec un HTC One et ses enceintes frontales, passez votre chemin ! Avec son unique enceinte disposée à l’arrière qui rappelle l’option choisie par de nombreux constructeurs (Samsung …) le Huawei Honor 6 ne peut rivaliser avec les meilleurs au niveau de la restitution musicale. Néanmoins la puissance restituée est honnête.

Mieux vaudra néanmoins se rabattre sur le casque branché sur la prise 3,5 mm qui reste le meilleur choix pour écouter ses mp3 et ses séries.

Huawei Honor 6 bord supérieur

L’appareil photo dispose de sa propre application, un outil agréable qui ne manque pas de fonctions propres à satisfaire les plus exigeants. Par défaut, le mode automatique (Smart) est prévu pour convenir à toutes les situations en choisissant la présélection la plus adaptée. Mais il est aussi possible d’appliquer un autre mode tel que le classique HDR ou bien encore de choisir d’autres réglages de prises de vue comme le mode rafale.

Huawei Honor 6 appareil photo

Le capteur photo utilisé est un Sony BSI de 13 mégapixels avec une ouverture de focale de 2.0. Sur le papier, un composant véloce bien connu des amateurs de photos sur smartphones. Reste à voir comment Huawei se débrouille au niveau des optimisations logicielles, car ce point différencie bon nombre de téléphones qui disposent pourtant du même composant à la base.

Huawei Honor 6 sans HDR
sans HDR

Huawei Honor 6 avec HDR
avec HDR

Comme vous pourrez l’observer ici et dans les autres photos du test, le mode HDR n’est pas si concluant que ça. Celui-ci a tendance booster la lumière de l’ensemble de l’image et on se retrouve très vite avec une sensation de type surexposition. C’est flagrant sur nos deux clichés de nuit ci-dessous.

sans HDR
sans HDR

avec HDR
avec HDR

Ce souci de type logiciel mis à part, les photos en lumière naturelle sont plutôt équilibrées et permettent d’apprécier bon nombre de détails avec un piqué appréciable pour ce type d’appareil. Les 13 mégapixels du capteur Sony embarqué font ici des merveilles à condition que la lumière extérieure soit bonne. En mode nuit ou en basse lumière, la tendance au flou se confirme et des pixels se font malheureusement sentir.

IMG_20141109_155924
IMG_20141109_160013
IMG_20141109_160523
IMG_20141109_161344
IMG_20141109_161704

sans HDR

détail en mode macro
avec HDR

IMG_20141109_161941
IMG_20141109_162738
IMG_20141109_162924
IMG_20141109_163701
IMG_20141109_164324
IMG_20141109_164419
IMG_20141109_164128
IMG_20141108_194553_1
IMG_20141108_194706
macro-sans-hdr

Autonomie

Avec une batterie de 3100 mAh, on aurait pu s’attendre à une autonomie exceptionnelle à l’image du OnePlus One d’autant plus que le Honor 6 ne dispose que d’un écran de 5 pouces. Malheureusement pour Huawei, le résultat est un peu moins bon. Il faudra compter une bonne journée d’utilisation réelle avant d’être dans l’obligation de se relier au secteur. C’est bien mais pas extraordinaire, malgré des modes d’économie ingénieux.

Huawei Honor 6 batterie

Outre un menu Economie d’énergie comme on en retrouve assez souvent, il existe deux autres modes impossibles à prendre en captures d’écran. Le premier, intitulé Batterie Ultra, coupe toutes les connectivités sauf les appels et les textos et bascule dans un pseudo mode monochrome afin d’économiser la batterie. Efficace et radical.

Le second, Economiseur d’écran, propose de basculer du 1080p au 720p après un redémarrage. L’image reste très flatteuse, les usages peu impactés et l’autonomie s’en porte mieux. Ingénieux.

Conclusion

Huawei Honor 6

N'y allons pas par quatre chemins, ce Huawei Honor 6 est un bon smartphone. Proposé sur le sol français pour moins de 300 euros, il représente l'un des meilleurs rapports qualité-prix du moment. Sa puissance de calcul est à même de nous satisfaire en toutes circonstances, y compris dans des jeux 3D de dernière génération. Il est aussi l'un des rares appareils à être compatibles avec la 4G+, un argument de poids à l'heure où ce type de réseau commence à se développer.

Son design est agréable bien qu'il glisse un peu entre les doigts, peut-être une conséquence d'une forte présence de verre (face avant et arrière). Dans l'ensemble, Huawei signe ici un smartphone très homogène, ni extraordinaire dans un secteur, ni mauvais dans un autre, il saura combler des utilisateurs exigeants qui ne veulent pas se ruiner dans un téléphone aux fonctions rarement utilisées.

Espérons juste que les choix de design effectués ne provoquent pas trop de bris de glace, un phénomène souvent observé sur ce type d'appareil.

Design

Ecran

Interface

Performances

Appareil photo

Autonomie

Note finale

Disponible dès à présent sur les boutiques en ligne, le Huawei Honor 6 est l'un des smartphones les plus intéressants du moment. Pas le plus puissant, pas le plus innovant non plus, mais un condensé de toutes les qualités appréciées d'un téléphone au quotidien. Il ne souffre pas d'un défaut majeur, mise à part une autonomie un peu chiche et un design en verre dont il faudra prendre soin, et pourrait bien venir faire de l'ombre aux ténors du monde mobile durant ces fêtes de fin d'année.
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Oppo RX17 Pro : le presque OnePlus 6T

Après un Oppo Find X accueilli en demi-teinte, le Oppo RX17 Pro s’attaque au marché des smartphones haut de gamme à moins de 600 euros. Il affiche beaucoup de similitudes avec le OnePlus 6T, mais est-il à son niveau ? Nous avons pu utiliser le Oppo RX17 Pro pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet !

Test du Blackberry KEY2 LE : le clavier physique à petit prix

Blackberry persiste et signe avec le clavier physique. Après l’excellent KEY2, le constructeur lance le KEY LE, une version light de son modèle haut de gamme. Le petit nouveau ressemble comme deux gouttes d’eau à son grand frère mais est proposé à un prix plus abordable. Que vaut le smartphone à clavier physique à petit prix ? Réponse dans notre test complet.

Test Xiaomi Mi Max 3 : finalement la taille ça compte

Le Xiaomi Mi Max 3 a passé quelques jours en notre compagnie et il est temps de faire un point complet sur ce smartphone hors norme. Sa fiche technique, son design, ses performances, l’interface, l’appareil photo et l’autonomie,… nous passons…

Test du OnePlus 6T : vous n’avez pas fini d’en entendre parler

Le OnePlus 6T débarque officiellement en France ! Après le succès remarqué du OnePlus 6, la marque remet le couvert en opérant quelques ajustements. Le OnePlus 6T ressemble beaucoup à son prédécesseur, mais les quelques changements apportés font toute la…